Comment choisir l’épaisseur d’un carrelage ?

Choix épaisseur Carrelage
L’épaisseur du carrelage est un critère important qui reste parfois oublié alors que celle-ci détermine pourtant sa résistance et sa durée de vie. Elle dépend souvent de sa dimension et elle varie suivant les séries proposées. De façon générale, les carrelages modernes sont assez fins, tandis que les plus épais sont présentés pour l’extérieur. Comment choisir l’épaisseur de son carrelage ? Voici quelques éléments clés !

Quelques mots sur l’épaisseur du carrelage

Il faut savoir que l’épaisseur d’un carrelage pour le sol est toujours plus conséquente que celle d’un carreau mural. Ce critère a des conséquences sur le prix. Chaque fabricant a ses propres critères en matière d’épaisseur de carreaux.

Le carrelage à partir de 6 mm d’épaisseur est plus facile à découper, à manipuler et à poser. Plus les carreaux présentent des dimensions importantes, plus il est préférable de les choisir dans une épaisseur assez imposante aussi, surtout quand il s’agit de carrelage au sol.

Voici quelques normes pour vous y retrouver :

  • Un carreau de 10 x 10 cm doit mesurer 6 mm au moins d’épaisseur.
  • Un carreau de 15 x 15 cm devrait présenter une épaisseur de 8 mm au moins.
  • Pour un carreau de 30 x 30 cm et plus, il faut compter 10 mm au minimum.
  • Pour un carreau de 60 x 60 cm, l’épaisseur sera supérieure ou égale à 12 mm.

Le rapport entre taille et épaisseur du carreau

Chaque fabricant peut déterminer des normes qui lui sont propres, il faut donc sélectionner le carrelage en prenant en compte l’épaisseur qui est la plus adaptée à vos travaux. Ne perdez jamais de vue que le prix est complètement dépendant de ce critère. Voici comment faire la meilleure sélection :

Quand vous posez du carrelage, il est indispensable de réaliser des découpes et ce n’est souvent pas ce que vous préférez, car cela peut être assez compliqué. Les carreaux à partir de 6 mm sont plus simples à découper sans casser. Le carrelage plus fin est difficile à manier et à découper puisqu’il est plus fragile.

Carreau pour le sol et les murs : le rôle de l’épaisseur

Le carrelage pour le sol est plus épais et cela s’explique par le poids qu’il doit supporter. Il faut qu’il soit capable de résister à des charges parfois conséquentes. Le choix que vous allez faire dépend donc étroitement de la manière dont il sera utilisé et des sollicitations qui lui seront imposées.

Dans une pièce où vous entreposez des choses lourdes, il est indispensable de mettre un carrelage très épais, jusqu’à 15 mm, généralement.

Dans une salle de bain, vous pouvez en revanche, choisir une épaisseur moindre.

Le carrelage mural peut être fin puisqu’il n’a pas de poids important à supporter. Il faut cependant respecter les mesures minimales en fonction des dimensions des carreaux que nous vous donnons plus haut.

Paisseur Carrelage
© istock

Quelques conseils d’utilisation du carrelage fin

Si le carrelage de faible épaisseur, présenté sur le marché, est situé autour de 6 mm, il existe également des épaisseurs encore plus fines, parfaites pour la déco de votre intérieur. Grâce aux progrès techniques en la matière ces dernières années, certains fabricants n’hésitent pas à proposer des céramiques de faible, voire même très faible, épaisseur. Il est possible d’en trouver jusqu’à 3 mm d’épaisseur. Dans ce cas, il est renforcé par une couche de fibre sous le carreau pour lui apporter plus de solidité. Le carrelage fin remporte un franc succès. C’est effectivement un atout en matière de déco intérieure et surtout quand vous rénovez un appartement ou une maison.

Il offre de nombreux atouts :

  • Plus le carrelage est fin et plus vous pouvez le poser sur le revêtement déjà en place au sol. C’est une solution intéressante quand vous n’avez pas la place suffisante pour envisager de poser un carrelage traditionnel.
  • Vous gagnez du temps, puisque vous n’avez pas à démonter le carrelage précédent.
  • Vous faites des économies, puisque les travaux sont moins longs et donc moins coûteux.

Il faut cependant que certaines conditions rendent cette opération possible :

  • La surface doit être absolument parfaitement saine.
  • Le support doit être bien plat, régulier et droit.

Si ces conditions sont réunies, c’est une très bonne technique dans la rénovation. Son rendu esthétique ne peut que vous séduire et offre un plus à votre déco et sa résistance reste très appréciable. Ce qui le différencie, ce sont en particulier ses dimensions XXL. Ils sont en effet généralement fabriqués dans de grands formats allant de 80 x 80 cm à 120 x 120 cm.

Vous les trouverez également en formes rectangulaires dans des dimensions de 80 x 240 cm et même plus parfois, parfaits pour une pose murale. Il est ainsi possible de changer complètement l’aspect esthétique d’une douche ou d’une crédence. Vous offrez ainsi à votre salle de bain, un coup de jeune et un rendu très design et contemporain, qui s’harmonise parfaitement avec un mobilier moderne. On les voit d’ailleurs beaucoup dans les magazines déco et ils sont très tendance grâce à l’élégance qu’ils apportent à la pièce.

Epaisseur Carrelage Istock
© istock

Où et comment utiliser le carrelage très épais ?

Le carrelage extérieur doit présenter au moins 10 mm d’épaisseur. Pour cette épaisseur, il faut toutefois que ces caractéristiques techniques offrent une certaine sécurité. Le carrelage avec plus d’épaisseur est recommandé. Des carreaux de 2 cm d’épaisseur peuvent être posés sur une terrasse et offrent de nombreux avantages. Il est simple à poser sur un sol existant et même directement sur une pelouse, le béton ou le gravier. Il ne nécessite ni joint ni colle.

La pose sur plots peut également être envisagée avec ce type de carrelage ce qui autorise le passage des tuyaux et câbles si nécessaire. Il existe en grès cérame la plupart du temps et c’est le matériau préféré pour de très jolies terrasses. Il imite à la perfection différents matériaux comme le béton, la pierre ou le bois tout en étant facile à entretenir et sans présenter les inconvénients de ces derniers.

Il présente de nombreux atouts grâce à ses caractéristiques techniques et en particulier une résistance incroyable et une grande longévité. Il peut être employé pour les promenades piétonnes, les plages de piscine,  les toits-terrasses, les balcons, les terrasses et même les voies carrossables. C’est la solution idéale pour l’extérieur que ce soit lors d’une construction neuve ou en rénovation. Sa résistance à la flexion et aux chocs convient parfaitement à l’usage extérieur à la place d’une dalle de béton qui sera plus lourde et plus épaisse.

L’épaisseur du carrelage et l’utilisation de la colle

Plus votre carrelage sera épais, plus vous utilisez de colle pour le poser. Il ne faut cependant pas que la colle présente une épaisseur de plus de 10 mm, sinon vous vous exposez au risque de décollement des carreaux. Le support déjà existant détermine également la quantité de colle que vous allez mettre. Si vous posez vos carreaux sur un carrelage déjà en place et si la surface est parfaitement plane, vous ne mettez qu’une fine couche de colle et ce sera suffisant pour un résultat parfait. Si vous avez le moindre doute, demandez l’avis d’un professionnel ou des conseillers en magasin de bricolage.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.