Ctendance

Jardin

Quand tondre sa pelouse avant l’hiver ?

Il est crucial d'effectuer de temps à autre la tonte de sa pelouse, mais encore faut-il savoir quand s'y prendre. Apprenez à déceler les meilleurs moments pour l'entretenir !

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 13899

Quand tondre sa pelouse avant l'hiver ?

Lorsque vous vous attendez à ce que votre pelouse soit recouverte d’un manteau de neige pendant la majeure partie de l’hiver, il semble judicieux de couper l’herbe aussi court que possible pour lui donner un aspect soigné. L’entretien de la pelouse peut ainsi signifier que vous n’arrêtez pas de tondre celle-ci pour l’hiver, selon le type d’herbe qui pousse dans votre jardin et la température locale.

Quand est-il recommandé d’effectuer la tonte de sa pelouse en préparation de l’hiver ?

Il est recommandé de s’y prendre au milieu de l’automne, où vous devrez couper votre gazon plus court pour le protéger des maladies et des dommages courants pendant la période froide de l’hiver. Pour ce faire, réduisez la hauteur de la lame de votre tondeuse.

La hauteur recommandée pour votre gazon se situe entre 5 et 7 centimètres. Une coupe plus courte peut entraîner une récupération plus longue au printemps. En effet, une pelouse trop courte peut causer un stress qui endommage les racines et les feuilles de l’herbe, ce qui la rend vulnérable aux parasites et au mauvais temps.

Veillez toutefois à ne pas couper votre gazon de manière trop brutale. Vous ne devez jamais couper plus d’un tiers de la hauteur de votre gazon en une seule tonte, car cela lui ferait subir un stress trop important. Si votre pelouse est plus haute que huit ou neuf centimètres, il faudra peut-être plusieurs tontes avant qu’elle atteigne la hauteur souhaitée.

La question de savoir quand vous devez arrêter de tondre votre pelouse pour l’hiver dépend du climat local. Si vous vivez dans un endroit où les températures sont plus chaudes et la lumière du jour plus importante, vous pouvez continuer à tondre votre terrain plus tard. La quantité limitée de lumière solaire en automne et en hiver limite la croissance de l’herbe, ce qui signifie que votre gazon finira par entrer en dormance et cesser de pousser, ou que son taux de croissance ralentira considérablement.

Jusqu’à ce moment-là, continuez de tondre une fois par semaine. Ce n’est qu’une fois que vous avez remarqué que l’herbe ne pousse plus ou que le gel ou la neige recouvre votre pelouse que vous devez arrêter la coupe pour l’hiver. En revanche, si l’hiver est particulièrement doux et que l’herbe pousse toujours, continuez de temps en temps.

Tondre la pelouse, c’est ne pas même donner sa chance à l’herbe.

Se préparer à tondre son gazon avant l’hiver

Avant de couper la pelouse avant l’hiver, consacrez un peu de temps à son entretien. Pour les herbes de saison fraîche (c’est-à-dire celles qui continuent à pousser plus longtemps lorsque la température baisse), le début de l’automne est le meilleur moment pour déchaumer votre pelouse. C’est également le moment d’aérer votre pelouse pour éviter les engorgements pendant la saison des pluies et de la neige.

Considérer les conditions météorologiques lors de la tonte du gazon

Tondre l’herbe lorsqu’elle est mouillée peut provoquer un scalpage, car la tondeuse s’enfonce dans le sol mou et coupe le gazon trop court. La tonte de l’herbe mouillée peut également la rendre vulnérable aux parasites, ce qui nuit à l’aspect et à la santé de votre gazon au fil du temps.

Attendez une journée sèche, sans gel ni pluie, avant d’utiliser votre tondeuse à gazon. Choisissez un jour où l’herbe est sèche et où le sol n’est pas marécageux. À moins que vous ne viviez dans un environnement très froid, ou que le temps soit extrême et imprévisible dans votre région, vous pouvez recommencer à tondre votre gazon vers la mi-février ou le mois de mars. En ces premiers jours de printemps, la température du sol devrait avoir augmenté et vous devriez pouvoir trouver un jour sans gel et sec pour tondre l’herbe. 

La fréquence de tonte du gazon

Il n’y a pas de vraie réponse universelle quant à la fréquence à laquelle vous devez tondre votre terrain, car cela change selon les années et les climats. Néanmoins, en règle générale, vous devrez probablement tondre toutes les deux semaines au printemps, lorsque l’herbe commence à se régénérer et à faire de nouvelles pousses après l’hiver. 

En été, et donc en pleine saison, lorsque votre pelouse pousse rapidement et qu’elle est luxuriante et verte, celle-ci devra être tondue toutes les semaines. En automne, lorsque la croissance ralentit, vous pouvez réduire la tonte à une fois toutes les deux ou trois semaines.

Partagez votre avis