Blog décoration et maison Ctendance

Piscine

Tendance : les piscines écologiques qui purifient naturellement l’eau sans produits chimiques !

Une piscine naturelle ? C’est entièrement possible !

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Tendance les piscines écologiques qui purifient naturellement l'eau sans produits chimiques !

Avec les différentes tendances à la construction de piscines et de points d’eau dans les jardins, de nouvelles solutions toujours plus intéressantes font leur entrée dans la vie des particuliers. C’est le cas, par exemple, des piscines naturelles, véritables alternatives biologiques et éco-friendly à la piscine à chlore ! Mais, alors, comment fonctionnent ces piscines naturelles ? Quels sont leurs avantages et comment s’entretiennent-elles ? Nous vous disons tout sur les piscines écologiques sans produits chimiques.

Qu’est-ce qu’une piscine naturelle ?

Lorsque nous parlons de piscine naturelle, ou piscine biologique, nous faisons en fait référence à un bassin artificiel dont la filtration et le système d’épuration est entièrement naturel et automatisé. Officiellement dénommée baignade artificielle, la piscine se découpe en plusieurs parties distinctes qui vont venir contribuer au bon fonctionnement de la partie naturelle de la piscine.

Ces trois parties sont les suivantes : le bassin de nage, la zone de plantation et la zone de régénération. Grâce à ces éléments, les propriétaires de ces bassins bénéficient d’un tout nouveau lieu de détente équilibré par un écosystème sain et responsable vis-à-vis de la Nature et de l’Humain.

À lire La couverture de piscine, l’astuce pour faire des économies !

Fonctionnement d’une piscine naturelle

La piscine naturelle fonctionne selon un principe relativement simple qui suit le modèle chimique des piscines traditionnelles. La partie bassin est composée de sorte que les nageurs puissent s’y détendre ou réaliser une activité physique sans problème. On la retrouvera souvent équipée d’un filtre à sable et de l’écumoire.

La zone de plantation sera sans doute la caractéristique la plus iconique de ce bassin naturel. Il s’agit de la zone de votre piscine qui dispose d’une surface moins conséquente, mais qui abrite toute une flore capable de purifier et de filtrer l’eau. Fonctionnant par lagunage, cette zone filtre l’eau grâce à des plantes, des algues et des micro-organismes alliés.

  • Save

Enfin, la zone de régénération, bien qu’optionnel, sert à contenir un bassin qui dispose d’une cascade. Cette cascade va, par remous, venir aérer l’eau de votre piscine et oxygéner l’écosystème présent. C’est grâce à ces trois zones et au circuit qu’emprunte l’eau au travers de ces différents systèmes que la piscine va pouvoir se passer de produits chimiques et se contenter d’un fonctionnement sans pompe.

L’écosystème d’une piscine naturelle : tout un art

Qui dit piscine naturelle dit nature, et il ne faudra pas vous attendre à obtenir une eau aux températures adaptables si vous comptez garder vos plantes et votre petit écosystème en bonne santé. Votre eau sera à température ambiante.

À lire Estivage de piscine : le moment idéal et les techniques pour éviter les erreurs coûteuses

Toutefois, voyons ce qui permet à la piscine de conserver une eau pure et filtrée tout au long de son bon fonctionnement. Ces éléments passent par la présence d’une multitude de plantes filtrantes au cœur des bassins. La flore du bassin appelée zone de plantation ou zone de lagunage sera au cœur du bon fonctionnement de l’ensemble des bassins. Il vous faudra donc bien choisir vos plantes et surtout vous assurer qu’elles bénéficient d’un environnement sain.

Ces plantes d’eau sont plus communément appelées plantes filtrantes. Elles ont pour but de capter l’eau et de la filtrer par régulation des nutriments présents dans l’eau. Ce sont ces nutriments et leur taux dans les bassins qui vont adapter la pureté de l’eau et sa capacité à être utilisée dans un bassin de nage sain. Les déchets présents dans le bassin de lagunage sont détruits par un ensemble de bactéries saines qui vont apporter de nouveaux nutriments aux plantes.

Ces plantes pourront être des nénuphars, des joncs et des roseaux, des renoncules ou encore des jacinthes d’eau. Les variétés ne manquent pas et vous aurez un large choix auprès du pisciniste responsable.

À lire Filtre de piscine : quel modèle choisir pour une eau pure sans impuretés et produits chimiques ?

Construction, placement et coût

Apportant de très nombreuses solutions aux enjeux d’un environnement plus sain et d’une utilisation de nos lieux de loisirs dans une optique plus soucieuse de la biodiversité, ces piscines et ces bassins ont toutefois besoin de quelques spécificités.

Pour ce qui est de la construction de la piscine, il va vous falloir un emplacement adapté à la taille du dispositif et un sol qui puisse accueillir les différents bassins. L’endroit devra aussi être orienté par rapport au soleil pour que les plantes des bassins puissent profiter de sa luminosité utile. N’oubliez toutefois pas d’y ajouter un peu d’ombrage pour éviter les proliférations.

La douloureuse est dans le prix d’une piscine naturelle, et il va vous falloir compter de 20 000 € à 35 000 € pour ce bassin éco-responsable.

Qui mieux que la Nature sait comment purifier l’eau ?

À lire 3 raisons de choisir un abri de piscine

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis