15 astuces pour suivre son chantier de construction

Chantier De Construction
C’est un grand jour pour vous : les travaux de construction de votre maison démarrent enfin ! Vous êtes très excités par ce projet qui représente beaucoup à vos yeux et c’est bien normal… Vous entrez enfin dans le vif du sujet et il va falloir maintenant suivre ce chantier considérable, sur plusieurs mois bien souvent. Voici quelques conseils pour assurer un suivi de chantier comme un pro ou presque !

Suivre son chantier, c’est toujours une aventure passionnante, mais qui est également chronophage, et souvent source de stress. Il est préférable de s’y préparer correctement. Les artisans emploient un langage que vous ne comprenez pas forcément, alors comment faire pour avoir des discussions constructives ?

Comment vous assurer que les différents intervenants travaillent bien ? Comment savoir si les travaux sont conformes ? Que faire en cas d’imprévus ? Autant de questions qui sont un peu compliquées pour les néophytes que nous sommes. Voici quelques conseils de pros pour mieux s’y retrouver.

C’est vous qui êtes aux commandes !

Pour que le chantier soit parfaitement réussi, il faut commencer par s’entourer de professionnels sérieux et compétents. Cependant, cela ne suffit pas, il faut qu’il y ait un chef, et c’est vous. Il vous revient de vérifier que tout est conforme et de suivre l’avancement des travaux.

Votre rôle

Votre mission est claire et précise :

Vous devez surveiller la conduite des travaux en matière de délais, de coûts et de choix techniques.

La phase de conception de l’ouvrage vous incombe également, mais sachez que vous pouvez vous faire aider par un architecte à cette étape.

Des coûts maitrisés parfaitement

Vous devez vous assurer en amont que l’ensemble des coûts sont bien identifiés et surtout acceptés par tous les intervenants sur le chantier. Faites le point avec eux et définissez-les clairement.

Il faudra ensuite tout au long du chantier vous assurer qu’ils sont bien respectés et tenus.

La gestion des délais

Il faut que vous puissiez faire appliquer le plus possible le planning qui a été déterminé au départ. Vous contrôlez la bonne application des échéances. Il faut ensuite anticiper les étapes à venir pour préparer les travaux suivants.

L’expertise technique

Vous devez avoir une certaine expertise pour discuter presque d’égal à égal avec les diverses entreprises. Vous validez les choix et vous analysez la pertinence des solutions qui vous sont proposées.

Faire un planning

Il faut commencer par établir un planning détaillé. Il faut décrire les différentes tâches, les regrouper par lot, appliquer ensuite une date de début et de fin (approximative) et définir les conditions dans lesquelles elles vont se dérouler. C’est le cas quand il faut attendre qu’une étape soit finie pour en commencer une autre.

Utilisez un tableau Excel ou mieux un logiciel spécifique comme OpenOffice. Ce type de planning avec enchainement des différents travaux, liés les uns aux autres, s’appelle le diagramme de Gantt.

Ensuite, présentez ce planning et discutez-en avec les entreprises. Sur les gros chantiers, le planning est signé par tous les intervenants. Dans les autres cas, l’envoi par mail est suffisant.

Prévenir ses voisins

Les voisins seront en principe averti si le chantier est réalisé dans le cadre d’un permis de construire. En revanche, quand celui-ci n’est pas affiché, il est préférable de les prévenir, ne serait-ce que par politesse. En effet, un chantier génère du bruit, des va-et-vient,  de la poussière…

Faire un état des lieux

Faites des photos pour avoir un état des lieux du chantier et de son environnement avant le démarrage du chantier. Cela doit comprendre la voirie, les clôtures des voisins, etc. C’est une aide si vous devez constater d’éventuels dégâts occasionnés.

Si jamais, le chantier comporte des risques particuliers, faites constater l’état par un huissier.

Contrôlez les matériaux

La vérification porte sur deux aspects :

  • C’est bien le matériau demandé : dimensions, couleurs, types, marques…
  • Que les matériaux sont en parfait état, c’est-à-dire neufs et sans accrocs ou marques.

Vous pouvez ainsi signaler en amont les matériaux non conformes ou qui comportent des défauts. Les erreurs sont assez nombreuses. Il faut alors demander leur remplacement. Cela vous fait gagner du temps et évite les délais supplémentaires et les travaux nécessaires au changement une fois que c’est posé.

Mettez le planning à jour

Tenez votre planning à jour en vérifiant une fois par semaine que ce qui était prévu a bien été effectué. Si vous n’y prêtez pas attention, vous risquez de voir le retard sur le chantier s’aggraver au fil du temps.

Tenir à jour la facturation

Le plus régulièrement possible, vous devrez vérifier les factures envoyées par les artisans. Souvent, ce sont des factures intermédiaires. Elles sont généralement au nombre de trois ou quatre par entreprise durant le chantier. Elles se décomposent de cette manière :

  • La facture d’acompte à la signature du devis représente 30 % de la facture globale.
  • 2 factures d’avancement de 25 % environ.
  • La facture finale qui correspond au 20 % restant.

Vérifier toutes ces factures demande du temps sur certains chantiers. Il suffit de demander aux entreprises de vous les transmettre dans le format Excel, pour plus de facilité. Il faut ensuite vérifier que chaque ligne correspond parfaitement à celle du devis.

Prendre des photos de l’avancement du chantier

C’est certainement l’étape la plus sympathique, les avants après permettent de se rendre compte du chemin parcouru. Prenez-en durant les travaux régulièrement, elles constituent également des preuves au besoin. Classez-les ensuite par thématiques : cuisine, salle de bain, gros œuvre…

Suivi De Chantier De Construction Maison
© istock

Anticiper

C’est le meilleur moyen pour ne pas voir tout le chantier partir en éclat. Il faut alors utiliser son planning et interroger les différents intervenants pour savoir quel sera l’enchainement des différents travaux. En anticipant, vous pouvez avoir un plan B si par exemple la météo n’est pas favorable aux travaux qui devaient être exécutés. Cela vous permet de tenir les délais.

Être disponible

Il faut absolument pouvoir se libérer pour se rendre sur le chantier tous les deux jours au minimum. En effet, certaines étapes avancent très rapidement. Il faut également être joignable par téléphone. Si vous devez vous absenter, demandez aux entreprises de vous envoyer des photos.

N’hésitez pas à poser des questions !

Vous n’êtes pas expert et c’est bien normal. Interroger les entreprises sur des points primordiaux, vous en tirerez des bénéfices certains. Vous en apprenez beaucoup sur le déroulement du chantier, la manière dont va procéder l’entreprise, les choses à éventuellement améliorer, supprimer ou corriger.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.