Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Vos poules se battent : quelles sont les raisons et comment éviter cela ?

Vos poules ont décidé de se battre et vous ne savez pas quoi faire ? Cet article peut vous aider !

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Vos poules se battent quelles sont les raisons et comment éviter cela

Dans la basse-cour, tout le monde peut vous entendre caqueter. Les conflits entre poules sont un sujet d’inquiétude courant chez les propriétaires puisqu’une poule blessée peut vite se retrouver chez le vétérinaire. Nous allons essayer de vous expliquer pourquoi le conflit existe et comment le régler.

Conflit entre poules, des origines diverses

Vous venez d’acquérir des poules pour votre ferme ou votre jardin. Vous les avez installées dans un milieu tout à fait convenable et pourtant, voilà qu’un beau jour, elles décident de se battre. Cette situation peut vous laisser dans le plus grand désarroi puisqu’il vous faudra séparer les volatiles ou constater, impuissant, les dégâts occasionnés. Toutefois, ces conflits trouvent leurs origines dans la manière dont les poules s’organisent : une hiérarchie.

Chez les poules, une hiérarchie naturelle s’instaure quand elles vivent par pairs ou en groupe. Cette hiérarchie vise à rythmer la vie en communauté de ces animaux afin d’instaurer une dominante, une sous-cheffe, et ainsi de suite jusqu’à la dernière poule du poulailler. Les ennuis surviennent lorsqu’une poule décide de modifier la hiérarchie.

À lire Du yaourt au jardin ? Un allié insoupçonné pour booster vos récoltes

En effet, selon la situation de votre poulailler, plusieurs facteurs peuvent entraîner un besoin de conflit : 

  • Le manque de place
  • La quantité de nourriture
  • L’intégration de nouvelles poules ou poussins
  • Une poule trop dominante

Veillez donc bien à ce que votre poulailler soit un environnement sain pour vos amis à plumes, sans quoi les risques de conflits risquent d’augmenter.

Que faire en cas de conflit

Si vous remarquez que vos poules se battent, soit en les prenant sur le fait, en les entendant ou en constatant des plumes manquantes et des blessures, il faudra rapidement gérer la situation avant qu’elle ne s’aggrave.

Identifier la crise

La première étape vise à s’apercevoir du problème. En général, si vous avez récemment intégré des poules à votre élevage, ces dernières risquent de se faire un peu mal mener pendant quelques jours, le temps que la hiérarchie se fasse.

À lire Cette astuce compteur Linky qui peut vous faire économiser jusqu’à 23 % sur vos factures

Toutefois, si vous constatez qu’après plusieurs jours, vos poules sont toujours hostiles envers une autre, il faudra vous en occuper. Une poule qui reste à l’écart, se nourrit peu, se cache ou décide de ne plus bouger est dans un état de mal-être profond et doit être séparée du reste afin de progressivement reprendre goût à la vie.

Chercher des solutions

Si vous souhaitez intégrer des nouveaux venus dans votre poulailler, il est vivement conseillé d’intégrer une première séparation comme un grillage. Ce qui permettra aux nouveaux venus de voir les autres membres du poulailler tout en les protégeant d’une quelconque violence. Si tout se passe bien, vous pourrez progressivement retirer les séparations.

Si vous constatez un conflit entre poules, vérifiez bien qu’elles ne manquent pas d’espace pour se promener ou dormir. Le manque d’espace crée un conflit évident puisque les poules vont chercher à piquer la place à une autre.

Il en va de même pour le manque de nourriture car c’est la poule dominante qui va autoriser l’accès à cette dernière ainsi qu’à l’eau par ordre de hiérarchie. Il faut donc assez de ressources pour tout le monde.

À lire Ce gel DIY efficace et économique pour nettoyer la grille de votre barbecue

Si une poule se montre trop zélée dans ses attaques envers les autres (cela peut malheureusement arriver), il faudra penser à la séparer du reste si vous ne voulez pas vous retrouver avec un poulailler de blessées et d’anxieuses. Le temps de sa mise à l’écart, une nouvelle hiérarchie se fera dans le poulailler qui pourra alors retrouver un certain calme.

Soignez vos poules

S’il y a eu conflit au poulailler, il est possible qu’une ou plusieurs poules aient été blessées, qu’il s’agisse de blessures volontaires ou accidentelles (elles peuvent se blesser dans la panique). Il est impératif de localiser les poules blessées afin de les soigner. Une blessure mal soignée peut dégénérer en des problèmes plus graves !

Il vous faudra alors identifier la ou les blessées (cela ne devrait pas être trop dur à voir si la poule boite, qu’il lui manque des plumes ou que vous constatez un mal être apparent). Ensuite, il vous faudra isoler la poule avec une mise en quarantaine pour éviter qu’elle ne se fasse encore plus mal auprès des autres volatiles. De plus, une poule blessée représente un potentiel risque d’infection au reste du poulailler.

Identifiez bien le type de blessures pour les soigner (renseignez-vous auprès d’un vétérinaire spécialisé). Lorsque les poules ont été soignées, vous pouvez les réintégrer petit à petit au poulailler.

À lire Nettoyer votre terrasse en bois ? Utilisez ces produits naturels !

Quand les poules de la basse-cour deviennent trop nombreuses autour du mortier et harcèlent les pileuses, celles-ci suspendent leur action

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis