Ctendance

isolants / isolation thermique

‌Isolation : Mousse polyuréthane projetée ou laine de verre ?

Vous avez certainement l’envie d’isoler vos espaces afin d’améliorer votre confort intérieur ou pour la simple envie de rénover avec attention et qualité des pièces peu utilisées de votre maison.

Amandin QG

Publié le

Lu 8606

isolation mousse polyurethane projetee ou laine de verre

Il existe alors différentes possibilités d’isolation qui vous offriront une performance énergétique variable. Vous saurez dans cet article tout ce qui est important de connaître entre la mousse polyuréthane et la laine de verre.

Comment s’utilise la mousse de polyuréthane ?

Comment s’utilise la mousse de polyuréthane

Tout d’abord il faut comprendre qu’avant d’opter pour l’une ou l’autre option, il faut regarder avec attention l’indicateur de résistance thermique et de conductivité thermique. En se référant à des indicateurs type R, qui correspondent à la résistance thermique et au « λ » qui indique la conductivité thermique.

Si les deux permettent d’isoler efficacement, il existe de grandes différences entre les deux qui vous donneront des résultats sensiblement variés.

Le polyuréthane est fabriqué grâce à un moussage composé de divers produits :

  • méthylène diisocyanate
  • polyols
  • agents gonflants
  • additifs

Ce matériau est un des meilleurs du marché. Par son aspect très dense, il est très résistant aux effets du temps. Il isole sur plus de 50 ans facilement sans bouger, c’est donc une preuve d’une grande durabilité. Contrairement à la laine de verre qui est encombrante, elle doit être transportée puis découpée sur place, la mousse de polyuréthane est au contraire le matériau parfait pour ceux qui aiment la praticité. 

La mousse, une fois projetée, est capable de gonfler jusqu’à 30 fois son volume jusqu’à durcir et offrir ainsi une isolation puissante qui sera à l’épreuve de toute étanchéité. Aucun espace n’échappera à cette méthode d’application qui permet une précision et efficacité sur l’épaisseur espérer pour garantir la meilleure isolation.

C’est une méthode parfaite pour les espaces à forte déperdition énergétique, tels que les logements qualifiés de passoires énergétiques, qui sont souvent dûs à une mauvaise isolation à cause de déperditions dans les petits recoins des fenêtres ou des toitures.

La mousse de polyuréthane sera donc l’allié parfait pour bloquer cela et éliminer tous les ponts thermiques et donner une excellente étanchéité de l’air. 

La mousse expansive pour l’isolation thermique

Comme nous l’avons vu, isolante et imperméable, la mousse est utilisée pour bloquer toute variation de température. Elle pourra ainsi protéger les robinets et canalisations du froid et du gel causé. En les couvrant simplement en période hivernale, elle sera à même de bien protéger vos effets personnels.

A lire aussi  Passoire thermique : quels sont les biens interdits à la location en 2023 ?

C’est aussi au niveau de la toiture que la mousse de polyuréthane permettra de bloquer tout passage d’air et notamment d’air froid. Les trous seront tous bouchés assurant donc une isolation complète.

La mousse expansive pour l’isolation thermique

La mousse pour reboucher une fissure ou orifice

Toujours dans le but de gagner en étanchéité et en isolation, la mousse peut s’utiliser pour bloquer tout orifice ou interstice qui serait à l’origine de déperditions importantes ou d’inconfort dans votre logement. Vous pourrez donc l’appliquer facilement même là où d’emblée, il est difficile d’appliquer de l’isolant.

Du fait qu’elle s’infiltre partout, vous pouvez reboucher la fissure, combler un raccord entre 2 éléments (bac de douche, pans de mur, etc.), ou reboucher des joints de canalisations ou des cavités électriques afin de bloquer les gaines.

Comment s’utilise la laine de verre ?

Comment s’utilise la laine de verre ?

C’est un isolant bien connu qui a fait ses preuves depuis des décennies, car la laine de verre est pratique, isolante, légère et économique. Faite de verre recyclé et de sable, sous format de rouleaux, de panneaux ou en vrac, elle est parfaite pour s’adapter à toutes les configurations et permet de ne pas transférer la chaleur.

A lire : Quel est le prix de la laine de verre ?

C’est aussi un isolant écologique dont le coefficient λ est environ de 0,04 W/m.K. Avec une durée de vie d’au moins 20 ans, elle se place parmi les options d’isolation les plus appréciées.

La laine de verre présente que très peu d’inconvénients, mais qu’il convient de lister ici. À savoir que la laine de verre n’aimera pas l’humidité. En effet, elle ne résiste pas à l’eau et sera donc inefficace pour les endroits humides. C’est aussi un matériau quelque peu irritant, mais sans danger important.

A lire aussi  Pourquoi soigner son isolation thermique pour mieux vendre sa maison ?

La laine de verre se trouve très souvent dans des logements anciens, qui au cours de leur rénovation, se révèle souvent désagrégée, nécessitant de ce fait d’être changée. C’est un isolant qui est plutôt intéressant sur le moyen long terme, mais qui, à très long terme (plus de 20 années) devra forcément être changée.

Il faut de ce fait bien prendre en compte toutes ces différences dans le choix du meilleur isolant pour votre logement. Chacun des aspects auront des conséquences plus ou moins importantes selon ce qui importe pour vous entre l’investissement, la durabilité, la praticité, ou encore l’écologie.

Dans tous les cas, c’est un choix important qui déterminera la qualité d’isolation de votre logement et permettra d’améliorer selon vos exigences et configurations votre confort et qualité de vie intérieure.

Partagez votre avis