Toiture : entretien et accessoires pour la maintenir en bon état

Entretien Toiture Maison
Au-delà de son côté utilitaire, la couverture a pour vocation de souligner le style de la maison et de renforcer ses références régionales. Divers accessoires lui permettent de jouer pleinement son rôle et de rester belle longtemps.

Une couverture est d'abord constituée d'ardoises, de tuiles... pour l'étanchéité. Elle se complète de différents éléments, assortis ou non, permettant l'aération de la maison, la collecte et l'évacuation des eaux pluviales, le rejet des fumées.

L’ardoise

Légère, ingélive et d'une grande longévité, l'ardoise naturelle a longtemps régné sans partage sur les toitures peu pentues (11,30) comme sur certains murs de pignon de ses régions de prédilection. Tradition oblige, ses diverses nuances y restent très présentes : gris bleuté en Anjou (Angers-Trélazé) et en Bretagne (Maël-Carhaix), bleu cendré en Normandie, bleu noir dans les Causses, les Pyrénées et les Alpes (Moutiers), vert en Ardennes (Rimogne)...

Toiture Ardoise
© istock

Mais attention ! Les prix et qualités sont très variables selon la provenance.

  • Blanches ou brunes dans les Alpes, violines dans les Ardennes... les ardoises en fibres-ciment ont des coloris plus contrastés. Teintée dans la masse, la couche d'usure leur évite d'éclaircir en vieillissant. Leur longévité est moyenne (environ 10 ans) mais leur prix est avantageux.

Les tuiles

La tuile en terre cuite se retrouve dans la plupart de nos régions. Ses variantes se déclinent en une large palette : du rouge standard au marron foncé, en passant par l'amarante et divers tons intermédiaires. Des nuances vieillies, rustiques, chaudronnées ou antiques sont également disponibles et peuvent être panachées au sein d'une même gamme. S'y associent des textures et aspects divers : grenus, vernissés ou émaillés, brillant ou satiné. Le choix des modèles est vaste et les prix aussi variés que les fabricants.

Toiture Tuiles Toit
© istock
  • Le poids d'une tuile varie de 2 à 6 kg et son nombre de 7 à 15/m2 pour les tuiles "grand-moule", jusqu'à 70 pour les "petit moule". La tuile "canal" est la seule utilisable sur une faible pente (de 14 à 220). Les autres types exigent au minimum 26,50 et au maximum 600.
  • Les tuiles béton s'inspirent de celles en terre cuite, jusque dans leurs dimensions et aspects. Le matériau de base est recouvert d'une couche de ciment amalgamé à du sable fin et à un colorant renforçant la teinte. Le tout est protégé par une résine acrylique, qui évite les efflorescences sur la partie visible. Les colorations parviennent à rappeler les irrégularités de la terre cuite, mais sans offrir un choix aussi vaste. Ces tuiles se distinguent en revanche par leur résistance aux chocs et leur prix compétitif.

Les accessoires

Ils se divisent en deux groupes selon qu'ils sont à prévoir dès la construction ou peuvent être ajoutés ensuite. Ainsi, les closoirs de faîtage et autres chatières, permettant une bonne ventilation de la toiture, sont plus faciles à installer lors de la réalisation de la couverture ou d'une rénovation importante. Idem en ce qui concerne les crochets d'ardoises en inox.

Les souches de cheminée existent à présent en kit. Simplifiée, leur mise en place facilite la rénovation d'un conduit ou sa conversion, suite au montage d'un insert... Il en est de même avec les accélérateurs de tirage.

A lire aussi : Toiture : comment refaire une couverture en ardoise ?

  • Nettoyeur haute pression Renson 160 bars 600l/h Origine
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.