Comment faire des économies sur son assurance emprunteur ?

Assurance Habitation Istock
Vous allez être l’heureux propriétaire d’un bien immobilier ? Sachez qu’un crédit immobilier peut comporter des frais supplémentaires auxquels vous n’avez pas pensé tels que l’assurance emprunteur qui est bien souvent exigée par les banques. Ces frais s’ajoutent aux échéances pour le remboursement de votre emprunt et gonflent le coût total de celui-ci. Pourtant, il est possible de réaliser de belles économies sur votre assurance de prêt et donc de baisser le coût de votre prêt immobilier grâce à la délégation d’assurance, c’est-à-dire en changeant de contrat. Mais comment faire cela ? C’est ce que nous vous expliquons !

En quoi consiste l’assurance de prêt immobilier ?

L’assurance de prêt immobilier, ou assurance emprunteur, permet de couvrir en partie ou la totalité du remboursement des mensualités du crédit immobilier en cas d’impayés suite au décès, à l’invalidité, à l’incapacité ou à la perte d’emploi de l’emprunteur. Même si elle n’est pas obligatoire, l’assurance de prêt est très souvent, pour ne pas dire toujours, exigée par les organismes prêteurs (banques, compagnies d’assurance…) pour se protéger d’un éventuel risque lié à l’emprunt immobilier. Pour vous et votre famille, ce contrat d’assurance assure votre sécurité en vous évitant un endettement ou la saisie de vos biens (hypothèque).

Notez que si vous avez des problèmes de santé ou si vous avez été malade, la convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) favorise l’accès au crédit immobilier et à l’assurance de prêt pour les personnes malades ou qui l’ont été. Ce dispositif peut en effet être nécessaire car les assureurs et les organismes prêteurs peuvent être frileux face à un tel profil qui représente, sur le papier, plus de risques.

Favoriser la délégation d’assurance pour payer moins cher votre assurance emprunteur

En choisissant une assurance emprunteur proposée par la banque, elle peut vous coûter relativement cher et représenter jusqu’à 35 % du coût total de votre prêt immobilier. De plus, les assurances proposées par les organismes prêteurs reposent très souvent sur un système de mutualisation du risque. En d’autres termes, que vous soyez en bonne santé ou non, fumeur ou non, etc., vous payerez le même montant pour votre assurance de prêt.

Cependant, depuis 2010, la loi Lagarde met en place la délégation d’assurance qui permet aux propriétaires de souscrire une assurance de prêt sans passer par leur banque, à condition de bien respecter l’équivalence des garanties des contrats. Ainsi, vous pourrez réaliser des économies importantes sur votre assurance emprunteur en faisant jouer la concurrence pour trouver une offre plus adaptée à vos besoins et à votre budget. En effet, les assureurs alternatifs ne reposent pas souvent sur la mutualisation du risque. Ainsi, si vous êtes en bonne santé et/ou jeune, vous payerez relativement moins cher votre assurance.

Afin de vous donner un aperçu des économies qu’il est possible de réaliser grâce à la délégation d’assurance, prenons l’exemple d’un couple de 26 ans qui souhaite contracter un crédit d’un montant de 150 000 €. S’il opte pour l’assurance de prêt de sa banque, il va payer en moyenne 15 600 €. S’il passe par la délégation d’assurance, cela va lui coûter en moyenne 4 200 €. Il va donc réaliser une économie de plus le 11 000 €.

Assurance Habitation Prix
© istock

Comment changer son assurance emprunteur pour faire des économies ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs textes de loi qui permettent aux propriétaires de changer facilement d’assurance emprunteur à différents moments pour favoriser la délégation d’assurance et faire des économies sur leur contrat :

  • La loi Lagarde (2010) vous permet de choisir votre assurance emprunteur avant de faire un emprunt immobilier. Vous devez prévenir votre agence bancaire de votre souhait de passer par la délégation d’assurance. La banque dispose alors de 10 jours pour vérifier que le contrat que vous avez choisi propose des garanties équivalentes ou supérieures aux siennes.
  • La loi Hamon (2014) vous donne la possibilité de changer votre assurance de prêt à tout moment durant la 1ère année de souscription. Dans ce cas, vous devez présenter le nouveau contrat à votre banque qui dispose aussi de 10 jours pour le valider. Si elle vous donne son accord, vous devez lui faire parvenir une demande de résiliation de votre contrat actuel, en recommandé avec accusé de réception.
  • Avec la loi Bourquin (2018), vous pouvez changer votre assurance de crédit immobilier à la date d’anniversaire de celle-ci en respectant un préavis de 2 mois. Celle-ci doit aussi présenter des garanties similaires ou plus élevées que celles de la banque.

Fin 2020, la possibilité d’une résiliation des assurances emprunteur à tout moment a été envisagée. De cette façon, cela aurait pu ouvrir davantage la concurrence dans ce secteur plutôt fermé, comme cela a été le cas pour l’assurance auto ou plus récemment pour les mutuelles santé. Cependant, cette réflexion a été mise de côté pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.