Blog décoration et maison Ctendance

Bricolage

Morceau de carrelage brisé ? Voici la meilleure technique pour le réparer soi-même

Bricoleur du dimanche ou bricoleur en herbe, vous avez décidé d’entreprendre des rénovations dans votre intérieur. Aujourd’hui, on s’attaque à votre sol carrelé.

Amandin QG

Publié le

Morceau de carrelage brisé ? Voici la meilleure technique pour le réparer soi-même

Le carrelage est une matière qui présente de magnifiques finitions. En intérieur, dans votre cuisine ou dans votre salle de bain, ou en extérieur, posséder un espace revêtit de carrelage peut s’avérer être une calamité. Bien que le carrelage soit résistant, une plaque de carrelage fendue suffit à gâcher toute l’apparence d’une habitation.

Pourquoi le carrelage est-il abîmé ? 

Entre revêtement mural ou habillage de sol, le carrelage a prouvé être un allié solide, durable et facilement nettoyable. Cela ne prive pas un carreau d’être cassable. Il connaît des hauts et bas entre chocs, chutes d’objet, usure et malfaçon. 

À lire Castorama : des revêtements de sol pour tous les styles en ce moment en promotion !

Si votre carrelage a reçu un objet lourd ou solide tombé sur sa surface, il y a de fortes probabilités que celui-ci soit marqué d’un impact de l’objet en question. La règle de proportionnalité ne s’applique par ici. Le plus souvent, c’est un petit impact qui va fragiliser en profondeur la structure du carreau entier qui pourrait complètement s’écailler par la suite.

La fragilité de votre carrelage peut également résulter d’une mauvaise pose ou d’un défaut de production. Cette pose l’atrophiera face aux agressions externes. Mais, il se peut que votre carrelage soit simplement rayé après le déplacement de mobilier dans la pièce, que ce soit un lit ou une commode.

Hormis les chocs, la matière carrelée subit un usage intensif qui l’abîme au fil des années qui passent. L’humidité qui fait potentiellement jouer les joints est l’exemple phare pour démontrer les conséquences du temps. Les carreaux se déchaussent ou se décollent alors.

Réparer un carreau abîmé en appliquant de l’enduit

En tant qu’option de masquage ou de bouchage, l’enduit est une formule qui sert à votre carrelage. Si votre surface n’est atteinte que d’une petite fissure, il n’est pas nécessaire de changer votre carrelage en entier.

À lire Piscine : découvrez le choix de revêtement que tous les experts recommandent !

Choisissez un enduit de la couleur de votre peinture et en fonction de la catégorie à laquelle appartient sa finition. Pour un carreau mat, vous prévoirez un tube de résine composée d’émail du coloris le plus proche de la couleur de votre carreau ; tandis que s’il est non-mat et brillant, vous opterez pour du ciment blanc mélangé à du vernis teinté.

Remplacer un carreau de carrelage brisé

Les dégâts peuvent être plus graves qu’une griffure. Si votre carreau est fissuré d’un bout à l’autre et s’il se décolle tout seul, il est essentiel de penser à le remplacer. L’étape décisive vise à retrouver cette plaque de carrelage dans un même coloris. Lors de l’achat de ce dernier, prévoyez de pouvoir avoir un petit stock d’avance si un souci similaire venait à se reproduire.

Protégez-vous un maximum avec des lunettes et des gants pour éviter de vous blesser avec des projections ou des morceaux brisés. Retirez le carrelage cassé, avec l’outillage adéquat, burin et marteau, cassez les morceaux qui restent incrustés. Une fois le creux nettement dégagé, nettoyez l’emplacement pour pouvoir encastrer un carreau neuf.

S’il ne reste plus aucun résidu de poussière et de colle, étalez-y abondamment de la colle à carrelage avec une spatule crantée. Assurez-vous que la pièce soit bien horizontalement placée et au même niveau que les autres. Dans les 24 heures écoulées, vous pourrez poser le nouveau joint. Il n’est pas difficile de réussir la pose de votre carrelage.

À lire Déco : Quelle couleur associer avec du travertin ?

Refaire les joints pour du carrelage fissuré

Les carreaux de carrelage peuvent se mettre à bouger, à se déchausser avec le temps ou à cause d’un coup non volontairement porté. Vous allez devoir le réparer en vous attaquant à ses jointures.

Vous utiliserez un mortier adapté à votre sol et type de carrelage une fois que vous aurez ôté les joints abîmés avec un grattoir à déjointer et nettoyé soigneusement. Une raclette et une truelle vous soutiendront dans la pose des nouveaux joints. 

Veillez surtout à ce que le mortier pénètre bien au fond des interstices pour une adhérence et un lissage optimaux. Vous pouvez opter pour l’utilisation de croisillons d’espacement pour que vos joints soient propres et uniformes. En tant qu’étapes finales, vous pourrez lisser, passer une éponge humide et éliminer les bavures disgracieuses pour un meilleur rendu esthétique.

Ainsi, il est primordial d’avoir le bon outillage et des carreaux de carrelage d’avance à votre disposition si vous réalisez les remplacements et réparations vous-même.

À lire Calcaire sur le carrelage : Comment redonner éclat et brillance sans trop d’effort ?

Gardez toujours un carreau cassé dans vos univers bien feutrés pour entendre les plaintes qui viennent de l’extérieur

  • Save

Partagez votre avis