Ctendance

Fleurs du jardin

Plante extérieure qui ne gèle pas : 16 plantes qui résistent au gel

C'est bientôt l'hivers dans cette article on fait le point sur les plantes qui résistent au gel !

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 16394

Plante extérieur qui ne gèle pas : 16 plantes qui résistent au gel

Lorsque le froid arrive et que les périodes de gel s’installent en France, les premières victimes de ces basses températures sont les plantes qui risquent de geler. Toutefois, il existe une multitude de plantes qui ont une capacité de résistance au gel très hétérogène. Cet article vous propose une petite liste des plantes qui ont une forte résilience face aux basses températures.

Quelles sont les plantes qui sont sensibles au froid ?

Quelles sont les plantes qui sont sensibles au froid ?

En premier lieu, commençons par définir les catégories de plantes qui sont sensibles ou non aux températures très basses. Les plantes d’extérieur qui sont aptes à faire face au froid sont appelées rustiques dès lors qu’elles supportent des températures qui descendent en dessous de − 15 °C. Elles sont désignées comme semi-rustiques si elles tolèrent des températures qui se situent entre − 5 °C à − 10 °C. Elles peuvent supporter des gelées de courte durée à condition qu’elles soient maintenues dans un endroit le plus sec possible.

Le froid n’est pas forcément un ennemi des végétaux. En effet, il accompagne les plantes dans leur repos végétatif et engendre la destruction d’une bonne partie des parasites. Ainsi, par temps de froid, cela constitue un excellent isolant pour végétaux.

Certaines plantes à feuillages qui possèdent des petites et coriaces feuilles résistent au gel plus facilement. Dans certains cas extrêmes, les feuilles de ces plantes se transforment en aiguilles comme c’est le cas des conifères. Alors que pour d’autres plantes, le froid est un sujet sensible. Sachez qu’il est préférable de choisir un lieu pour la conservation de vos plantes lorsque l’hiver arrive.

Ainsi, avant de planter les végétaux qui ont une forte capacité de résilience aux périodes hivernales, il est préférable de sélectionner des endroits appropriés où placer vos végétaux. Dès lors, l’emplacement idéal serait proche d’un mur ou dans une zone de votre jardin qui est légèrement abrité. Cette méthode permet de préserver au maximum la plante du gel quand l’hiver approche.

Des plantes sensibles au froid

Premièrement, vous devez savoir que certaines plantes en hiver passent dans une période de dormance. En effet, pour se préparer progressivement à survivre à l’hiver, les plantes en extérieur entrent en période de dormance. Cette préparation passe par le raccourcissement des journées et la baisse progressive des températures.

Si les plantes les plus rustiques résistent à l’hiver sans problème, même lorsqu’il y a des températures négatives, les plus frileuses sont rentrées à l’intérieur de la maison. Il n’en reste pas moins qu’en fonction du degré de résistance d’une plante, cette dernière doit faire l’objet d’une protection.

Les plantes qui sont très sensibles au froid, en particulier sont les agrumes, car elles sont habituées à vivre dans un climat méditerranéen. Les arbres et les arbustes fruitiers le sont aussi. Toutefois, ce n’est pas le froid hivernal qui pose un problème, mais les gelées printanières qui mettent en péril les bourgeons, et donc la fructification.

Typiquement dans le cas des gelées tardives, il y a un risque de destruction du bourgeonnement précoce et donc de la récolte de l’année. Il faut donc installer des serres dans ce genre de cas précis. Il existe des méthodes de protection face au froid.

Si un épisode de froid intense approche, alors vous devez couvrir votre végétation d’un voile d’hivernage pour les protéger. Les arbustes les moins rustiques aussi. En priorité, vous devez faire cela pour une plante qui ne perd pas ses feuilles, car elles sont moins sensibles au froid. Les paillages en couche sont aussi de bons moyens de protection.

A lire aussi  Compteur Linky : Allons-nous être prévenu à l'avance des coupures de courant prévues cet hiver ? Réponse ici !

En fonction des variétés, il y a une capacité de résistance inégale. Dans le cas des rosiers, si la plupart sont catégorisés comme rustiques, certaines variétés sont plus susceptibles d’être attaquées par le froid. Les jeunes plants et les rosiers grimpants font partie de cette catégorie, car il demande une protection des parties aériennes.

Pour une plante grasse, être semi-rustique est commun. Elle ne supporte que de légères gelées. C’est le cas des coussins de Belle-mère qui sont résistants à − 5 degrés, des aloès rustiques entre − 5 degrés et − 12 degrés et de la plupart des orpins ou sedums semi-rustiques.

16 plantes extérieures qui ne gèlent pas et résistent au froid

Certaines plantes sont très connues pour être d’une extraordinaire résistance face au froid, tel que le laurier-tin, et qui peuvent pousser à l’ombre tranquillement. Il existe de nombreuses végétations qui permettent un large choix selon les goûts de chacun afin de sublimer son jardin.

