Blog décoration et maison Ctendance

Immobilier

Location : 10 conseils pour calculer son budget pour louer son premier logement

L'équipe de Ctendance

Publié le

Mis à jour le

homme qui tape sur une calculatrice

Vous souhaitez prendre votre indépendance ? Vous allez faire des études dans une ville éloignée de chez vos parents ? Quelles que soient les raisons, vous cherchez votre premier appartement à louer et c’est une étape. Pour la franchir avec succès, il est important d’estimer votre budget précisément afin d’éviter toute déconvenue. Nous vous y aidons !

Comment calculer son budget ?

Ceux qui louent pour la première fois et qui de ce fait, n’ont aucune expérience ont du mal à estimer le budget nécessaire. Il est difficile pour eux de savoir de combien ils auront besoin pour vivre.

Il est recommandé de se faire aider pour déterminer les frais fixes et pour établir un budget prévisionnel.

À lire Avis sur le syndic en ligne : Quels avantages ? Quels inconvénients ?

Les frais d’agence : sont-ils obligatoires ?

Pour trouver l’habitation de vos rêves, des recherches sont nécessaires. Ces dernières demandent du temps, mais également une certaine somme d’argent, variable selon les situations. Si le marché est tendu dans votre région, il sera peut-être nécessaire de passer par une agence et cela représente un mois de loyer.

Ces frais d’agence sont plafonnés pour le futur locataire :

Dans les zones très tendues comme la région parisienne : 15 euros par m² habitable.

Dans les zones tendues dans certaines grandes villes : 13 euros en moyenne du m².

À lire 6 facteurs essentiels qui peuvent augmenter la valeur de votre bien immobilier

Dans le reste de la France : ils s’élèvent à 11 euros du m².

Il est également possible de louer sans faire appel à un agent immobilier. De nombreux propriétaires proposent leur logement en direct et dans ce cas, les frais sont inexistants.

Les étudiants peuvent parfois bénéficier de frais réduits quand il s’agit d’appartements de petite superficie.

Le montant du loyer

C’est certainement le poste le plus important et celui-ci varie selon les zones dans lesquelles vous vivez. Le prix au m² est très différent d’une région à l’autre. Il faut donc connaitre en premier les prix du marché dans la région concernée.

À lire Chute des prix des passoires thermiques : l’impact majeur du DPE sur le marché immobilier francilien

Les étudiants ou les jeunes travailleurs peuvent miser sur la colocation pour bénéficier de plus grandes surfaces pour le même prix.

Si vos revenus sont peu élevés, l’allocation logement vous permet de faire baisser la facture. Les étudiants qui dépendent encore de leurs parents ont également droit à cette aide, quel que soit le revenu de leurs parents, à condition qu’ils ne soient pas assujettis à l’IFI et qu’ils ne bénéficient pas d’allocations pour les enfants en question.

Le dépôt de garantie

Il est équivalent à un mois de loyer et il est normalement restitué en fin de bail si le logement est rendu en bon état. Il faut cependant régler ce montant avant de rentrer dans l’appartement.

Les charges locatives

Elles sont payées en même temps que le loyer et régularisées ensuite chaque année, en fonction des dépenses réelles. C’est pour cette raison qu’elles figurent sous le poste provisions pour charges. Elles peuvent inclure le chauffage s’il est collectif, l’eau froide, les frais d’entretien de la résidence, les taxes pour les ordures ménagères.

À lire Comment choisir la meilleure assurance habitation ? Critères clés pour une protection sur mesure

Si vous trouvez que les charges sont vraiment sous-évaluées au bout d’un an, vous pouvez demander une augmentation mensuelle pour éviter les mauvaises surprises. Leur montant varie selon les prestations proposées par la résidence.

L’assurance habitation

C’est une dépense obligatoire, mais son coût est assez réduit. On l’estime entre 6 et 8 euros par mois pour un studio.

La taxe d’habitation

Avec les dégrèvements décidés par le gouvernement, la taxe d’habitation n’est plus qu’un lointain souvenir, sauf si vous avez un très gros revenu, ce qui est rarement le cas quand on débute sa carrière professionnelle.

L’électricité et le chauffage

Il est difficile de donner un prix juste puisque cela dépend de vos habitudes, de vos équipements et de l’isolation du logement. Il faut bien entendu se renseigner sur la nature du chauffage avant de signer un bail, la facture peut vite devenir insupportable.

À lire Quel est le prix d’un déménagement ?

Internet et le téléphone

Un forfait mobile vous coûtera entre 10 et 15 euros par mois.

Pour une bonne connexion Internet et télévision, l’abonnement s’élève à un prix compris entre 20 et 30 euros environ.

Sachez que les frais de wifi dans le cadre de la colocation peuvent être intégrés dans les charges.

Louer un logement vide ou meublé ?

Si le logement est vide, ce qui représente la majeure partie des offres de location, il faudra vous équiper. C’est alors une somme très variable qui sera engagée selon les possibilités de récupération de meubles familiaux ou l’achat de tous les équipements indispensables.

Le meublé est une solution idéale pour démarrer dans la vie ou si vous ne savez pas combien de temps vous allez rester dans le secteur. Le surcoût se situe en moyenne entre 25 et 35 euros par mois.

Pour un minimum d’équipement indispensable à votre vie quotidienne, si vous n’avez pas déjà certains meubles, il faut compter au moins 1 000 euros de frais.

À lire aussi : 

4/5 - (29 votes)
  • Save

Partagez votre avis