Jardin : comment conserver les légumes, fruits et bulbes à fleurs ?

Conservation Jardin
Bulbes à fleurs, récoltes de légumes, cueillettes de fruits, tout au long de l’année les plantations et les arrachages se succèdent.

Au jardin d'ornement

Les bulbes à fleurs se divisent deux catégories : ceux que l'on plante à l'automne, qui passent l'hiver en terre et fleurissent au printemps, et ceux qui craignent le gel et qui, plantés en mars-avril, fleurissent de l'été à l'automne. Les premiers — tulipes, narcisses, crocus, iris nains, etc. — ont besoin du froid pour fleurir : d'où la technique de forçage, qui consiste à créer un hiver artificiel prématuré. Les seconds, originaires de pays chauds — dahlias, glaïeuls, bégonias tubéreux, etc. sont détruits par le gel.

Dans les deux cas, le bulbe termine sa végétation en terre, puis il est déterré, nettoyé et stocké par espèce sur des clayettes de bois.

Choisissez pour le stockage des bulbes rustiques un local aéré, hors gel et bien sec. N 'entassez pas les bulbes : cela facilite la transmission des maladies. Les bulbes gélifs — bégonias, amaryllis. etc. — doivent être stockés à 18°C, au minimum.

Lors du nettoyage, récupérez les bulbilles qui se sont formées autour de l'oignon. Plantées au printemps, elles fleuriront deux ou trois ans après.

Au verger

Après la cueillette, sélectionnez les plus beaux fruits et mettez de côté pour les compotes ou la consommation prochaine ceux qui présentent des défauts ou des plaies. Le local de conservation doit être obscur, sec, et d'une température constante de 5 à 10°C. Disposez les fruits sur des clayettes de bois ou dans des boîtes à œufs en carton. Inspectez régulièrement le fruitier pour éliminer les fruits qui se gâtent et prélever ceux qui doivent être mangés.

Aérez souvent :  la transformation des fruits provoque une émanation de gaz éthylène qui hâte le mûrissement de toute la récolte entreposée.

Au potager

Quelques légumes se conservent après leur date de maturité : carottes, betteraves, navets, chicorées, scaroles, choux pommés. Laissez quelques légumes-racines en terre : taillez le feuillage à hauteur du collet, paillez généreusement. Par temps sec, découvrez dans la journée pour éviter le pourrissement des racines.

Le reste de la récolte est à stocker en silo : creusez une fosse dans une partie sèche du jardin, disposez les légumes dans de la paille ou du sable sec, recouvrez le tout d'une planche.

Transplantez les légumes-feuilles — choux pommés, chicorées, scaroles avec leur motte dans une fosse abritée par temps de gel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.