Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Brasero : faut-il une autorisation ? Nous faisons le point !

Vous aimeriez créer une ambiance plus chaleureuse dans votre jardin ? Découvrez tout ce que vous pouvez faire pour réchauffer votre extérieur !

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Brasero & cheminée extérieure faut-il une autorisation Nous faisons le point !

Vous avez un jardin, mais vous êtes déçu de ne pas pouvoir vous en servir en hiver, ou lors des fraiches soirées d’été ? Vous aimeriez trouver un moyen de vous sentir bien, à la bonne température tout en restant dans votre jardin ? Une autre question vous taraude, avec toutes ces réglementations liées à l’écologie et au voisinage, vous faut-il une autorisation ? Avant de faire une telle acquisition, il paraît préférable de bien se renseigner. Ne vous torturez plus l’esprit, nous allons répondre à toutes vos questions. 

Ce qui est important à savoir sur le braséro

Le braséro ressemble à un énorme récipient que vous pouvez remplir de charbon ou de bois pour vous réchauffer. Vous pouvez l’acheter dans les magasins de bricolage et décoration ou fabriquer votre chauffage extérieur vous-même.

Ses caractéristiques 

Alors, vous pouvez le trouver en fonte, en acier, en métal ou encore en pierre. Ainsi, il existe également des designs tous aussi différents les uns des autres. Il possède aussi trois ou quatre pieds qui lui confèrent une grande stabilité. Elle fait partie de la même famille que les cheminées d’extérieur mobiles. 

À lire Que faire dans votre jardin après le passages des saints de glace ?

Les autorisations à avoir pour utiliser un braséro

Que vous soyez en maison avec jardin ou appartement avec balcon, il n’y a pas spécialement d’autorisation relative à l’utilisation d’un braséro à avoir.

Cependant, faites très attention, comme nous l’avons expliqué, le braséro fait des flammes.  Il est donc très important d’avoir l’espace suffisant pour ne pas être trop proche des flammes afin de ne pas se brûler, mais aussi limiter les risques d’incendie.  En revanche, même s’ils ne nécessitent pas d’autorisation particulière, leur utilisation est réglementée. Certaines préfectures peuvent restreindre leur utilisation à certaines périodes de l’année, puis à certaines heures, certaines communes et départements l’interdisent totalement, surtout dans les régions chaudes et sèches. 

Par ailleurs, vérifiez l’assurance souscrite liée à votre habitation, certaines exclues de vous assurer en cas d’incendie provoqué par une cheminée extérieure ou un braséro. Si c’est le cas, vous devrez alors savoir que vous n’êtes pas assuré en cas d’incendie. 

Savoir comment se servir d’un braséro

Il est bon de savoir que quel que soit votre type d’habitation, maison ou appartement, avec voisinage proche ou lointain, que l’utilisation d’un braséro n’est pas considérée comme un trouble anormal du voisinage. En revanche, il ne faut pas en abuser, car un usage abusif peut le devenir, et ainsi vos voisins auront le droit de se plaindre.

Si vous avez un appartement, pensez à vérifier avec le syndic que vous avez le droit d’en posséder un, parce que tous les immeubles ne l’autorisent pas.

À lire Idées DIY simples pour créer votre propre banc de jardin !

Par rapport à votre voisinage 

Puis, pour que son utilisation justifie une plainte de vos voisins, il faut qu’il y ait la preuve d’un préjudice, comme un mur qui noircit par exemple. Le mieux est de prévenir vos voisins en cas d’utilisation afin d’éviter tout litige avec ces derniers. 

Pour l’emplacement de ce dernier dans votre jardin, il n’existe aucune loi qui dispose de l’emplacement de ce braséro. Faites encore une fois attention aux arrêtés de votre préfecture ou de votre municipalité, qui eux se réservent le droit de poser leurs conditions. Faites simplement attention à l’emplacement pour éviter les départs de feu. 

Par ailleurs, bien qu’aucune loi ne mentionne l’utilisation des braseros en appartement, il est préférable de vérifier que votre contrat de copropriété ne stipule pas quelque chose à cet effet. 

Les autres informations utiles 

Étant donné qu’ils fonctionnent avec du bois ou du charbon de bois, ils présentent un risque d’incendie direct. Ils ont en plus un foyer ouvert, les cendres peuvent s’envoler, ce qui accentue le risque d’incendie. Pour éviter cela, il est forcément recommandé de ne rien placer à moins de 150 cm autour de celui-ci. 

À lire Fleurs noires : 5 des plus belles variétés à planter dans votre jardin

Si vous avez des enfants, il est très important également de les éloigner au maximum du braséro. Les flammes peuvent atteindre de très hautes hauteurs ce qui engendre un risque de brûlure qui peut être très grave. Voici une liste des informations utiles : 

  • ne rien disposer autour pour limiter les risques d’incendie
  • éviter d’être réellement porche pour ne pas se brûler 
  • vérifier les arrêtés préfectoraux et municipaux prévus à cet effet
  • vérifier ce que stipule votre contrat d’habitation 

Faites donc très attention si vous décidez d’acheter ce type d’appareil.

C’est après une brûlure que l’on regrette d’avoir joué avec le feu

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis