Isolation phonique des fenêtres

Des fenêtres mal isolées peuvent avoir un impact conséquent sur différents plans. En effet, une mauvaise isolation implique tout d’abord des difficultés à chauffer votre intérieur, ce qui augmente les dépenses en énergie.

Cela engendre également de véritables nuisances sonores. Bien que trop peu prise au sérieux, la pollution sonore peut avoir de vraies conséquences sur la santé. Mais, comment faire pour ne pas vivre avec une isolation phonique défaillante ? Comment bien isoler ses fenêtres ?

Si vous avez besoin d’aide pour l’isolation phonique des fenêtres, pas d’inquiétude, cet article est là pour vous aider. Nous allons passer en revue ce qu’est réellement une nuisance sonore, ainsi que son impact néfaste sur la santé.

Enfin, nous vous donnerons quelques critères d’isolation d’une ouverture phonique, et vous présenterons par ailleurs les types d’ouvertures qui présentent la meilleure isolation, afin que vous puissiez installer l’ouverture la plus rentable dans votre cas.

Les nuisances sonores et ses conséquences sur la santé

Avant toute chose, il est important de revenir sur la définition même d’une nuisance sonore, afin que vous puissiez déterminer si vous en êtes victime ou non.

Il est également primordial de souligner l’impact que la pollution sonore peut avoir sur la santé. Lorsque la santé entre en jeu, cela devient très sérieux et ne doit pas être pris à la légère.

Les Nuisances Sonores Et Ses Conséquences Sur La Santé

Qu’est-ce qu’une nuisance sonore ?

Tout simplement, la nuisance sonore est un bruit qui trouble la tranquillité et qui peut endommager la santé des individus concernés. Pour définir si un bruit est considéré comme une nuisance, sachez qu’il est calculé en décibel.

À titre indicatif, le volume sonore qui est recommandé dans un lieu clos est de 40 décibels, voire 30 afin de s’endormir facilement. Au-delà de 60 décibels, il est considéré comme gênant. Pour vous donner un exemple, des bruits de travaux et d’outils de bricolage s’élèvent à 90.

Voici quelques exemples de nuisances sonores présentes dans les milieux urbains :

  • Les écoles
  • Les gares
  • Les activités de bricolage
  • Les chantiers
  • Les entreprises
  • Les aéroports
  • Les rues avec beaucoup d’activités nocturnes (bars, discothèques, restaurants,…)
  • Les avenues passantes avec beaucoup de trafic routier

Quel est son impact sur la santé ?

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les nuisances sonores, nous allons parler de leur impact sur la santé. Les conséquences de la pollution sonore lorsque vos fenêtres sont mal isolées ne doivent pas être prises à la légère.

En effet, cela peut provoquer des problèmes plus ou moins graves selon le temps d’exposition et le volume. Sachez notamment qu’une exposition à des bruits supérieurs à 120 décibels peuvent endommager de manière irréversible votre appareil auditif.

Il est cependant très rare d’en arriver là. Voici néanmoins quelques conséquences que peut avoir une exposition à des nuisances sonores au quotidien :

  • Cela peut vous rendre irritable, fatigué
  • Une nuisance sonore assez forte peut également jouer sur votre sommeil, que ce soit pour s’endormir ou encore pour avoir un sommeil profond (ce qui est très important dans le cadre de la santé)
  • Vous risquez aussi d’accroître votre stress et votre anxiété
  • Lors de nuisances sonores très intenses, des douleurs et des acouphènes peuvent subvenir

Les conséquences des nuisances sonores peuvent donc être minimes comme très graves. La solution la plus efficace pour ne plus subir ces désagréments est d’améliorer l’isolation de vos fenêtres.

Sachez que cela peut également être intéressant pour votre isolation thermique. Vous ferez donc des économies en hiver, et n’aurez plus à utiliser votre chauffage aussi fort.

Comment bien isoler ses fenêtres ?

Mais, comment faire pour changer l’isolation de ses fenêtres et la renforcer ? Si vous souhaitez réduire les nuisances sonores, ainsi qu’avoir une meilleure isolation phonique mais aussi thermique, nous allons vous aider à connaître les critères importants pour une ouverture bien isolée.

Nous vous présenterons également les types d’ouvertures présentant les meilleures isolations possibles.

Comment Bien Isoler Ses Fenêtres

Les critères d’une ouverture phonique bien isolée

Voici les critères primordiaux à considérer dans le cadre d’une isolation renforcée :

  • Les matériaux : le choix de matériaux de qualité a un rôle très important dans votre isolation. Privilégiez donc le PVC, le bois ou encore l’aluminium pour le châssis de votre fenêtre. D’un point de vue phonique, le bois est incontestablement l’un des meilleurs matériaux d’isolation. Le PVC et l’aluminium peuvent également être très intéressants et peuvent parfois suffire selon vos besoins.
  • Les vitrages : il est important de bien choisir son type de vitrage pour augmenter votre capacité d’isolation, en choisissant par exemple un double ou un triple vitrage. Privilégiez donc un verre épais, afin de bénéficier d’une réduction de bruit efficace.
  • L’étanchéité : le bruit se propage grâce à l’air. C’est pourquoi une fenêtre possédant une bonne isolation à l’air et au vent sera donc plus apte à isoler les nuisances sonores. Contrôlez bien le classement AEV de vos fenêtres. Voici ce que signifie le sigle AEV : A pour la perméabilité de l’air, E pour l’étanchéité face à l’eau, et V pour la résistance face au vent.

A lire : Fenêtre alu ou PVC ? Que choisir et à quel prix ?

Quel type d’ouverture présente la meilleure isolation ?

Parmi le large choix d’ouvertures possibles, certains types d’ouverture sont plus efficaces en termes d’isolation que d’autres. Voici donc les types d’installation que nous vous recommandons pour une meilleure isolation :

  • Les ouvertures battantes, comme les fenêtres anglaises ou françaises
  • Les ouvertures à l’horizontale
  • Les ouvertures oscillo-battantes

En revanche, voici le type d’ouverture qui n’est pas recommandé lorsque vous avez besoin d’une bonne isolation :

  • Les fenêtres coulissantes
  • La fenêtre guillotine

Maintenant que vous en savez plus sur les ouvertures à installer et celles qu’il ne faut pas mettre en place, ainsi que les critères à prendre en compte pour améliorer votre isolation, vous allez pouvoir réduire les nuisances sonores dont vous êtes victimes.

Attention cependant à ne pas vous ruiner inutilement. Une bonne isolation ne sera jamais aussi efficace que de vivre dans un lieu calme.

Si vous habitez dans une rue très bruyante, investir dans une bonne isolation ne suffira pas à obtenir un volume agréable. N’achetez donc pas de triple-vitrage ou de châssis en bois sans avoir la certitude que cela suffira.

Partagez votre avis