Que faire de l’herbe tondue ? 3 façons de la recycler !

Si vous possédez un jardin, vous savez certainement à quel point l’herbe tondue est une action fréquente. Pour bien entretenir son jardin, il est primordial de le tondre régulièrement.

Vous vous retrouvez donc avec de grandes quantités d’herbe tondue assez fréquemment. Que pouvez-vous en faire ? Il est vrai qu’il s’agit d’une véritable contrainte.

Heureusement, sachez qu’il existe des solutions pour ne plus avoir à jeter votre herbe tondue. En effet, vous pouvez la recycler.

Recycler son herbe tondue comporte bien des atouts, que nous allons vous présenter dans cet article. Nous vous aiderons également à savoir comment faire.

Si toutefois vous ne souhaitez pas vous lancer dans ces démarches car elles vous semblent longues et fastidieuses, nous allons également vous indiquer où jeter votre herbe si vous ne la recyclez pas.

Cet article est là pour vous aider à trouver des solutions lors de l’entretien de votre jardin.

Tout savoir sur le recyclage de l’herbe tondue

Tout savoir sur le recyclage de l’herbe tondue

Nous allons donc vous aider à en savoir davantage sur le recyclage de l’herbe coupée. Mais, avant cela, pourquoi est-il intéressant de recycler votre herbe ?

Et où la jeter lorsque vous ne la recyclez pas ? Il est primordial de connaître les réponses à ces questions avant de vous lancer dans l’entretien de votre jardin.

Pourquoi recycler l’herbe coupée ?

Bien qu’elle soit coupée, l’herbe n’est pas gâchée pour autant. Il s’agit d’une matière organique grandement réutilisable, qu’il est tout de même très dommage de jeter.

C’est pourquoi nous vous recommandons fortement de la recycler. En effet, c’est une démarche éco-responsable, puisque réduire ses déchets et apprendre à réutiliser des matières déjà existantes est une très bonne façon de réduire son impact sur la planète.

Si vous souhaitez préserver la planète mais également trouver de nouvelles façons d’utiliser votre herbe, la recycler est donc une très bonne option.

De plus, cela vous sera utile comme vous pourrez la réutiliser ailleurs dans votre jardin. Elle occupera une tout autre fonction dans sa nouvelle vie.

Comment recycler l’herbe coupée ?

Vous l’avez compris, recycler son herbe tondue est donc une idée très intéressante. Mais, comment procéder ? Tout dépend bien évidemment de ce que vous souhaitez en faire. De manière générale, vous n’avez pas à faire grand-chose pour transformer votre pelouse.

C’est ce qui est très intéressant avec le recyclage d’herbe tondue. À peine coupée, vous pouvez d’ores et déjà l’utiliser ailleurs.

Attention cependant, vous ne pouvez réutiliser votre herbe que si elle est en bon état avant la tonte. En effet, si celle-ci était asséchée ou malade et que vous l’avez traitée à l’herbicide, vous ne pourrez pas la réutiliser.

Où jeter son herbe quand on ne recycle pas ?

Si vous ne souhaitez pas recycler votre herbe ou que celle-ci est trop abîmée pour bénéficier d’une seconde vie, vous devez donc la jeter. Attention, l’herbe ne se jette pas n’importe où. Tout d’abord, il est interdit de la brûler dans bon nombre de communes.

Vérifiez si votre commune en fait partie. Enfin, il est également interdit de la jeter dans des poubelles classiques.

La loi en ce qui concerne l’herbe coupée est donc assez stricte. Le but est bien évidemment de vous inciter à la réutiliser, et surtout à ne pas abîmer l’environnement. Si toutefois vous ne pouvez pas recycler votre herbe, deux options s’offrent à vous :

  • La déposer en déchetterie
  • La faire ramasser par les services de collecte sélective de votre commune

Il existe donc des solutions pour éviter de jeter votre herbe tondue n’importe où. Si vous avez le moindre doute, vous pouvez toujours vous renseigner auprès de votre mairie, ou encore en parler avec vos voisins.

3 façons de recycler votre herbe tondue

3 Façons De Recycler Votre Herbe Tondue

Maintenant que vous en savez davantage sur le recyclage de l’herbe coupée, nous allons vous proposer quelques solutions qui pourront vous permettre de lui donner une seconde vie.

Sachez que les 3 façons que nous allons vous présenter sont les plus courantes, mais il en existe bien d’autres sur lesquelles vous pouvez vous renseigner si cela vous intéresse.

L’herbicyclage

La première façon de recycler votre herbe est d’avoir recours à de l’herbicyclage. Également appelée mulching, cette méthode est la plus simple de toutes et également la plus populaire.

Comment procéder ? C’est très simple : laissez simplement votre herbe là où elle est. Lorsqu’elle est tondue, l’herbe dégage du potassium, de l’azote et du phosphore.

Le gazon va donc absorber tous ces nutriments minéraux et se fertiliser lui-même. Ces nutriments constituent une vraie nourriture pour lui, qui a besoin d’un maximum d’énergie pour pousser vigoureusement.

Pour améliorer vos résultats et optimiser votre méthode, vous devez tondre régulièrement votre pelouse. En effet, les résidus d’herbe ne doivent pas être trop longs pour être efficaces.

Le compostage

Vous possédez un potager dans votre jardin ? Transformez votre herbe coupée en composte ! L’azote dégagé par l’herbe coupée et son humidité peuvent être bénéfiques pour votre composte si vous en utilisez en petite quantité.

Attention cependant à ne pas créer un composte uniquement constitué d’herbe coupée. Faites en sorte d’équilibrer avec quelques déchets carbonisés, comme les feuilles mortes, les brindilles ou encore la paille sèche.

Transformez votre herbe en paillis

Une autre solution simple et populaire pour recycler votre herbe est de la transformer en paillis. Cette technique est simple mais nécessite d’avoir de la place.

Vous devez tout simplement étendre votre herbe tondue en fine couche sur votre sol pour la laisser sécher au soleil quelques jours. Cela implique également d’avoir du soleil mais la tonte du gazon se fait particulièrement lors des beaux jours.

Une fois que votre herbe a suffisamment séché pour devenir du paillis, vous pouvez la laisser sur votre herbe ou la déposer dans votre potager ou aux pieds de vos arbres fruitiers afin de les protéger.

En effet, l’herbe sèche empêche les mauvaises herbes de se développer et conserve également l’humidité de la terre. Le paillis aura aussi un rôle de fertilisant qui apportera les éléments nutritifs dont votre sol a besoin, notamment grâce à l’azote dégagé.

Partagez votre avis