Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Laisser les poules se promener dans le jardin : est-ce réellement une mauvaise idée ?

Vous souhaitez acquérir des poules, mais vous hésitez pour le bien de votre jardin ? Vérifions ensemble l’impact d’un poulailler sur votre terrain.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Laisser les poules se promener dans le jardin : est-ce réellement une mauvaise idée ?

Les poules de jardin, en voilà une vision bucolique et qui pourrait se réaliser pour vous ! Cependant, il est important de connaître les conséquences probables sur votre jardin. En effet, avoir des animaux en liberté sur votre terrain nécessite de la préparation, sans quoi, il pourrait y avoir des conséquences.

Poules de jardin, conséquences potentielles

Vous avez adopté des poules pour votre jardin ? Très bien, mais avez-vous pensé à ce que cela peut impliquer pour vos extérieurs ?

Les poules, bien que très utiles pour de nombreuses raisons (que nous expliquerons plus loin), sont des animaux voraces qui ont pour habitude de manger et de picorer tout ce qui leur tombe sous le bec.

À lire Pourquoi vos cerises tombent avant de mûrir ? Causes et solutions

Il vous faudra donc sécuriser les espaces sensibles de votre jardin. Si une poule décide de picorer vos légumes ou vos plantes, il n’y aura aucune raison pour elle de s’en priver à moins d’avoir un obstacle physique. Considérez ainsi l’installation de barrières ou de filets afin d’éviter que vos poules de jardin ne se retrouvent là où vous ne les voulez pas.

Il faut aussi prendre en compte le fait qu’une poule n’a pas une grande notion de propreté pour ce qui est de ses déjections. Si vous pouvez apprendre à un chat à utiliser une litière, c’est malheureusement impossible pour une poule. Si ces dernières ont libre accès à votre jardin, et que ce dernier n’est pas immense, vous risquez de vite vous retrouver avec des déjections de volaille un peu partout, ce qui peut être assez désagréable. 

Notez toutefois que ces rejets ont un intérêt pour vos plantations en tant qu’engrais, mais qu’il ne faut surtout pas qu’il y en ait trop au même endroit ! Cela acidifierait les sols qui deviendraient stériles.

Préparation pour une bonne cohabitation

Il vous faudra tout d’abord installer ou fabriquer un poulailler ! Il en existe des versions préfabriquées dans le commerce. Cependant, vous pouvez tout aussi bien essayer une méthode DIY en prenant des exemples sur le web. Notez bien qu’il vous faudra vérifier avec votre collectivité locale que vous avez le droit de disposer d’un poulailler chez vous.

À lire Les oyas : un système d’arrosage ancestral économique et efficace

Ensuite, il vous faudra vérifier que l’espace que vous offrez à vos poules leur convient. C’est important pour vous, mais également pour elles puisque leur bien-être influe sur leurs actions dans votre jardin (afin qu’elles ne se battent pas pour l’espace et qu’elles ne soient pas stressées ni malheureuses).

Une fois que vos poules sont bien installées, il vous faudra délimiter leur terrain et les parties fragiles de votre jardin. Si vous avez des parterres de fleurs ou de plantes aromatiques que vous souhaitez garder à l’abri, vous devrez les protéger. Il en va de même pour votre potager si vous craignez que vos amis à plume ne l’abiment.

Gardez aussi en tête qu’il vous faudra faire rentrer les poules le soir et les faire sortir le matin pour qu’elles soient en sécurité et au chaud. Cela implique de devoir trouver un gardien quand vous devez vous absenter.

Les poules marchent selon une organisation assez stricte et il n’est pas rare que ces dernières puissent se battre pour devenir la poule dominante ou gagner une place dans la hiérarchie. Veillez donc bien à ce que vos poules ne se blessent pas et qu’elles aient assez d’espace et de ressources pour ne pas avoir à se disputer pour.

À lire Des plantes répulsives pour éloigner naturellement les tiques de votre jardin

Avantage à avoir des poules

Les poules peuvent ajouter quelque chose de charmant à votre extérieur. Entre leur drôle de caquètement, leurs beaux plumages et leur air amusant, elles peuvent être d’agréables compagnes si vous vous en occupez bien.

Il est aussi possible, et c’est là le principal avantage, de récolter chaque jour des œufs frais dans le poulailler, gardez bien au chaud par vos cocottes !

Pour ce qui est de vos extérieurs, les poules ont un talent naturel pour ce qui est de dénicher les insectes qui pourraient s’avérer problématiques pour votre jardin et potager. Limaces, pucerons et autres se feront manger. De plus, les poules vous débarrasseront des herbes, mousses et lichens qui envahissent vos gazons et terrasses ! Petit bonus, les poules peuvent vous débarrasser de vos épluchures de légumes (sauf les oignons qu’elles n’aiment pas).

La poule, doux animal qui glousse

À lire 3 arbres dioïques à planter pour un jardin coloré

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis