Comment composer une haie vive ?

Haie Vive
La haie vive est souvent appelée haie libre et ce nom lui convient parfaitement ! Elle est en effet composée d’arbustes avec différents types de feuillage et elle évolue suivant les saisons. Ses formes et ses teintes en perpétuel changement sont très séduisantes. Et puis, non seulement elle est décorative et elle constitue un excellent brise-vue, mais elle attire également de nombreux petits animaux en particulier des oiseaux. À vous de composer la haie vive qui vous ressemble le plus : estivale, colorée, sauvage ou champêtre.

Comment et quand planter votre haie vive ?

En règle générale, vous allez planter les espèces à feuillage caduc, et en particulier les charmilles qui présentent une croissance rapide, entre mi-octobre et fin mars. Si vous avez choisi des espèces en conteneurs, c’est-à-dire avec tout leur système racinaire, ils seront installés sans problème à n’importe quel moment de l’année. Il faut juste les arroser régulièrement et généreusement.

Au moment de la plantation, veillez à conserver le bon espacement entre les différentes plantes. Si vos arbustes font moins d’un mètre de hauteur, l’espacement est de 50 cm. En revanche pour les espèces de 1 à 2 mètres, il faut les espacer de 60 à 80 cm et pour les plus grandes espèces, il est préférable de laisser 10 à 1.50 mètre entre chaque plantation. Si vous devez faire une haie très longue de plus de 15 mètres, il est recommandé de louer une trancheuse à godets ou une tarière afin de vous éviter de gros efforts au moment de faire vos trous. Il est en effet préférable dans ce cas de réaliser une tranchée linéaire plutôt que des trous individuels, c’est le cas surtout si vous ne plantez que des petits sujets.

À lire aussi : Thuyas : quand les planter et comment ?

La haie vive présente deux atouts : écologique et esthétique

Tout son intérêt esthétique tient au fait que vous mettez un certain nombre d’arbustes au feuillage persistant qui restent donc décoratifs durant toute l’année. Ils seront toujours bien fournis et leurs feuilles aux formes variées forment un joli tableau. Les feuillages caducs sont également très intéressants parce qu’ils changent de teintes en automne, en apportant un nouveau décor et une nouvelle ambiance au jardin. C’est cette diversité qui donne tout son charme à la haie vive.

C’est également elle qui offre un avantage écologique certain. Les arbustes à fleurs attirent de nombreux insectes pollinisateurs, tandis que les haies à baies sont particulièrement prisées par les oiseaux. C’est un véritable abri pour les petits animaux qui fréquentent nos jardins et c’est très important, surtout si vous vivez en ville où les petits animaux ont du mal à trouver leur bonheur.

Haie Vive Arbustes
© istock

La haie vive demande peu d’entretien

Les haies vives sont majoritairement composées d’arbustes au feuillage caduc ou persistant. Pour ces deux espèces, l’entretien demandé reste peu important, elle vous demande beaucoup moins de temps qu’une haie classique. D’autant plus que le concept réside dans le fait de laisser les arbustes s’épanouir librement afin de créer un petit coin de nature harmonieux, mais pas forcément guindé pour autant. C’est la solution idéale si vous aimez les jardins sauvages.

Si vous souhaitez cependant que votre haie offre un bel ensemble, esthétique et harmonieux, vous la taillerez une fois par an. Ce sera largement suffisant pour obtenir un résultat très esthétique. Il faut savoir que la haie vive présente un autre atout : comme elle est très variée, elle offre une belle résistance. De plus, globalement, elle est beaucoup moins sensible aux différentes maladies qui peuvent atteindre les végétaux du jardin.

Comment choisir les végétaux ?

Votre choix sera déterminé essentiellement par le type de haie que vous souhaitez obtenir. Il faut étudier les descriptifs des différents végétaux afin de faire sa sélection.

Le nombre de variétés :

Pour obtenir un résultat harmonieux, il est inutile de collectionner les espèces. Le nombre d’espèces que vous choisirez varie avec la longueur de haie souhaitée.

Généralement, il est conseillé d’opter pour :

  • 5 variétés si votre haie est inférieure à 25 mètres ;
  • 6 variétés maximum pour une haie de 25 à 50 mètres ;
  • 8 variétés pour une haie supérieure à 50 mètres.

Les différentes espèces que vous pouvez planter et leurs caractéristiques :

C’est un point qui est important, car il permet de déterminer l’occultation choisie :

Les espèces à feuillage caduc : ils perdent leurs feuilles durant l’hiver, mais ils présentent des fleurs et des feuillages très divers. Il faut savoir que même quand les feuilles sont tombées, les ramifications offrent une grande capacité d’occultation.

Les espèces à feuillage persistant : celles-ci conservent leurs feuilles durant l’hiver, mais offrent une variété de floraison qui est assez restreinte.

Les espèces à feuillage semi-persistant : elles conservent généralement leur feuillage durant l’hiver sauf parfois en cas de grand froid. Dans ce cas, elles repoussent dès l’arrivée du printemps. Les feuilles qui sortent sont ainsi plus fraîches.

Espèces au feuillage marcescent : occultantes, elles gardent leurs feuilles mortes en hiver et celles-ci se régénèrent tous les ans.

Au moment de faire votre sélection, posez-vous les bonnes questions :

L’occultation dont vous avez besoin dépend bien entendu du vis-à-vis que vous avez. Les caduques, même quand ils perdent leurs feuilles, vous protègent des regards indiscrets. Il faut se demander si réellement vous avez besoin de vous isoler durant l’hiver, période où vous profitez sans doute moins de votre jardin.

Selon vos envies, mais également de vos besoins, il est plus simple de panacher les différentes espèces, cela vous permet d’obtenir une bonne protection et de profiter malgré tout de tous les végétaux que vous appréciez.

Haie Vive Haie Libre
© istock

Quels types d’arbustes choisir en fonction de l’esthétique désirée ?

Si la haie vive ou libre est constituée de différentes espèces, vous pouvez faire votre choix selon vos envies et les arbustes que vous aimez. Il existe différents types d’arbustes qui apportent un résultat décoratif très différent. N’oubliez pas en faisant votre choix que ces derniers vont évoluer au fil des années et des saisons.

Pour un style printanier : vous optez plutôt pour des arbustes qui sont en fleurs au printemps. Ils sont très décoratifs et en plus très appréciés par les animaux comme les insectes butineurs.

Pour un style champêtre : les arbustes à privilégier sont ceux qui rappellent le bocage. Leur feuillage est caduc et il permet à la biodiversité de s’épanouir.

Fleuri et estival : les arbustes aux fleurs d’été sont parfaits, car ils prennent le relais des fleurs du printemps. Pendant de longs mois, vous profitez d’un environnement fleuri et coloré.

Pour une haie persistante : vous choisissez les espèces à feuillage persistant qui sont également parfaites pour assurer toute l’année une bonne occultation. Une haie composée avec ce type de végétaux permet de conserver le volume de la haie même en hiver.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.