Désherber son jardin avec de l’eau de Javel : est-ce une bonne idée ?

Désherber Potager
L’eau de javel est un produit détachant et blanchissant, mais c’est également un désinfectant puissant qui détruit un grand nombre de micro-organismes. Il libère du chlore, un produit toxique pour l’environnement, pour cette raison, il faut l’éviter. Les méthodes de désherbages existantes sont variées et nombreuses.

Désherbage : pourquoi l’eau de javel est-elle à proscrire ?

L’eau de javel est née de la réaction entre la soude et le dichlore. Il s’agit d’un biocide puissant qui est très nocif pour l’environnement. Sa dispersion dans le sol, les nappes phréatiques ou les réseaux d’eau peut être dangereuse.

Elle est incapable de faire la distinction entre les micro-organismes présents dans le sol. Vous détruisez alors ceux qui sont utiles pour améliorer la qualité du sol et favoriser la décomposition des matières organiques telluriques. Elle peut de plus entrainer une résistance, un phénomène connu dans l’utilisation des produits comme les pesticides ou les antibiotiques.

Elle est parfois employée au jardin du fait de ses qualités fongicides, ainsi que dans pour ses propriétés corrosives.

L’utilisation de l’eau de javel doit être accompagnée de précautions drastiques à cause de sa toxicité sur l’homme, ainsi que sur l’environnement. Elle provoque notamment des brûlures sur la peau et les muqueuses et ses émanations sont toxiques

Elles provoquent des maux de tête, des nausées, voire des réactions respiratoires qui peuvent être graves et durer pendant plusieurs années.

Attention : il ne faut pas mélanger l’eau de javel à d’autres produits ni à d’autres acides.

L’eau de javel présente-t-elle un danger pour le sol ?

Le saviez-vous ? L’eau de javel est très bénéfique au jardin, car elle possède des propriétés antifongiques : ce produit permet en effet de lutter contre les maladies cryptogamiques, le ver du poireau ou l’oïdium. Mais attention, l’eau de javel est à utiliser avec parcimonie, car elle désherbe efficacement, mais elle risque également de tuer les micro-organismes qui sont nécessaires à la santé et à l’équilibre des sols.

Quelques précautions essentielles à prendre

Certains jardiniers sont adeptes de l’eau de javel pour désherber, en particulier les allées de gravillons ou pavées. Elle dessèche rapidement les feuilles des plantes traitées. Sa texture présente l’avantage de tenir sur le feuillage. Le dosage d’eau de javel pour désherber doit être fait ainsi : une tasse d’eau de javel pour un litre d’eau.

A ne surtout pas faire :

  • Désherber avec un mélange d’eau de javel et d’eau bouillante: cette méthode présente un danger réel. En effet au contact de l’eau chaude, l’eau de javel libère des substances chlorées qui sont hautement toxiques et qui provoquent des irritations des voies respiratoires.
  • Pulvériser de l’eau de javel dans les massifs: vous prenez le risque de détruire les végétaux qui forment vos massifs. Elle s’infiltre dans le sol et elle peut parfaitement toucher les racines des plates aux alentours. Les seuls endroits où vous pouvez l’utiliser sont les allées, la terrasse…
  • Les recettes de désherbants maison contenant de l’eau de javel et du vinaigre blanc ou du liquide vaisselle sont déconseillés. Ce mélange dégage des gaz qui sont dangereux pour le jardinier.

Bon à savoir : si vous utilisez de l’eau de javel dans vos allées ou sur vos pavés, vous attirez les chats du quartier qui viendront y faire leur besoin.

Il existe d’autres désherbants qui sont bien moins dangereux pour votre jardin et vos végétaux.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.