Ctendance

Matériaux Isolants / isolation thermique

Quel est le prix de la mousse polyuréthane projetée ?

La mousse polyuréthane projetée est un excellent isolant qui vous permettra de réaliser des économies sur vos factures d’électricité cet hiver.

Amandin QG

Publié le

Lu 8279

‌Quel est le prix de la mousse polyuréthane projetée

Un hiver qui s’annonce particulièrement rude et coûteux à cause des différents contextes économiques. C’est donc le moment parfait pour essayer cette isolation très efficace. 

Qu’est-ce que la mousse polyuréthane projetée ? 

Qu’est-ce que la mousse polyuréthane projetée
installation of Windows. Use of foam when installing Windows. Home repair

La mousse polyuréthane projetée (PUR) est un isolant thermique efficace pour bloquer l’air froid à l’extérieur des murs et l’air chaud à l’intérieur. Elle est dotée d’une grande durabilité et s’adapte à pratiquement tous les types de surfaces. Celle-ci peut être utilisée pour boucher les combles, isoler vos plafonds, vos murs, vos sols, etc.

Très polyvalente, elle est aussi très simple d’application. Si vous disposez du bon outillage, vous pourrez vous-même installer la mousse polyuréthane et éviter ainsi le coût de la main-d’œuvre. Néanmoins, de nombreux constructeurs proposent cette option dans leur devis pour éviter d’avoir à le faire en deux fois et parce que c’est plus simple quand la maison est encore sous forme de charpente avant de mettre les murs. 

La PUR est un bon isolant thermique, mais moins phonique. Pour cela, c’est encore le double ou triple vitrage qui sera excellent. Elle est néanmoins étanche et propose une bonne résistance au temps ainsi qu’à la pression. Le gros désavantage, c’est qu’elle ne se recycle pas et dégage des fumées toxiques si jamais le bâtiment prend feu. De plus, le polyuréthane fait partie des matériaux de classe E, donc inflammables. 

Le coût de l’isolation 

Le coût de l’isolation

Pour ce type d’isolation, comptez 20 € par mètre carré en moyenne sans la pose. Cependant, vous pouvez pousser jusqu’à 30 € par mètre carré pour les toitures, combles et les murs. L’isolation du sol coûte légèrement moins cher. Si vous devez isoler 200 m² environ, vous en aurez pour 20 000 euros avec pose et préparation du chantier pour toute la maison. L’isolant seul n’est pas le plus cher, il faut aussi prévoir la main-d’œuvre et la protection du chantier.

A lire aussi  Mousse expansive ou mousse polyuréthane ? Quelles différences et quelles utilisations ?

Si on la compare aux autres isolants, isoler sa maison au PUR est plus cher : 

  • laine de verre pour 200 m² : 3 000 euros minimum
  • Laine de roche pour 200 m² : entre 1500 et 6 000 euros selon l’épaisseur de la laine
  • Ouate de cellulose pour 200 m² : entre 1000 et 7 200 euros selon l’épaisseur de la ouate

La main d’œuvre est généralement ce qui coûte le plus cher lors de l’isolation d’un bien.

Il existe cependant, des aides financières diverses pour vous aider à réaliser ces travaux. Considérés comme des travaux énergétiques, vous êtes éligible à plusieurs aides financières pour rénover à moindre coût.

À noter que contrairement à la laine de verre, il est très compliqué de poser soi-même ce type d’isolant. Il faudra alors impérativement faire appel à un professionnel. Si vous désirez profiter des aides que nous vous décrirons ci-après, il faudra choisir un professionnel garant de l’environnement (RGE).

L’isolation à la mousse polyuréthane projetée, pour quel logement ?

L’isolation à la mousse polyuréthane projetée, pour quel logement

L’avantage de cette mousse, c’est qu’elle peut se loger n’importe où, dans les moindres recoins. Il est parfaitement possible d’isoler sa maison quelle que soit la forme du toit. La PUR permet aussi d’isoler de manière efficace tous les immeubles.

C’est également cette mousse qui est conseillée si vous vivez dans un vieux logement avec des déperditions de chaleur. Comme la mousse s’infiltre partout, elle peut isoler une maison du 20e siècle du sol au plafond.

Que la structure de votre maison soit en bois, en pierre ou en brique, vous pouvez utiliser cette technique pour isoler votre bien. De manière générale, cette isolation est plus efficace que toutes les autres sur le marché.

A lire aussi  Voici les 5 erreurs qui anéantissent vos travaux d'isolation 

Les primes et les aides de l’État 

Les primes et les aides de l’État

Pour bénéficier de ces aides, vous aurez besoin d’obtenir un Certificat d’économie d’énergie (CEE). Ce certificat vise à prouver que vos travaux de rénovation sont bien engagés dans un but de réduire votre consommation énergétique. Grâce à celui-ci, vous êtes éligible à  MaPrimeRénov’ mise en place en 2020 par l’État. Celle-ci s’élève à 15 000 € maximum pour régler vos travaux. Mais, il existe d’autres dispositifs pour payer vos travaux de rénovation énergétique.

Par exemple, vous pourriez opter pour la prime énergie ou un prêt à taux zéro appelé aussi éco-prêt. Ces prêts sont spécifiquement adressés aux foyers qui disposent de moins de ressources, et qui ne peuvent pas payer comptant leur isolation. Grâce à ces prêts avec de généreuses conditions de remboursement, vous pouvez financer le reste à payer de vos travaux si ceux-ci dépassent les montants des différentes primes de l’État.

Attention cependant, ces prêts sont en priorité destinés aux foyers les plus modestes qui sont par ailleurs éligibles aux primes énergie. Les barèmes de revenus diffèrent en fonction de votre lieu de vie. Si vous n’êtes pas éligible, alors vous ne pouvez pas prétendre à ces prêts. Et si vous n’obtenez pas le CEE, vous ne pouvez pas prétendre aux primes, tout commence par ce certificat.

Sachez que pour l’ensemble de vos travaux, la TVA applicable ne sera que de 5,5 %, ce qui aide à réduire grandement le coût des travaux quels que soient les revenus de votre foyer. Pour rappel, elle est de 20 % habituellement.

De plus, bien que l’investissement paraisse important, il sera rentabilisé avec les économies sur les factures d’électricité et de gaz. Ce sont notamment vos factures de chauffage et de climatisation qui vont baisser en toute saison.

Partagez votre avis