Goujon : pour des assemblages faciles

Assemblage Meuble Goujon
Les assemblages par tenon et mortaise ou à queue d’aronde ne sont pas à la portée de tous. Par contre, vous pouvez assembler ou réparer facilement un meuble en vous servant de goujons, couramment vendus sous le nom de tourillons.

Les goujons : qu’est-ce que c’est ?

Ce sont de petits cylindres de bois qui viennent se loger dans des perçages faits face à face entre les pièces à assembler et qui assurent leur liaison. Ces assemblages sont plus solides que les assemblages vissés ou cloués et ils peuvent être totalement invisibles.

Réaliser un assemblage à goujons : comment faire ?

Pour réaliser un assemblage à goujons (ou à tourillons), commencez par percer des trous en vis-à-vis dans les deux pièces de bois au diamètre exact des goujons. Mettez de la colle à bois dans les trous, enfoncez-y les goujons, puis laissez sécher l'assemblage sous presse ou serré par des serre-joints.

Vous pouvez ainsi assembler des planches ou des panneaux chant contre chant ou en angle (assemblage en T ou en L).

Les goujons : les différents types

Vous trouverez dans le commerce des goujons préfabriqués de trois tailles différentes (de 6 mm X 30, de 8 et 10 mm x 40 de longueur).

Pour des assemblages de grosses pièces de bois, vous devrez employer des goujons de diamètre supérieur. Vous pouvez les fabriquer vous-même facilement en les coupant dans des tiges de bois rond (d'un diamètre de 12, 14, 16, 18 mm, etc.) en hêtre que l'on trouve chez les détaillants en bois.

Les goujons préfabriqués sont striés sur toute leur longueur pour que l'air puisse s'échapper quand on les enfonce dans leur logement. Leurs extrémités sont légèrement taillées en cône pour faciliter leur pénétration.

Si vous fabriquez vos goujons, poncez ou limez leurs extrémités pour enlever les défauts de sciage et les rendre légèrement coniques. Faites aussi une légère saignée sur toute leur longueur qui servira d'évent : bloquez une scie à bois à fine denture dans un étau (dents vers le haut, dépassant à peine des mâchoires de l'étau) et passez vos goujons sur les dents.

Goujon Bricolage
© istock

Perçage des trous

Les goujons ne pourront entrer convenablement dans les deux pièces que si les trous sont bien en vis-à-vis et perpendiculaires aux surfaces des pièces à assembler.
Pour placer les goujons préfabriqués (diamètre 6, 8 et 10 mm), vous pouvez utiliser un gabarit de perçage vendu pour ces trois diamètres (triplex) ou utiliser des plots de centrage (de 6, 8 ou 10 mm de diamètre) avec pointe de marquage au centre.

A défaut de ces accessoires, ou pour des goujons de plus gros diamètre, marquez l'emplacement des goujons sur l'une des pièces. Enfoncez un clou au centre de chacun et coupez-les tous en les laissant dépasser de 2 à 3 mm.

Mettez la seconde pièce en place et appuyez-la fortement pour que les pointes y fassent des marques visibles. Enlevez les pointes avec des pinces. Avant de percer, élargissez les marques de centrage au poinçon.

Le marquage avec les plots de centrage est fait de la même façon, mais vous devez d'abord percer les emplacements des goujons sur la première pièce ; placez ensuite les plots dans les trous, puis appliquez la seconde pièce fortement pour que les pointes des plots y laissent leur empreinte. Elargissez ces marques avec un poinçon, avant de percer la seconde pièce. Retirez les plots de centrage avant de poser les goujons. Si vous utilisez un gabarit de perçage vendu dans le commerce, les emplacements des trous se reportent en suivant les repères portés sur le gabarit.

De plus, cet accessoire sert de guide pour percer perpendiculairement aux faces des pièces. Pour les autres cas, confectionnez-vous un guide en perçant au diamètre désiré une épaisse cale en bois. Pour que le trou soit bien perpendiculaire, guidez la mèche en vous repérant sur une équerre ou utilisez une perceuse montée sur colonne ou sur support vertical.

Le diamètre des goujons à utiliser pour un assemblage doit être à peu près égal au tiers de l'épaisseur des pièces à assembler. Dans chaque pièce, la profondeur du trou doit être égale à la moitié de la longueur du goujon + 2 mm. Pour percer à la bonne profondeur, utilisez une mèche à bois avec guide de profondeur réglable, ou faites une marque sur la mèche avec du vernis à ongles.

Pose des goujons

Nettoyez les trous pour éliminer la sciure. Mettez un peu de colle à l'une des extrémités des goujons et au bord des trous. Enfoncez les goujons avec un maillet. Encollez les parties dépassant des goujons, toutes les parties des pièces à assembler qui seront en contact et les bords des trous de la seconde pièce.
Assemblez les deux pièces par emboîtement sur les goujons. Mettez sous presse, essuyez soigneusement les bavures de colle et laissez sécher le temps nécessaire.
Si un (ou plusieurs) trous ne sont pas dans l'axe, bouchez-les avec un goujon enduit de colle. Sciez-les à ras, laissez sécher, puis poncez-les
et recommencez.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.