18 conseils pour assurer la sécurité de bébé dans sa chambre

Sécurité Chambre Bébé
La chambre de bébé, vous prenez beaucoup de plaisir à la préparer avec soin avant son arrivée. Couleurs des peintures, mobilier, déco… Vous ne laissez rien au hasard tant vous êtes contents de lui concocter un espace bien à lui, un petit cocon rassurant et douillet. Cependant, s’il y a bien un sujet sur lequel vous ne pouvez pas faire de concession, c’est sa sécurité. Voici quelques pistes pour n’omettre aucun détail important.

Les principaux risques dans la chambre de bébé

Certains risques sont très simples à identifier, mais il en existe auxquels nous ne pensons pas toujours.

  • La mort subite du nourrisson : c’est en fait un risque qui est souvent aggravé par la présence de couverture ou de peluche dans son lit ;
  • L’étouffement : comme dans le cas précédent, ce risque est lié aux mêmes facteurs ;
  • L’électrocution ;
  • La chute ;
  • La défenestration.

Il est nécessaire de bien garder à l’esprit, que ce bébé qui durant ses premiers jours dort paisiblement dans son lit, va vite avoir une âme d’explorateur et son terrain de chasse favori est tout d’abord sa chambre. Il faut donc lui préparer un environnement serein en se préoccupant de sa sécurité et en évitant tout ce qui peut présenter un danger immédiat ou à moyen et long terme. N’attendez pas qu’il grandisse, vous risqueriez de vous laisser surprendre.

Le lit et son environnement

La première chose à faire est de choisir son lit avec soin et en gardant bien à l’esprit que celui-ci doit offrir un maximum de sécurité.

  • Lors de l’achat du lit, bien sûr vous allez rechercher l’esthétique que vous souhaitez, mais il est également primordial d’être vigilant. Celui-ci doit en effet être strictement conforme aux nouvelles normes de sécurité en vigueur. Il faut savoir que l’espacement des barreaux doit être au maximum de 7 cm et la hauteur de ces derniers par rapport au matelas doit représenter au moins 60 cm.
  • Le plus simple est encore d’avoir la possibilité d’abaisser le matelas dès que l’enfant commence à grandir et à se relever.
  • Achetez un matelas neuf même si c’était auparavant le lit de l’ainé de vos enfants. Il faut en effet que le soutien soit assez ferme et surtout veillez à ce que le matelas occupe bien tout l’espace disponible. Optez de préférence pour un matelas traité antiacarien.
  • N’ajoutez jamais d’oreiller, de draps de lit à part le drap-housse, de couette ou de couverture. Bannissez également le tour de lit même si celui-ci est très joli avant que bébé ait un an. Il est largement préférable de le protéger du froid grâce à une turbulette ou un sac de couchage.
  • Retirez toutes les peluches, les coussins… avant de le coucher. Ces objets risquent en effet de provoquer un étouffement de votre bébé.
  • Au moment de faire passer votre enfant dans un grand lit, placez le lit le long du mur si vous le pouvez et ajoutez une barrière de sécurité de l’autre côté. Si ce n’est pas possible, mettez une barrière de sécurité des deux côtés. Vous l’enlèverez dès qu’il sera plus grand.

Dans la chambre : les éléments de sécurité

Il existe aujourd’hui de nombreuses protections que vous pouvez disposer un peu partout pour protéger les zones à risque pour l’enfant. Il faut également prendre quelques précautions élémentaires, mais que l’on peut omettre parfois. C’est le cas dans sa chambre également.

  • Ne mettez jamais de charges lourdes sur les tablettes hautes des étagères ou des armoires. Cela peut déséquilibrer l’ensemble. Fixez au mur les armoires ou les étagères à l’aide d’équerres pour qu’elles ne puissent pas basculer. Il ne faut pas oublier que les enfants adorent escalader et que c’est source d’accidents plus ou moins graves, surtout si durant l’ascension, le meuble bascule.
  • Évitez les fils électriques qui pendent des lampes et sur lesquels l’enfant peut tirer. Pour plus de prudence encore, éteignez et débranchez les appareils dont vous ne vous servez plus et rangez les appareils qui ne sont pas utilisés au moment présent. Ensuite, mettez des cache-prises.
  • Protégez les prises avec des éléments de protection comme les cache-prises qui sont très efficaces.
  • Vérifiez votre radiateur, si celui-ci est très chaud durant l’hiver, équipez-le d’un cache-radiateur pour éviter tout risque de brûlure quand l’enfant commence à explorer sa chambre, risquant d’y toucher.
  • Si vous mettez un tapis dans sa chambre, n’oubliez pas de placer un filet antidérapant dessous ou même de le maintenir avec du double face, particulièrement si le sol est en carrelage ou en parquet sur lesquels il glisse très facilement.
  • Ne laissez jamais de médicaments à sa portée, prévoyez un petit panier en hauteur quand vous devez lui donner un traitement en cours de nuit.
  • Ne disposez aucun meuble à proximité ou devant la fenêtre, il risquerait de grimper dessus pour atteindre celle-ci. Il faut également penser aux protections spécialement conçues pour qu’un enfant ne puisse pas l’ouvrir. De même, n’ouvrez jamais la fenêtre quand votre enfant est dans la chambre. Il existe de nombreuses protections comme les entrebâilleurs, pratiques en été ou les dispositifs de blocage, pour les portes, les tiroirs ou les fenêtres. Il faut que tous les endroits que l’enfant peut atteindre soient équipés. Les bloque-charnières sont très utiles sur les coffres à jouet par exemple. Cela évite à l’enfant de se coincer le doigt.
  • Pensez à retirer toutes les clés, celle des placards ou des tiroirs, qui risquent d’être rapidement perdues, mais également celle de la porte de la chambre avec laquelle il risque de s’enfermer. Il ne parviendra peut-être plus ensuite à l’ouvrir.
  • Tous les coins de meuble seront équipés de protection, cela vous évitera les accidents au cours de son apprentissage de la marche, notamment.
  • Privilégiez une caisse de rangement ou un coffre à jouets, il sera plus accessible que des étagères.
  • Adaptez les jeux de l’enfant à son âge. Vérifiez que ceux que vous lui achetez comportent la mention NF ou CE, ils répondent aux normes de sécurité en vigueur. De plus, l’âge auquel ils peuvent jouer avec est toujours mentionné sur la boite, il faut en tenir compte pour deux raisons : sa sécurité et l’intérêt qu’il va tirer de ce jeu ou de ce jouet.
Chambre Bébé Sécurité
© istock

Le rangement de sa chambre

Le rangement est très important dans une chambre d’enfant et ce n’est pas seulement une question d’esthétique. L’enfant, quand il commence à marcher en particulier, va être déstabilisé si sa chambre est jonchée de jouets et autres objets. De plus, il a tendance à tout mettre à sa bouche et c’est parfaitement normal, il faut donc retirer tous les objets qui dans ce cas présentent un danger potentiel, en particulier ceux qui sont cassants. Placez-les sur des étagères en hauteur.

Si vous avez décidé de changer les couches de bébé dans sa chambre, il faut alors prévoir d’avoir tout sous la main : produits, vêtements de rechange, couches… De cette manière, vous pouvez le changer sans avoir à enlever votre main qui le maintient et sans le quitter des yeux.

En conclusion : il est assez simple de faire le point et de prendre le temps de réfléchir pour offrir à votre enfant un univers où les risques sont écartés, le plus possible. Ces mesures sont simples à mettre en œuvre et peuvent éviter bien des accidents. De plus, il faudra lui expliquer quels sont les interdits pour qu’il puisse s’épanouir pleinement.

À lire aussi : Comment sécuriser une maison pour une personne âgée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.