Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Voici ce que vous ne devez surtout pas planter dans le jardin si vous êtes allergique au pollen !

Avez-vous de fortes allergies au pollen ? Prenez garde à ce que vous plantez dans votre jardin. 

Dorine Alanoix

Publié le

Voici ce que vous ne devez surtout pas planter dans le jardin si vous êtes allergique au pollen !

Si vous êtes allergique, il est important d’être prudent quant aux plantes que vous choisissez de faire pousser dans votre jardin. Certaines sont connues pour libérer de grandes quantités de pollens dans l’air, ce qui peut déclencher des réactions allergiques chez les personnes sensibles.

Les plantes à éviter 

Lorsque vous êtes allergique, créer un jardin agréable peut représenter un défi. Il est important de prendre des précautions lors du choix des plantes pour votre jardin afin de minimiser votre exposition et de profiter pleinement de votre espace extérieur.

Les arbres à pollen élevé

Ces arbres sont ceux qui libèrent une quantité significative de pollen dans l’air, ce qui cause des allergies : 

À lire Jasmin de Madagascar : ajoutez une touche de blanc à votre jardin avec cette fleur parfum

  • Bouleau : Le bouleau est l’une des principales sources d’allergène. Ses fleurs produisent une quantité considérable de semences végétales légères. 
  • Cèdre : en particulier le cèdre de l’Atlas et le cèdre du Liban. 
  • Peuplier : connus pour leur libération abondante de microspores. 
  • Aulne : Les aulnes en produisent également une quantité importante, généralement libérée au printemps et fréquemment transportée par le vent.
  • Platane : Les platanes sont des arbres urbains populaires, mais leur pollen peut être un déclencheur d’allergies. Les fleurs mâles des platanes en produisent une quantité considérable.

Enfin, il y a aussi le chêne : Certains types de chênes, tels que le chêne rouge d’Amérique et le chêne blanc, sont des producteurs de pollen importants. Il peut causer des allergies saisonnières chez les personnes sensibles.

L’intensité peut varier en fonction des régions et des saisons. 

Les fleurs allergènes

De nombreuses fleurs sont à risque pour les personnes victimes d’allergies au pollen. En voici quelques-unes à éviter : 

  • Tournesol
  • Marguerite
  • Chrysanthème
  • Lys
  • Chèvrefeuille
  • Bougainvillier
  • Gerbera
  • Arum
  • Muguet
  • Jonquille
  • Jacinthe
  • Primevère
  • Souci
  • Renoncule
  • Aster
  • Fougère
  • Héliotrope
  • Pissenlit
  • Save

Cette liste n’est pas exhaustive et peut varier en fonction de la région et des spécificités individuelles. Si vous êtes allergique au pollen, il est recommandé de consulter un allergologue ou un spécialiste des plantes pour obtenir des recommandations adaptées à votre situation particulière.

À lire L’ipomée : la plante grimpante idéale pour recouvrir votre grillage

Les alternatives hypoallergéniques

Ne soyez pas découragés. Même si un tas de plantes sont à éviter lorsque vous êtes allergique, vous pourrez avoir un beau jardin. 

Fleurs hypoallergéniques

Certaines fleurs ne sont pas nocives, ou du moins, elles représentent un risque moins élevé pour les individus allergiques. Lorsque vous êtes allergique au pollen, il est préférable de choisir des fleurs considérées comme hypoallergéniques : 

  • Roses
  • Pivoines
  • Orchidées
  • Tulipes
  • mais également les Iris

Les roses sont souvent considérées comme hypoallergéniques, car leur poudre florale est généralement collante et n’est pas facilement dispersée dans l’air. Les variétés de roses à pétales doubles, telles que les roses anglaises, ont tendance à en produire moins que les variétés à pétales simples.

Les pivoines sont des fleurs à gros pétales qui ont un faible taux. Elles sont habituellement appréciées pour leur beauté et leur parfum, sans causer de problèmes allergiques majeurs.

À lire Ornithogalum : Comment cultiver et entretenir cette plante à bulbe dans votre jardin ?

Les orchidées sont des fleurs exotiques considérées comme hypoallergéniques. Elles produisent très peu de microspores. Et, les tulipes sont des fleurs à bulbe populaires qui ont un faible taux de pollen. Elles peuvent être une excellente option pour les jardins hypoallergéniques.

Les iris sont des fleurs à pétales vifs et colorés considérées comme hypoallergéniques. Leur semence végétale est généralement lourde et collante, et se disperse moins facilement dans l’air

Les fleurs considérées comme hypoallergéniques peuvent provoquer des réactions chez certaines personnes très sensibles. Testez votre réaction individuelle avant de les inclure dans votre jardin.

Les plantes sans pollen

Une autre solution, non pas sans risque, mais largement atténuée, ce sont les plantes sans pollen. Il en existe bel et bien : 

À lire 5 fleurs pour une explosion de couleurs au jardin

  • Plantes aquatiques : les plantes aquatiques telles que les nénuphars, les jacinthes d’eau et les iris des marais.
  • Plantes sans fleurs : certaines plantes, comme les plantes grasses, les mousses et les lichens, sont dénuées de fleurs.
  • Plantes à propagation végétative : certaines plantes peuvent se propager sans produire de pollen, car elles se multiplient par d’autres moyens.
  • Plantes mâles stériles : il existe certaines variétés de plantes qui ont été spécialement sélectionnées ou modifiées pour être des plantes mâles stériles. 

Peu importe les plantes que vous utiliserez, ce qui vous aidera le plus, c’est d’entretenir votre jardin ! Effectuez un entretien régulier du jardin pour minimiser la présence de mauvaises herbes allergènes, comme l’ambroisie, qui peut s’immiscer dans votre jardin et produire du pollen. En enlevant régulièrement les mauvaises herbes et en maintenant votre jardin propre, vous réduisez les sources d’allergies.

La santé, c’est la richesse. Protégez-la en prenant soin de vos allergies

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis