Ctendance

Jardin

Sécheresse : les 4 astuces pour éviter que le potager ne meurt

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 4

Sécheresse : les 4 astuces pour éviter que le potager ne meurt

L’été que nous vivons est assez changeant, on peut observer des températures plutôt basses, mais bien souvent elles ont toujours tendance à remonter. En fonction des zones où vous vous trouvez, vous pouvez être victime de sécheresse en raison des fortes chaleurs. Dans ce genre de situation, il devient plus difficile de prendre soin de son potager, encore plus si vous êtes dans une zone qui a des restrictions d’eau. 

Pour éviter que votre potager ne meurt ou encore que votre gazon ne vire complètement au marron, vous devez appliquer de nouveaux procédés. Ne vous inquiétez pas, vous n’aurez pas besoin de dépenser énormément d’argent pour cela. Quelques gestes assez simples au quotidien feront largement l’affaire. 

Les astuces à appliquer pendant la période de sécheresse pour que le potager ne meure pas

Il faut savoir que durant cette période, vous devez tout mettre en place pour que vos plantes ne sentent pas un grand changement. Revoyez donc vos fréquences d’arrosage en fonction de votre type de sol, de l’exposition de vos plantes.

La fréquence à laquelle il faut arroser

Votre fréquence d’arrosage ne doit pas être la même toute l’année, il faut l’adapter selon les saisons. Pendant les fortes chaleurs votre sol a tendance à devenir très sec. C’est cela qui aura un impact par la suite sur la croissance de votre sol. Il faut alors veiller à avoir un sol bien drainé. Cette étape dépend également du type de sol que vous avez. S’agissant d’un sol sablonneux, vous n’aurez pas besoin de l’arroser quotidiennement et ce même pendant les fortes chaleurs. Néanmoins, pour un sol argileux, il faudra arroser tous les jours. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Un jardin en Limousin 🌱 (@ma_vie_au_jardin)

Comment arroser ?

Si vous vous arrosez tous les jours, vous devez mettre en place un système qui vous permettra à la fois de faire des économies d’eau, mais aussi de ne pas être amené à arroser toutes les heures. Pour faire des économies d’eau, il est conseillé d’adopter un arrosage goutte-à-goutte. Vous pouvez directement le faire avec votre arrosoir ou alors installer un arrosage automatique avec cette fonction. 

Gardez bien à l’esprit que vous devez comprendre votre sol pour pouvoir bien vous en occuper. 

Comment faire pour ne pas être victime de la sécheresse 

Pour ne pas en être victime, il vous suffit de protéger vos plantes, donc les couvrir, mais également de choisir des cultures plus adaptées aux températures chaudes. 

A lire aussi  Comment faire de l’ombre au potager ?

Comment couvrir son potager ?

Vous pouvez décider de faire appel à un professionnel pour qu’il vous installe une sorte de bouclier en plastique sur votre potager. Vous pouvez également le faire vous-même. La taille de ce que vous serez amenés à choisir dépendra de la taille de votre potager de même que du stade de croissance de vos plantes. Si vous avez un potager assez petit et que vous êtes au tout début de la culture, vous pouvez utiliser un tissu pour recouvrir vos plantes. Pensez à bien choisir un tissu léger qui ne va pas asphyxier vos cultures. 

Dans la mesure où votre potager atteint une certaine taille, vous pouvez choisir une sorte de tente transparente. Cependant, pensez à bien ouvrir cette tente afin que l’air y circule par moments, pour ne pas priver votre potager d’air. Cela pourrait certes les protéger des forts coups de soleil, mais les tuer en raison d’un manque d’air. 

Les cultures qui supportent la chaleur ?

Il sera beaucoup plus simple pour vous si vous n’êtes pas un expert de faire le choix de cultures qui supportent beaucoup mieux la chaleur que d’autres, vous pouvez les retrouver dans cette catégorie : 

  • les tomates
  • les courges
  • les courgettes
  • le melon
  • les patates douces
  • les poivrons
  • le gombo
  • le maïs
  • les haricots
  • les aubergines

S’il s’agit de votre premier potager, vous pouvez vous munir de kit avec toutes les instructions pour bien réaliser la culture de ces aliments. Afin de maximiser la chance de ne pas voir de plantes mourir avec cette sécheresse, vous pouvez aussi décider de garder vos herbes à une certaine hauteur. Il faut savoir que cela aura deux impacts. 

A lire aussi  Citronnier : quand et comment le tailler ? Comment faire pour qu'il se fructifie ? On vous dit tout !

Dans un premier temps, vous allez protéger votre terre, donc elle ne sera plus exposée. Vous réduisez ainsi le risque de l’assécher rapidement. De plus, vous économiserez sur votre facture d’électricité parce que vous n’allez pas tondre régulièrement. 

Partagez votre avis