Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Que faire dans la serre en octobre ?

L'équipe de Ctendance

Publié le

Mis à jour le

Serre De Jardin

L’automne arrive avec ses merveilleuses couleurs, changeant totalement le paysage. Les jardiniers n’ont alors plus vraiment l’occasion de travailler au jardin. Les températures baissent et travailler la terre devient compliqué. Il reste cependant une solution, permettant d’obtenir par la suite des récoltes précoces : ce sont les plantations sous serre. Elles demandent toutefois un certain entretien pour éviter notamment la prolifération des ravageurs et des maladies.

En cette période, la serre fonctionne un peu au ralenti. Toutefois, c’est un mois qui reste chargé puisque vous allez pouvoir commencer à semer certains légumes comme les salades à couper, la roquette ou les épinards. La serre sera également nettoyée complètement et vous pouvez ramasser les derniers légumes d’été tels que les poivrons, les tomates même si celles-ci sont vertes, les courgettes ou les aubergines.

Comment débuter dans la culture sous serre ?

Sachez tout d’abord que vous avez le choix parmi les différents modèles de serres : de la serre en verre classique à la serre tunnel, votre sélection dépend de votre budget et de la place que vous avez sur votre terrain. Si vous avez une véritable addiction au jardinage, vous optez plus facilement pour une serre en verre de taille importante. Si vous souhaitez juste faire quelques plantations, il suffit d’une petite serre tunnel.

À lire Découvrez 4 plantes grimpantes à planter pour un joli jardin en été ! 

Il faut également bien choisir la zone où vous la placez. Elle sera exposée de préférence est-ouest. Il est préférable d’avoir une arrivée d’eau à proximité et vos outils de jardin seront également à portée de main.

Une fois que le sol est bien préparé, vous semez et vous plantez à votre guise.

L’avantage de la serre, c’est le plaisir de récolter des légumes même quand les températures sont hivernales et notamment les légumes d’hiver en janvier et février.

Les autres travaux de jardinage sous la serre

Comme nous l’avons déjà évoqué, vous enlevez tous les légumes d’été que vous avez encore.

À lire Jardin connecté : les indispensables de la domotique pour transformer votre espace extérieur

Il faut ensuite nettoyer les vitres intérieures et extérieures avec soin. L’objectif est d’ôter le badigeon blanc d’été.

Ensuite, c’est l’intérieur de la serre qui demande toute votre attention et particulièrement en enlevant les larves, les œufs et les germes infectieux.

Rentrez à l’abri du froid ou dans la véranda, les plantes sensibles au froid comme le datura, le laurier rose…

Arrosez le matin, mais en petite quantité et arrêtez les apports en engrais.

À lire Ce gel DIY efficace et économique pour nettoyer la grille de votre barbecue

Doublez l’isolation de la serre en installant du papier bullé à l’intérieur des parois. Vérifiez que le système de chauffage soit parfaitement en état de fonctionnement.

Pincez les tiges des plantes grimpantes qui peuvent être envahissantes et taillez-les, au besoin. Cela permet de laisser la lumière pénétrer plus facilement et c’est important pour vos plantations.

Quand la journée est ensoleillée, pensez à aérer la serre. En aérant, vous évitez certaines maladies.

Les maladies des plantes sous serre durant ce mois d’octobre sont à surveiller. Il faut également veiller sur les insectes pouvant les attaquer. Observez vos jeunes plants dont se régalent certains insectes comme les araignées rouges, les pucerons, les cochenilles ou les mouches blanches. D’autant plus que la plupart apprécient les atmosphères confinées. Il faut donc inspecter les plantes et mettre un traitement en route dès l’apparition des premiers symptômes que ce soit pour l’envahissement par les insectes ou par les maladies.

À lire 7 astuces pour avoir rapidement un beau jardin !

À lire aussi :

4.8/5 - (25 votes)
  • Save

Partagez votre avis