Semer les agapanthes : quand et comment les planter ?

Semer Agapanthe
L’agapanthe est une plante spectaculaire avec des inflorescences très graciles. Elles sont très belles, alignées contre un mur, exposées au soleil ou le long d’une haie. Dans les massifs, elle fait sensation grâce à ses hautes tiges. Les agapanthes sont de très belles fleurs à couper. Facile d’entretien, mais peu rustique, l’agapanthe se cultive de préférence en pleine terre en climat doux ou en pot à rentrer en pot.

Quand semer les agapanthes ?

Les agapanthes peuvent être plantées en pot tout au long de l’année en évitant cependant les périodes de gel et les fortes chaleurs.

Mettez votre pot en plein soleil avec un terreau riche, amélioré avec de la terre de jardin mélangée avec un terreau de feuilles ou un terreau riche.

Vous planterez l’Agapanthe de préférence au printemps quand tout risque de gelée est écarté.

Quelles variétés choisir ?

Varietes Agapanthe

Les agapanthes sont divisées en une dizaine d’espèces et de nombreux cultivars.

L’Agapanthe précoce (Agapanthus praecox) : elle présente une taille de 0.60 à 0.75 mètre. La Peter Pan, la Tinkerbell ou Fée clochette, ne dépassent pas 40 centimètres. Elle fleurit en bouquet de clochettes qui ont une teinte allant du bleu clair au bleu tirant sur le violet. Ses fleurs sont longues, en ombelles denses et son feuillage persistant. C’est l’espèce la plus cultivée , elle est très élégante et fleurie en général en fin juin ou début juillet. Elle résiste parfaitement à la sécheresse. Elle aime les climats doux et craint le gel.

L’Agapanthe à ombelles (Agapanthus Africanus) : elle est haute puisqu’elle mesure de 70 cm à 1 mètre. Elle a un port dressé et présente de petites fleurs bleues et délicates qui forment de grandes ombelles sphériques. Son feuillage est large, court et persistant. Elle fleurit en juillet et août, c’est une plante élégante qui enjolive votre jardin.

L’Agapanthe campanulée (Agapanthus campanulatus) : ses fleurs sont généralement bleu pâle et disposées en ombelles. Son feuillage est caduc, vert grisâtre et étroit. Elle présente une hauteur comprise entre 0.30 et 0.45 mètre. L’Isis a la particularité d’avoir de grosses fleurs bleu foncé. Elle fleurit plus tardivement dans l’été.

L’Headbourne Hybrids : elle culmine généralement à 80 cm et présente un port dressé et un feuillage persistant d’un vert assez foncé. Ses grandes inflorescences sont bleues. Elle fleurit en juillet et en août et colore votre jardin tout l’été.

Que faire avant de semer les agapanthes ?

Pour les planter en pot : préparez la terre en la travaillant légèrement, et surtout mettez ¼ de billes d’argile pour le drainage.

Pour les planter en pleine terre : ameublissez le sol jusqu’à une profondeur de 25 à 30 cm. Si celui-ci est trop lourd, mettez un peu de sable. Enlevez les cailloux, les racines et les mauvaises herbes. Pour vous assurer que la terre est bien meuble, passez une griffe avec énergie.

Comment les semer ?

La plantation en pot

Les racines de l’Agapanthe prennent pas mal de place, mais pour autant il faut qu’elles soient légèrement compressées pour fleurir. Inutile donc de choisir un pot trop grand, vous pouvez parfaitement réunir 3 plantes dans un pot de 40 cm.

  • Dans la terre que vous avez pris soin de préparer, installez l’Agapanthe au centre du pot.
  • Ajoutez la terre et tassez-la bien.
  • Placez votre pot dans un endroit bien abrité du jardin, vous pouvez mettre un voile de protection la nuit si vous avez peur que les températures baissent.
  • Arrosez avec parcimonie et laissez la terre sécher entre deux arrosages.

Notre conseil : en hiver, retirez les soucoupes sous les pots afin que l’eau puisse s’évacuer, ces fleurs n’aimant pas l’humidité en excès.

La plantation en pleine terre

  • Placez les racines sur le sol et espacez-les au minimum de 40 à 50 cm ou mettez-les en quiconque sur deux lignes.
  • Creusez un trou et mettez-y vos racines, la profondeur idéale est d’environ 10 à 15 cm. N’abimez surtout pas les bourgeons.
  • Recouvrez avec la terre et tassez bien le tout.
  • Arrosez en pluie.

Vous pouvez multiplier vos Agapanthes grâce au semis en automne ou à la division des touffes que vous effectuez au printemps et au début de l’automne, d’avril à septembre.