Pour commencer, voici le top 3 des meilleures plantes qui ne nécessitent pas de protection hivernale :

  • Le palmier chanvre qui est rustique à − 18 degrés.
  • Le Bambou « Aureocaulis » très résilient et rustique à − 20 degrés.
  • Les yuccas filamenteux qui résistent à −20 degrés.
Le palmier chanvre

Voici aussi le top 3 des fleurs qui fleurissent en hiver pour le plaisir de vos yeux :

  • La primevère des jardins est une des premières fleurs à fleurir dans l’année et possède des couleurs vives. Elle mettra de la couleur dans votre jardin durant les périodes hivernales, que ce soit du jaune, du rose ou du bleu.
La primevère des jardins
  • La bruyère d’hiver Erica, qui fait partie des fleurs en épis, donne un effet buissonnant à toutes vos plantations grâce à sa floraison abondante. Elle donne aussi des couleurs qui sont particulièrement éclatantes.
La bruyère d'hiver
  • Le jasmin d’hiver est une plante sarmenteuse qui ne craint pas le froid et qui se mariera parfaitement avec votre mur ou le long d’un escalier. Ses fleurs d’un jaune soleil donneront beaucoup de luminosité à votre terrain.
Le jasmin d’hiver

Contrairement à ce que l’on peut croire, une plante exotique peut arriver à vivre parfaitement dans un climat glacial. Ces plantes exotiques ont en commun d’avoir des feuilles abondantes et colorées qui font écho aux destinations de rêves et aux contrées paradisiaques. Grâce à leur floraison spectaculaire qui apporte de la chaleur et une touche d’originalité dans le jardin, elles ont l’extraordinaire capacité de s’acclimater aux climats de la majorité de nos régions. Elles pourraient être donc d’un grand atout pour votre jardin.

Voici une sélection de 10 plantes exotiques pour embellir votre jardin et enrichir sa flore :

  • Avec plus de 200 variétés, la famille des palmiers nous offre des espèces bien rustiques et qui peuvent pousser sans problème dans nos régions. Le meilleur palmier qui résiste au froid est le palmier porc-épic qui jouit d’une résistance qui va jusqu’à − 25 °C.
  • Issu de la famille botanique tropicale et subtropicale, certains bananiers sont très résistants au froid. Le bananier du Sikkim a la capacité de résister à de courtes gelées ou les températures avoisinent les − 12 °C. Si vous en voulez un qui est particulièrement imposant, prenez le bananier du Japon qui a des dimensions de 4,5 m et qui résiste à des températures jusqu’à − 15 °C.
  • Les bambous peuvent être des acteurs privilégiés pour le décor de votre jardin. Ils sont décoratifs avec des couleurs qui se déclinent du vert au doré. Cette végétation a son mot à dire dans un paysage immuable au cœur de l’hiver. Dans cette gigantesque famille qui compte des centaines de variétés, certaines sont rustiques. En particulier, pour une résistance optimale à – 20 °C, il faut choisir le Phyllostachys aureosulcata aureocaulis.
  • Parmi la quarantaine d’espèces qui existent chez les yuccas, certaines sont des plantes d’extérieur et assez rustiques. En particulier les yuccas filamenteux qui peuvent faire face à des températures de − 20 °C.
  • Pour une ambiance désertique, vous pouvez opter pour des agaves. Par exemple, l’agave de Harvard est très rustique et enrichira votre jardin. Cette variété d’Amérique peut encaisser des températures basses qui descendent jusqu’à − 15 °C.
  • Sur un terrain sec et bien drainé, de nombreux cactus résistent à des températures négatives telles que les cactus à raquette.
  • Si vous cherchez l’un des spécimens les plus résistants, optez pour le figuier de Barbarie qui peut tenir jusqu’à − 30 °C.
  • Pour une approche un peu plus orientale et asiatique, la phénoménale diversité des hostas fait partie de la famille de vivace herbacée et peut faire face à des températures très basses.
  • Connus sous le nom de « tisons de Satan », le tritoma est rouge comme la braise et est originaire d’Afrique. Cette plante exotique est pourtant résistance au froid jusqu’à − 10 °C.
  • Enfin, les fougères à profusion peuvent aussi bien s’acclimater à un climat hivernal assez froid et faire face aux gelées.
A lire aussi  Premiers gels : 4 méthodes faciles et économiques pour protéger votre jardin et vos plantes à l'approche du gel !

Enfin, il existe quelques autres catégories de plantes qui pourront faire votre bonheur au sein de votre jardin, et ce, malgré les épisodes de froid. Par exemple, les conifères sont des variétés fantastiquement résistantes comme le genévrier écailleux « blue carpet ». Ce type de végétation est vraiment résistant face à la persistance d’hivers très froids.

En savoir plus sur les plantes qui résistent au gel

Voici à présent les questions les plus souvent posées, auxquelles nous essayons d’y répondre.

Quelles sont les plantes qui résistent au froid ?

Une multitude de plantes ne sont pas sensibles au froid et peuvent y résister. Le palmier chanvre, le Bambou « Aureocaulis » et les yuccas filamenteux.

Quelle fleur ne gèle pas en hiver ?

Il existe des espèces de fleurs qui ont une forte résistance au gel telle que les Hostas, les Yuccas, les fougères à profusion et les conifères.

Que faire si mes plantes sont sensibles au gel ?

Deux possibilités s’offrent à vous dans ce cas précis. La première est de mettre vos plantes à l’intérieur ou dans une serre. La seconde est d’utiliser un voile hivernal pour couvrir vos plantes afin qu’elles ne souffrent pas trop du froid, à condition qu’elles n’y soient pas trop sensibles non plus.

Partagez votre avis