Faire construire sa maison : les étapes clés

Faire Construire Maison
La construction d’une maison, de la conception du projet et de sa faisabilité à la remise des clés est un parcours semé d’embûches. Les différentes étapes sont toutes de la plus haute importance pour mener à bien votre projet dans les meilleures conditions. Voici les points cruciaux pour faciliter le chemin qui vous mène à votre statut de nouveau propriétaire.

Définir votre budget pour la construction

Budget Maison

Pour construire une maison neuve, il faut compter en moyenne aux alentours de 1 400 euros du m². Ce prix ne comprend pas celui du terrain et des frais annexes. Selon les prestations souhaitées et les désirs que vous avez au niveau architectural, ce tarif peut changer. Il faut faire une étude approfondie et prendre en compte tous les éléments y compris les frais annexes qui peuvent faire augmenter le prix dans des proportions importantes. Il est préférable de garder à l’esprit tous les éléments qui composent ce prix.

Il faut absolument avoir une estimation la plus juste possible avant de faire les démarches nécessaires pour votre emprunt. Cela vous permet de discuter avec votre banquier de façon plus sérieuse. Il faut lui montrer que vous maitrisez parfaitement les tenants et les aboutissants ainsi que les conséquences d’un engagement dans ce projet.

Pour cela, déterminez votre apport personnel et ajoutez ensuite le montant que vous désirez emprunter, vous pouvez alors calculer votre capacité d’endettement.

Le choix du terrain est déterminant pour votre budget. Pensez aux surcoûts que pourrait entraîner une localisation éloignée de votre travail, des commerces, des écoles, collèges…

À lire aussi : Les différents types de construction de maison individuelle et les budgets associés

Trouver le terrain à bâtir qui vous correspond

Maison Construction
© Istock Photos

Si vous ne possédez pas de terrain, il va falloir le rechercher. Vous aurez le choix entre deux types : la parcelle de lotissement qui est viabilisée et constructible. Dans ce cas, vous devrez vous conformer à des règles strictes concernant l’implantation de la maison, les clôtures, les matériaux, les coloris… Vous pouvez également opter pour une parcelle vendue par un particulier, il faut alors vérifier qu’elle est bien constructible et viabilisée. Si ce n’est pas le cas, prenez en compte le surcoût pour le faire. Consultez le PLU (Plan Local d'Urbanisme) en mairie afin d’en savoir plus sur le terrain convoité.

Trouver son constructeur

Vous pouvez choisir l’autoconstruction ou alors avoir recours à un maitre d’œuvre. Dans le premier cas, c’est à vous qu’appartiennent le choix des différentes entreprises et leur coordination. Dans le deuxième cas, c’est le professionnel qui se charge de ce travail et qui supervise le chantier. Il est également possible de faire appel à un architecte qui conçoit la maison, sélectionne les artisans et supervise le chantier.

Enfin, vous pouvez vous adresser à un constructeur de maisons individuelles, il s’occupe alors entièrement du projet. Il travaille dans le  cadre de construction d’une maison individuelle régie par la loi de 1990, c’est le contrat le plus protecteur. Votre maison sera alors construite dans les délais et sans frais supplémentaires.

Il est préférable de choisir un constructeur bien implanté qui connait parfaitement la topologie des terrains et qui travaille avec les mêmes artisans depuis longtemps. Le constructeur est en mesure de vous proposer des maisons de qualité qui vous donneront entière satisfaction et qui s’adaptent parfaitement à votre projet.

Le choix de votre maison

Maison Puzzle

Vous pouvez la personnaliser en choisissant un modèle de départ et en y apportant les modifications nécessaires pour qu’elle vous ressemble et vous corresponde. Architecture, plans, équipements, aménagements, vous sélectionnez ces différents postes en fonction de vos goûts. Vous pouvez également maitriser votre budget en optant pour le sur-mesure complet. Vous jonglez avec vos attentes et les touches personnelles qui apportent une plus-value à votre habitation.

La signature du contrat de construction

C’est une étape importante qui concrétise votre projet. Il faut bien regarder tous les aspects et faire attention que tous les éléments soient clairs avant d’apposer votre signature. Veillez à ce que certaines garanties concernant le prix et le délai de livraison soient bien fixées et définitives.

Il faut également que la construction respecte les normes concernant la réglementation thermique en vigueur.

L’obtention du permis de construire

Le constructeur ou l’architecte s’occupera du permis de construire pour vous, c’est lui qui effectue les démarches administratives. En autoconstruction ou avec un maitre d’œuvre, vous êtes tenu de le faire vous-même. Le dossier doit être complet. Faites attention : si jamais vous êtes en zone protégée, les délais d’obtention sont plus longs et vous devrez attendre l’aval d’un architecte des Bâtiments de France. Il faudra respecter certains points bien précis.

Vous demanderez également un certificat d’urbanisme qui vous renseigne sur les droits et les obligations liées à votre emplacement et sur la constructibilité.

À lire aussi : Avez-vous besoin d'un permis de construire ?

Visites de chantier

Il vous faudra surveiller l’avancement des travaux. Cette visite est obligatoire à chaque fois que le constructeur va faire un appel de fonds. Vous pouvez également programmer des visites de chantier en dehors de ces périodes. Vous ne pouvez cependant pas entrer sur le chantier quand vous le souhaitez, durant les travaux c’est le constructeur qui en a la garde.

Vous êtes enfin propriétaire

Propriétaire

Vous allez procéder à la réception de chantier et à la remise des clés, un grand moment pour vous ! Il est nécessaire de voir si la maison correspond en tout point à ce que vous a promis le constructeur. Si ce n’est pas le cas, émettez des réserves en précisant les points qui font défaut. Tant que les réserves émises ne sont pas levées, vous pouvez bénéficier d’une retenue de garantie de 5%. Vous pouvez vous faire accompagner d’un expert qui pourra déceler toutes les imperfections. C’est à partir de la remise des clés que les délais des différentes garanties débutent.

Assurer votre maison

Assurance Maison

Il faut savoir que dès la remise des clés vous êtes propriétaire de votre maison et considéré comme responsable au niveau juridique de tous les sinistres qui pourraient l’affecter. Il faut donc souscrire une multirisque habitation. Prenez contact avec l’assureur avec lequel vous avez rempli un contrat lors de la mise hors d’eau de la maison, cette assurance provisoire et gratuite peut être transformée en assurance habitation.

Les garanties légales peuvent s’appliquer dès la remise des clés. La garantie de parfait achèvement constitue une obligation pour le constructeur de réparer les éventuelles malfaçons. La garantie biennale impose le remplacement des équipements défectueux dans les deux ans qui suivent l’achèvement de la maison.

La garantie décennale vous protège durant dix ans, période durant laquelle le constructeur doit réparer tout ce qui risquerait de mettre en péril la solidité de la bâtisse et de sa structure ou qui ne permettrait plus au propriétaire de l’habiter. Il faudra alors signer une assurance dommages-ouvrages qui vous permet d’être indemnisé plus rapidement.

À lire également : Vous faites construire : êtes-vous sûr d'être bien protégé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.