Le semis

Il est réalisé avec les graines de l’année précédente :

  • Mettez du terreau pour semis dans une terrine avec 50% de tourbe blonde et 50% de sable.
  • Placez les graines sans les serrer et recouvrez-les d’une fine couche de terreau.
  • Mettez votre poterie dans un lieu à 18°C.
  • Arrosez-la.
  • Au bout de 15 à 20 jours, la germination débute.
  • Un mois plus tard, vous pouvez repiquer vos plants dans des godets de 8 cm et n’hésitez pas à ajouter un fertilisant.
  • Quatre à cinq mois plus tard, rempotez les jeunes plants en pots de 18 cm de diamètre.
  • Arrosez modérément.

À savoir : la plante qui sortira de ces semis ne fleurira que 3 ou 4 ans plus tard et si ce sont des graines que vous avez récupérées, la plante ne sera pas forcément la même.

La division

  • Plantez une fourche-bêche et vous allez ainsi pouvoir extraire toute la touffe du sol, prenez plus de terre afin de ne pas abimer les racines superficielles.
  • Avec un couteau bien affuté ou une serpette, tranchez la souche franchement en autant d’éclats que la grosseur de la touffe vous le permet. Il faut qu’il subsiste une partie des racines, des bourgeons et des feuilles sur chaque partie.
  • Replantez chaque éclat tout de suite pour ne pas qu’ils sèchent dans une terre enrichie de compost et bien ameublie. Placez les racines à plat dans le trou que vous avez fait et évitez de les recourber vers le haut.
  • Arrosez généreusement et tassez la terre qui se trouve autour de ces nouveaux pieds.

Vous pouvez diviser vos plants tous les trois ou quatre ans afin de les conserver en bonne santé et pour obtenir une floraison plus importante.

Où planter les agapanthes ?

OoùSemer Agapanthe

C’est une fleur qui participe grandement à la décoration de vos jardins où qu’elle soit placée, en potée, le long d’un mur ou d’une haie ou en massif. Elles forment ensuite de très jolis bouquets. Vous pouvez parfaitement les associer à d’autres fleurs comme la gypsophile, l’achillée, la valériane ou l’anthémis. Il ne faut cependant pas la planter près d’un arbre ou dans un endroit très sec.

Elle aime les endroits plutôt ensoleillés et abrités. Il est nécessaire de la protéger en hiver dans les régions les plus froides en effet, elle déteste et résiste peu aux températures en dessous de -5°C.

Elle a au contraire besoin de forte chaleur et de plein soleil pour donner de jolies fleurs. Il faut également essayer de la mettre à l’abri du vent. Elle aime les sols légers, riches en humus, sableux qui restent bien drainés en hiver et frais en été.

Comment les entretenir ?

L’Agapanthe demande assez peu de soin. En hiver, il faut cependant pailler soigneusement les pieds avec une couche de 20 cm au moins de fougères ou de feuilles. Si vous ne pouvez pas le faire rentrer vos pots dans une pièce lumineuse et fraîche comme une véranda, elle ne doit pas dépasser 10°C, ainsi vous assurez sa floraison à venir.

Placez un voile ou un grillage afin de la protéger du vent.

Au printemps, vous l’enrichirez en engrais organique afin de stimuler le fleurissement. Faites très attention à ne pas planter trop près afin de ne pas abimer les racines.

Notre conseil : il vaut mieux éviter de déplacer l’Agapanthe placée en pleine terre, elle déteste être dérangée.

La plante ne se taille pas, il faut juste couper les tiges qui sont fanées au ras du sol, cela évite à la plante de s’épuiser en produisant des graines.

Comment arroser les agapanthes ?

Durant les deux premières années, il suffit d’un arrosage hebdomadaire, en contrepartie dès que la plante commence à fleurir, elle est plus gourmande en eau. Il faut l’arroser généreusement deux fois par semaine jusqu’à ce que les hampes soient fanées.

Récolter les agapanthes : quand et comment faire ?

Vous récolterez vos fleurs suivant les variétés, mais généralement entre juillet et août voire septembre. Il faut les couper soigneusement pour en faire de très jolis bouquets esthétiques et très décoratifs.

Les maladies des agapanthes et que faire ?

L’Agapanthe résiste parfaitement aux maladies et aux ravageurs. Il peut arriver que les limaces et les escargots viennent se cacher dans leur feuillage sans pour autant s’en nourrir. Si jamais ils font des petits trous dans les feuilles, vous pouvez déposer de la cendre autour des pieds, et ainsi les éloigner. Il est également possible de les ramasser à la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.