Ctendance

Energie

Audit Energétique : Comment le réaliser et quel budget prévoir ?

Tous les jours, nous consommons une quantité d’énergie importante afin de faire fonctionner nos appareils ménagers. Lorsque que l’on souhaite prendre notre tasse de thé ou de café pour commencer la journée, il faut brancher notre cafetière ou bouilloire à une prise électrique.

Amandin QG

Publié le

Lu 3340

Comment réaliser un audit énergétique

Pour parvenir à nos fins, tout au long de la journée, nous exploitons de l’énergie. À votre avis, combien de quantité d’énergie utilisez-vous par jour ?

Pour répondre à cette question, vous avez la possibilité de réaliser un diagnostic énergétique. C’est ce que l’on appelle un audit énergétique.

Cette analyse vous permet de connaître la quantité exacte de consommation d’énergie de votre logement. Comme vous le savez, l’électricité est enclin à l’inflation. En effet, en 2021, cette dernière connaît une augmentation de 3 %.

Dans ce cas de figure, trouver un moyen de réduire votre consommation est une très bonne chose. Dans cet article, nous allons vous apporter toutes les informations à savoir pour faire son audit énergétique afin de pouvoir réduire sa consommation.

Pourquoi faire un audit énergétique ?

Pourquoi faire un audit énergétique

Si vous faites un audit énergétique, cela vous fera gagner en confort, en plus d’économiser sur vos factures. A partir de septembre 2022, il sera obligatoire d’effectuer cette analyse au préalable avant la vente d’un bien.

Pour vendre une habitation, vous devez donner sa classification énergétique, qui se fait sous forme de note. Elle commence par la lettre A (couleur verte), ce qui signifie que l’équipement de votre foyer, vous permet de faire des économies.

La pire note qu’un logement puisse avoir est la lettre G, qui est associée à la couleur rouge. Celle- ci est destinée aux mauvais élèves, cela veut dire que vous disposez d’appareils qui nécessitent beaucoup d’énergie pour leur fonctionnement, et qu’il faudrait envisager une rénovation énergétique. On pourra dès lors vous proposer des travaux d’amélioration.

D’autant qu’ il est possible de perdre jusqu’à 30 % de chaleur en hiver si vos murs sont très mal isolés. Pour remédier à cette situation, il suffit de refaire l’isolation thermique.

L’audit est le seul moyen à votre disposition de vous faire voir ces défauts de construction. En outre, si vous êtes en train d’effectuer des rénovations dans votre maison, il est préférable de dresser un rapport sur la consommation en énergie du lieu.

Vous pourrez ensuite rajouter des travaux supplémentaires que vous n’aviez pas prévus avant l’achat. Par exemple, si les murs de votre nouvel habitat sont mal isolés, ils peuvent laisser passer les rayons lumineux.

A lire aussi  7 étapes pour fabriquer vos granulés vous-même et économiser des dizaines d'euros

Ceux-ci doivent normalement rester bloqués à l’intérieur pour réchauffer votre maison. En résumé, faire un audit thermique est impératif lorsque vous mettez en vente un bien sur le marché, et lors de l’achat d’un nouveau parc immobilier.

Comment se passe un audit énergétique ?

Comment se passe un audit énergétique

Le déroulement de l’audit se décompose en plusieurs étapes. Premièrement, il faut entrer en contact avec un particulier ou une entreprise. Puis fixez un rendez -vous, qui se déroulera comme un entretien. Lors de ce dernier, vous discuterez du but de l’audit et de ce que vous souhaitez :

  • Vendre un appartement
  • Effectuer des travaux
  • Améliorer votre classement énergétique

Ensuite, la personne engagée vient chez vous, dans l’optique de prendre les mesures, et faire un état des lieux du bâtiment. L’intervenant devra prendre en note les relevés de vos appareils. Ensuite, elle devra vérifier vos indicateurs électriques.

Pour réaliser cela, il faut établir une analyse de votre consommation globale. On peut également consulter vos factures, regarder les équipements, et le chauffage. Le processus peut prendre plusieurs heures (en moyenne 3 à 4 heures). Il faut donc penser à bien dégager son temps.

Vous allez pouvoir comparer la consommation de votre habitation actuelle à ses besoins véritables. À la fin, on vous offre des points d’amélioration sous forme de liste, celle-ci aspire à améliorer la performance de votre logement.

Parfois, on vous donne l’ordre dans lequel il faut commencer vos travaux de rénovation énergétique. Plus vite vous les réalisez, plus vite vous pourrez constater une baisse de consommation significative.

Qui peut réaliser un audit énergétique ?

Il ne s’agit pas d’une simple formalité mais bien d’une attestation de constat réglementé. Elle se présente sous la forme de feuilles sur lesquelles se trouvent des données précises.

Pour mener à bien sa réalisation, faites appel à des professionnels du métier. À noter que ce processus est encadré par la loi, l’auditeur doit acquérir des compétences spécifiques.

Les personnes agréées sont les particuliers reconnus garant de l’environnement, qui détiennent une certification RGE mais aussi les entreprises qui détiennent une certification en rénovation globale. Et enfin les architectes qui ont bénéficié d’une formation d’audit énergétique de plus de 4 jours.

A lire aussi  Comment rendre une maison passive ?

Il est conseillé de s’orienter plutôt vers un particulier ou une entreprise, car ils sont plus faciles à contacter. De plus, tous les architectes ne reçoivent pas tous la même formation, de ce fait il faudra vérifier qu’ils comprennent bien les enjeux de cette étude.

Quel budget prévoir pour votre audit énergétique ?

Quel budget prévoir

Le coût d’un audit énergétique varie d’une habitation à une autre, cela dépend de la taille de la surface habitable mais aussi de la durée du constat ainsi que le nombre de détails répertoriés dans la feuille.

Il ne faut pas oublier que le prix change d’une entreprise à l’autre. Réaliser un comparatif entre toutes les offres que vous trouverez sur Internet. Sachez qu’en France, il existe des aides en fonction des régions pour vous aider à financer ce type de prestation.

Depuis le premier janvier 2020, vous avez l’occasion de contracter une nouvelle prime, Maprimerénov. Cette aide est spécialement réservée à vos travaux énergétiques.

En règle générale, si vous vivez dans un logement individuel, il faut compter entre 450 et 1 000 euros pour ce type de constat.

Pour une copropriété, cela se compte en millier d’euros (de 1000 à 10 000 euros). Il y a des particuliers qui essayeront de vous proposer un bilan thermique à un prix réduit. Sachez que celui n’a rien avoir avec l’audit énergétique d’un point de vue réglementaire.

En d’autres termes, il n’est pas reconnu par la loi. Il ne vous apportera qu’une idée approximative de votre consommation à un instant précis.

Si le bien est classé F ou G, le propriétaire devra réaliser un audit énergétique en plus. Il s’agit d’une analyse des caractéristiques et des performances du logement en identifiant les lacunes. Il fournira au futur acquéreur des informations précises sur les travaux à réaliser. pic.twitter.com/3mU6j9lzLA — Dossier Familial (@dossierfamilial) May 10, 2022

Partagez votre avis