Blog décoration et maison Ctendance

Entretien de la maison

Les 9 astuces d’entretien naturels pour entretenir un escalier en bois sans l’abîmer 

Vous êtes un passionné des décorations ou des ameublements boisés. Vous avez fait cette acquisition, mais inopinément un membre de votre foyer l’a taché ou détérioré.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Les 9 astuces d'entretien naturels pour entretenir un escalier en bois sans l'abîmer 

Un escalier en bois est une valeur sûre dans le monde de l’agencement intérieur. Il présente de nombreuses caractéristiques qui font de sa composition un ameublement se trouvant loin devant ses concurrents. Néanmoins, étant un matériau naturel, il faut l’entretenir un minimum. Ainsi, vous souhaiteriez savoir comment conserver cet escalier sans abîmer son bois par un surdosage de son entretien. Il y a de bons gestes à adopter selon si votre escalier est en matière brute ou traitée. Plus tôt vous les appliquez, au mieux se portera votre escalier.

Le dépoussiérage de l’escalier à sec 

Il existe plusieurs méthodes pour entretenir facilement son escalier en bois. Une chose sur laquelle vous ne devriez pas vous tromper c’est qu’il ne faut jamais tenter de nettoyer du bois naturel avec de l’eau. Cette matière et le liquide ne font pas bon ménage. Le bois s’imprègnerait de l’eau, gonflerait et cela engendrerait des dégâts, une déformation, lors du dégorgeage de l’escalier. Cela augmenterait les risques de moisissures et de crevasses. Optez pour un chiffon doux et sec de dépoussiérage pour nettoyer et dépoussiérer un escalier en bois !

À lire Racines aériennes d’orchidées : pourquoi ne pas les couper et comment les entretenir ?

Le détachage de l’escalier à sec

Si votre matériau brut est taché, ce n’est probablement pas une bonne idée d’écouter vos ancêtres pour l’utilisation de produits dits miraculeux : de l’huile, de la popote d’ébéniste ou de l’essence de térébenthine. Il faut toujours travailler à sec. Si la tâche persiste et est peu incrustée, un léger ponçage devrait vous en débarrasser. L’application d’un traitement F.I.H.

Traitez-le par la suite pour éloigner ses plus grandes menaces : les champignons et moisissures, les insectes et également, l’humidité. Un traitement F.I.H éloignera tout effet indésirable de votre bois.

La vitrification pour une meilleure protection

Un escalier en bois n’est pas toujours recommandable, car sujet à divers troubles en cas de non-protection de la matière neuve. La vitrification est une opération courante qui permet de le protéger des incrustations, chocs et de faciliter son entretien. Elle suppose d’appliquer deux couches minimum d’un vernis de protection solide et résistant. Il faut fondamentalement préparer le bois convenablement pour ne pas risquer une mauvaise adhésion du vernis et encourager la pourriture de la matière.

Un nettoyage décollant au vinaigre blanc 

Allié de votre ménage journalier, le vinaigre blanc peut être compté parmi les produits efficaces pour enlever la saleté de vos marches. Il est aussi plus efficace sur un escalier collant. Diluez-en dans de l’eau et versez-en quelques gouttes sur un chiffon en fibres que vous appliquez sur la surface.

À lire Comment nettoyer efficacement votre salon de jardin sans l’abîmer ?

Un nettoyage brillant au thé vert

L’infusion de thé est une bonne solution pour redonner de l’éclat à un escalier en bois brut ou verni. Venez faire bouillir un litre d’eau. Ajoutez 4 sachets de thé dans l’eau que vous laisserez infuser entre 25 à 30 minutes. L’infusion obtenue sera à verser par gouttelettes sur un chiffon doux et épais. Vous pouvez en essuyer les escaliers. Le résultat sera optimisé si vous patientez jusqu’au refroidissement du mélange. Cela est recommandé avant de l’utiliser.

Nettoyage à l’ammoniaque et à l’essence de térébenthine

Dans le cas d’une saleté accrue de votre escalier en bois, utilisez cette façon rapide et infaillible. Elle consiste à imbiber une microfibre d’un mélange d’essence de térébenthine et d’ammoniaque. Par ailleurs, vous pourrez venir nettoyer les escaliers en bois vernis. Évitez le bois brut qui est plus fragile, car non protégé par une couche de peinture ou de vernis. 

Vous pourrez ainsi venir désencrasser toutes les ridules présentes dans le bois et le nettoyer avec efficacité. N’hésitez pas à passer à plusieurs reprises sur un même endroit pour enlever la saleté.

Nettoyage à force de répétition et de savon noir 

Si votre surface est vitrifiée ou vernis, vous pouvez penser à utiliser un mélange d’eau et de savon noir. Incorporez une goutte de savon noir ou encore de produit pour faire la vaisselle si c’est ce que vous avez sous la main, dans de l’eau. Humidifiez un chiffon microfibre avec ce liquide et passez-le sur la tâche.

À lire Combien coûte un jardinier ? Info sur le tarif d’un jardinier à domicile ! 

Nourrir le bois pour renforcer sa résistance

Les produits chimiques sont à bannir de votre attirail de produits. Préférez utiliser une huile naturelle qui aura tous les nutriments nécessaires pour apporter à votre surface brute force et brillance. 

On ne se débarrasse pas d’une habitude en la flanquant par la fenêtre ; il faut lui faire descendre l’escalier marche par marche

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis