Les erreurs à éviter quand on pose un parquet flottant

Pose Parquet Flottant
Le parquet flottant est un revêtement très séduisant qui apporte un caractère chaleureux et convivial à votre intérieur. De plus il est simple à poser et peu cher. Mais, bien qu’il se pose facilement, il ne faut pas le faire n’importe comment. Pour que vous profitiez le plus longtemps possible de votre nouveau parquet, il faut éviter de faire des erreurs.

Une mauvaise préparation

Il faut prendre le temps de préparer votre sol qui doit être parfaitement plane, sec et propre. Si celui-ci est humide, votre parquet serait irrémédiablement abimé et gondolerait aussitôt après la pose. Il faut donc être particulièrement vigilant au cours de cette étape.

Si cela s’avère nécessaire, il faudra refaire une mise à niveau ou ragréage, en demandant de l’aide à un maçon de préférence. C’est primordial, car le parquet flottant manque de souplesse à cause de sa triple épaisseur. Si vous avez une canalisation qui apporte une gêne pour la pose, appelez un plombier.  Si vous avez besoin d’une prise supplémentaire, faites appel à un électricien avant de commencer à poser votre parquet.

Négliger le positionnement des lames

L’orientation des lames se fait généralement selon l’arrivée des rayons de soleil. Elles ne seront pas parallèles à la fenêtre, mais perpendiculaires à celle-ci. En procédant ainsi la lumière du soleil qui pénètre dans la pièce suit la longueur des lames du parquet et cela agrandit votre pièce.

Ne pas faire attention à l’emplacement

Le parquet est protégé de l’eau avec un vernis spécifique, il est préférable toutefois d'éviter de le poser dans une salle de bain ou une cuisine comme dans les autres pièces. Il n’est pas non plus recommandé d’en mettre dans une entrée où le passage est fréquent. Il convient en revanche parfaitement à une chambre ou un salon.

Le parquet flottant résiste très mal aux taches huileuses et chaudes à la chute d’objets, mais également aux gravillons et aux talons.

À lire également : Parquet de salle de bain : idées et inspirations

Choisir un parquet flottant fragile dans une chambre d’enfant

Le parquet flottant est superbe et il se décline dans différentes finitions ce qui le rend particulièrement attrayant. Cependant, il faut rester vigilant et savoir que dans une chambre d’enfant, il risque d’être malmené. Il faut alors opter pour des essences particulières comme le moabi qui résistent plus facilement aux impacts. Les tons foncés comme le noir, le brun ou le gris conviennent plus à des chambres adultes. Privilégiez les tonalités blanchies, claires et un parquet verni mat ou huilé. Vérifiez également qu’il soit classé A+ au niveau de la qualité de l’air pour préserver sa santé.

Ne jamais le poser directement sur le béton

Si vous posez votre parquet flottant directement sur le béton, l’isolation sera très mauvaise. Il faut mettre des couches entre le sol brut et le parquet pour éviter tout problème y compris d’humidité. Le sous-plancher en contreplaqué ou OBS est la solution idéale.

Les sous-couches isolent de manière thermique et phonique votre revêtement. Il est possible de trouver des sous-couches aux propriétés différentes ou 2 en 1, encore plus pratique.

Poser Parquet Flottant
© istock

Ne pas acheter suffisamment de parquets

Il est primordial de prévoir toujours entre 5 et 10 % de parquet en plus de ce qu’il vous faudra réellement. Cela vous permet d’anticiper les petits dégâts au cours de la pose ou les problèmes que vous pourriez rencontrer.

Ne pas tenir compte du chauffage au sol

Il est impossible de poser tous les parquets avec un chauffage au sol. Ils ne sont pas tous compatibles avec ce système de chauffage. Que celui-ci soit réversible ou non, il faut vraiment opter pour un parquet adapté, il faut qu’il réponde à des critères bien précis pour favoriser une bonne répartition de la chaleur. Il ne doit pas être trop épais pour ne pas isoler trop au risque de perdre le bénéfice du chauffage. Les lames ne doivent pas être trop larges. Il est plutôt conseillé de demander l’aide d’un professionnel pour faire son choix et ne pas faire d’erreur. Vous pourrez lui confier la pose qui est plus délicate que pour un parquet flottant classique.

Ne pas vouloir se faire aider

Si vous n’avez jamais posé de parquet flottant, il est préférable de demander des conseils à un professionnel pu à un bricoleur averti ayant déjà travaillé sur ce revêtement. Ce sera plus simple pour vous. Le recours à un professionnel est indispensable si vous souhaitez poser une prise ou si vous possédez des canalisations qui sont gênantes.

Zapper les plinthes

Vous avez bien calculé la quantité de parquets dont vous allez avoir besoin ? Vous pensez être prêt pour la pose, mais vous vous apercevez que vous avez oublié les plinthes. Pensez-y dès le début, les plinthes font partie intégrante de la pose du parquet. Elles vous permettent de finir la pièce joliment.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.