Avez-vous droit à des aides de l’État pour construire votre maison ?

Prêt Immobilier
Vous avez envie de faire construire votre maison ? Il faut savoir qu’en 2021, vous bénéficiez d’aides financières destinées à faciliter ce projet. Elles peuvent prendre différentes formes : réduction ou exonération de taxes, prêt à taux zéro ou à taux bonifié, allocations, primes et crédits d’impôt. Voici la liste des aides auxquelles vous pouvez prétendre !

Le prêt à taux zéro

C’est certainement l’avantage le plus conséquent pour les primo-accédants. Il est appelé PTZ et permet d’emprunter jusqu’à 40 % du budget global. Il faut savoir que primo-accédant signifie : ne pas avoir été propriétaire d’une résidence principale deux ans avant le prêt. Les conditions de ressources sont un critère d’obtention comme d’ailleurs la zone dans laquelle se trouve la commune.

Le montant varie entre 20 et 40 % du prêt total incluant le prix du terrain et les frais de notaire, ainsi que le prix de la construction. Le financement doit bien entendu être complété avec un prêt classique ou aidé. Vous n’avez pas d’intérêts à payer et vous gagnez ainsi en capacité d’achat.

Le prêt accession sociale ou PAS

C’est un prêt aidé par l’état s’adressant aux ménages à revenus modestes. Les facilités accordées concernent l’achat du terrain et les frais de construction. Attention : il ne donne plus droit aux allocations logement accession ou APL acquisition.

Il offre tout de même certains avantages :

  • Les frais d’hypothèques sont moins importants ;
  • Les frais de dossiers sont plafonnés ;
  • Les frais de notaire sont réduits ;
  • Il est cumulable avec les autres aides.

Le prêt social location accession ou PSLA

Il est adressé aux ménages modestes qui ne possèdent pas d’apport. Le principe est le suivant : il leur permet d’acquérir le logement qu’ils occupent en tant que locataire dans le cadre d’un contrat spécifique.

Il comprend deux étapes :

  • Un opérateur HLM, une société d’économie mixte ou un promoteur finance la maison. Ensuite, le locataire, futur accédant, verse une redevance équivalente à un loyer et de l’épargne.
  • Le ménage lève l’option quand il le souhaite et souscrit un prêt conventionné ou libre pour financer l’achat sur une durée de 30 ans.

Quelques avantages en plus :

  • La TVA est de 5.5 % au lieu de 20 % sur le prix du logement si l’option est levée dans les 5 ans.
  • Il bénéficie d’une exonération de la taxe foncière durant 15 ans.
  • Le prix de cession est minoré de 1 % par année en cours de location.

Le prêt Action Logement ou PAL

Le prêt accession Action Logement bénéficie aux salariés d’une entreprise privée non agricole, comprenant au moins 10 salariés. Renseignez-vous pour savoir si vous y avez droit. Il peut financer une partie de votre investissement si vous respectez les normes énergétiques en vigueur. Le montant du prêt ne dépasse pas 40 % et 40 000 euros du coût total de la maison.

Les plans épargne logement et les comptes épargne logement

Ces derniers ouvrent droit à des prêts à taux préférentiels variant en fonction de votre épargne. Vous bénéficiez aussi d’une prime versée par l’État, dont le montant varie de 40 à 100 % des intérêts d’épargne déjà acquis.

Les aides des collectivités locales

Les collectivités locales accordent des aides pour financer votre projet. Elles se présentent sous la forme de prêts à taux réduit, parfois à taux zéro ou des primes ou des subventions.

Exonération de la taxe foncière

Durant deux ans, vous êtes exonéré du paiement de la taxe foncière. Il faut cependant faire une déclaration au Centre des Finances publiques.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.