Que signifie le prix net vendeur ?

Immobilier Solvabilité Locataire
Si vous décidez de mettre votre habitation en vente, vous entendrez alors parler du prix net vendeur. Il est très différent du prix que va payer l’acheteur. À quoi correspond ce prix ? Quel est le calcul que vous devez effectuer pour le connaitre ? Voici quelques éléments pour mieux appréhender la notion de prix net vendeur !

Prix net vendeur : le vrai prix de votre habitation

Si vous passez par une agence immobilière, vous fixez avec elle le prix de vente de votre habitation. Mais attention : le prix déterminé ne correspond pas à la somme réelle que vous allez percevoir à l’issue de la vente. Elle parle en général du prix FAI ou frais d’agence inclus. Celui-ci est différent du prix net vendeur qui équivaut à la somme que le vendeur reçoit exactement.

Les deux sont complètement liés, le prix FAI correspond à celui qui est proposé par l’agence aux futurs acquéreurs et le prix net vendeur correspond à la somme exacte qu’obtient le vendeur après la vente. Le prix frais d’agence inclus augmente suivant la commission que prend l’agence en question. Les frais d’agence ne sont perçus par celle-ci que si elle vend le bien. Ils ne sont pas encadrés par la loi et généralement ils représentent entre 5 et 8 % du prix de vente net vendeur.

Exemple : un bien est vendu 300 000 euros et les frais d’agence sont de 18 000 euros. L’acheteur va régler le bien au prix FAI de 318 000 euros, et le vendeur touche 300 000 euros.

Le prix net vendeur et les frais d’agence

Les frais d’actes appelés frais de notaire n’impactent pas le prix net vendeur puisque c’est l’acheteur qui les règle. Ils sont en revanche calculés sur le prix FAI comprenant donc la commission d’agence. Ils représentent entre 7 et 8 % du montant total : prix net vendeur + frais d’agence.

Diminution des frais de notaire, est-ce possible ?

L’acheteur peut obtenir une diminution des frais de notaire, en versant directement les frais d’agence à l’agent immobilier. Si c’est le cas, dans le compromis de vente et l’acte de vente authentique, le prix qui est noté est le prix net vendeur. Dans cette situation, les frais de notaire sont calculés sur la base de ce prix et non en ajoutant les frais d’agence. Ils représentent alors une somme moins importante.

Il est possible également de négocier ces frais dans une proportion assez peu élevée, mais c’est tout de même une petite économie.

Obtenir une baisse des frais d’agence

Cette fois, c’est au vendeur que s’adresse cette possibilité et la marge peut être plus conséquente. Si vous arrivez à les faire baisser, vous préservez le prix net vendeur que vous vouliez. Par exemple, un acheteur est prêt à acquérir votre bien, mais il vous fait une offre légèrement en dessous du prix espéré. Dans cette situation, demandez à l’agent immobilier de fournir un effort sur les frais d’agence afin de préserver la somme que vous souhaitiez. C’est lui qui baisse ses exigences ce qui vous permet de vendre à la personne.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.