Ctendance

Jardin

Toutes les astuces pour récolter de belles tomates cet été

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 2

Toutes les astuces pour récolter de belles tomates cet été

La tomate est un fruit qui existe sous plusieurs variétés différentes. En fonction des zones, où elle est cultivée et de la température, elle va différemment s’exprimer. C’est un fruit qui a besoin d’un arrosage quotidien pour se développer et de soins minutieux. Pour cultiver de belles tomates, il faut faire preuve d’observation et de patience. Vous devez choisir au préalable un bon emplacement qui donne sur une zone plus au moins ensoleillée et avoir un sol fertile. Il s’agit là de tous les éléments qu’il faut réunir avant de se lancer dans la culture de ses tomates. Ensuite, il faudra apprécier la fréquence d’arrosage ainsi que les bonnes pratiques pour avoir de belles tomates. 

Les astuces pour s’occuper de ses tomates

Pour garantir une bonne croissance de vos plantes, il faut que vous fassiez les étapes suivantes :  

  • la taille 
  • ajouter de l’engrais
  • arroser

Elles vous garantiront des tomates bien juteuses. 

La taille

Avant de toujours vouloir bien tailler vos plantes, il faut bien connaître la variété. Il existe certaines variétés qui n’ont pas besoin de taille parce qu’elles ont une croissance indéterminée. Si vous êtes face à une variété qui n’est pas indéterminée, vous devez respecter certaines règles concernant la taille, il faudra bien enlever toutes les pousses, ensuite vous défaire des feuillages trop longs et enfin tailler la tête. Le fait de tailler la tête empêchera l’apparition de fleurs.

L’engrais

Vous êtes libre d’utiliser l’engrais que vous souhaitez chimiques ou naturels, mais il faut savoir qu’il existe un engrais spécial pour les tomates. Si vous avez la possibilité de vous en procurer, préférez cet engrais à d’autres. Vous n’avez pas besoin de l’utiliser tout le temps, juste quelques fois par mois. Placer l’engrais tout autour de la tige. À défaut d’engrais de tomate, vous pouvez fabriquer le vôtre avec des algues. Mais, cette fois-ci, il faudra vaporiser la solution au moins une à deux fois par semaine.  

L’arrosage

C’est l’étape primordiale sans elle vous ne pourrez pas avoir des fruits rouges et juteux. Il faut qu’il soit bien réalisé. Vos plants ne doivent manquer d’eau en aucun cas. Au moment d’arroser, cibler uniquement la tige, vous n’avez pas besoin de mouiller les feuilles. Si elles sont trop mouillées, cela formera des champignons et les champignons, à terme, finiront par tuer vos plantes. 

La fréquence d’arrosage des tomates

Vous ne pouvez pas vous fier seulement à la pluie et au beau temps. Il faut mettre un système en place pour toujours arroser vos tomates. En fonction du cycle de croissance, le besoin en eau ne sera pas le même. Il est vrai qu’il s’agit d’une culture qui nécessite beaucoup d’eau, toutefois si vous sautez cette étape, cela risque d’affecter négativement vos pousses de tomates.

Tout excès nui, et donc tout arrosage abusif peut pourrir vos plantes. 

Cela est aussi valable pour l’engrais. Pour être sûr de ne pas mal vous y prendre, vous devez adopter une méthode de culture spécifique. 

Si vous souhaitez faire de l’évaporation, les activités d’arrosage doivent être plus fréquentes dans un climat chaud que dans un climat froid. En fonction de cela, il faudra revoir votre système d’arrosage. Gardez en tête qu’il ne doit pas toucher les feuilles. Vous devrez choisir des méthodes d’arrosage plus minutieuses pour bien mouiller toute la tige. Vous pouvez très bien choisir de commencer la culture dans des pots pour vous faciliter la tâche. 

Vous devez avoir une terre très fertile, de ce fait un sol argileux ou sablonneux serait l’idéal. Le sol argileux est connu pour être beaucoup plus humide tandis que le sol sablonneux lui est plus sec, mais avec une grande capacité de conservation de l’humidité. Cependant, si vous avez d’autres types de sol, cela ne doit pas représenter un handicap, bien au contraire, vous devez bien étudier votre terre afin de connaître ses points forts et les éléments qui pourraient être plus contraignants. Vous devrez également adapter votre routine d’arrosage en fonction du type de sol. 

Enfin, vous l’aurez compris, vous ne pouvez pas vous baser sûr qu’un seul élément pour établir votre routine pour prendre soin de vos tomates, analysez bien tous les facteurs. Pour être sûr de récolter de bons fruits bien mûrs et avec une belle couleur, il ne faut pas se presser. Laisser leur le temps de bien se former avant de les arracher des branches. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Permaculture Formations – Johann Gis (@permacultureaujardin)

Partagez votre avis