Comment financer son projet immobilier ?

Financer Projet Immobilier
L’acquisition d’une maison ou d’un appartement est un projet que de nombreux Français ont à cœur, que ce soit pour investir ou se constituer un patrimoine, l’investissement dans la pierre restant l’un des plus sûrs qui soient.

Une maison ou un appartement peut servir d'habitation pour les propriétaires, mais aussi être proposé à la location par exemple et être légué plus tard. Sans oublier que la possession d'un bien immobilier est une garantie des plus solides pour un prêt à la banque ! Mais avant d'investir, il faut d'abord trouver une solution de financement pour ce projet immobilier. Il est courant de se tourner vers une banque ou un établissement bancaire pour estimer son apport ainsi que ses capacités d'emprunt.

Zoom sur les différentes solutions bancaires pour financer un projet immobilier.

Le prêt épargne logement (PEL)

Le prêt épargne logement est une solution qui vous donne la possibilité de constituer un apport personnel avec votre épargne personnelle. Elle vous permet aussi plus facilement de convaincre la banque de votre sérieux.

Le prêt épargne logement fait partie des produits d'épargne proposés par les établissements bancaires pour les achats immobiliers, il s'agit plus précisément d'une catégorie de prêts d'accession immobilière. Pour accéder au prêt épargne logement, vous devez d'abord souscrire un compte épargne logement (CEL) ou un Plan Epargne Logement (PEL) auprès de votre banque. Les deux peuvent aussi être cumulés pour obtenir une somme pouvant atteindre les 92 000 euros pour la réalisation de votre projet immobilier.

Prêt épargne logement à partir d'un compte CEL

Pour obtenir un prêt, votre CEL doit dater de 18 mois au moins et avoir produit un minimum d'intérêts. Vous pouvez choisir cette solution pour acheter ou construire une résidence principale, acheter un terrain et bâtir une résidence principale, ou encore effectuer des travaux pour rénover ou améliorer votre résidence (extension, rénovation énergétique, ravalement de façade…).

Le montant maximum que vous pouvez obtenir avec votre compte est de 23 000 euros, et sera déterminé en fonction de vos droits à prêt. Un des avantages du compte épargne logement est qu'il permet de bénéficier d'une prime d'Etat pouvant atteindre les 1144 euros, dès lors que le prêt atteint les 5000 euros. Vous serez également exonéré d'impôts durant les 12 premières années.

Plan Epargne Logement

Prêt épargne logement à partir d'un PEL

Le PEL vous permet de bénéficier d'un prêt à partir de la 4ème année d'épargne, avec un dépôt initial minimum de 225 euros. Il a été prévu pour le même type de projets immobiliers qu'il est possible de financer avec le CEL, mais le montant du prêt peut être porté à 92 000 euros au maximum. Bien qu'il permette d'obtenir une somme plus considérable que le CEL, le PEL est plus contraignant et son taux d'intérêt est de 1% contre 0 ,5% pour le CEL.

La prime d'Etat prévue quant à elle, est de 1000 euros maximum avec le PEL.

Le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro est le plus connu des prêts immobiliers. Il est accessible aux personnes qui veulent faire construire un logement ou acheter du neuf et qui n'ont pas été propriétaires de leur résidence principale les deux dernières années avant la demande.

Le PTZ permet aussi d'acquérir un bien ancien s'il s'agit d'un logement social, ou effectuer des travaux valorisés à hauteur de 33% de la valeur du bien ou de 25% de l'opération totale.

Pour bénéficier du prêt à taux zéro, il est indispensable de respecter certaines conditions de ressources en fonction de la composition du ménage et de la localisation de la future habitation. À savoir que les ressources prises en compte sont le Revenu Fiscal de Référence de l'année N-2 des futurs occupants.

L'intérêt du prêt à taux zéro est qu'il permet de financer en partie l'achat d'un bien immobilier neuf, et ce, sans avoir à payer d'intérêts pendant le remboursement. Son enveloppe peut représenter jusqu'à 40% du montant du bien.

Le prêt accession Action Logement

Ce prêt en particulier s'adresse aux salariés des entreprises du secteur privé non agricole qui comptent 10 salariés au minimum. Conçu pour remplacer le « prêt 1% logement », il a été prévu pour financer l'acquisition ou la construction d'un logement neuf ou ancien et qui ne nécessite pas de travaux. Ce financement est limité toutefois à 30% du coût global de l'opération, ce qui signifie que vous devrez justifier d'un apport personnel de 70% ou le cumuler avec une autre solution de financement.

Son taux d'intérêt est fixé à 1% (sans les assurances) tandis que sa durée est de 21 ans au maximum. Le montant du prêt quant à lui est conditionné à la zone géographique, mais doit être compris entre 7000 et 25 000 euros.

Enfin, il est important de noter que les personnes de moins de 30 ans ou qui sont handicapées peuvent prétendre à plus de financement.

Le prêt d'accession sociale ou PAS

Le prêt d'accession sociale a été mis en place pour le financement de l'achat d'une résidence principale de celui qui emprunte ainsi que des descendants ou des ascendants de son conjoint. Il vous permet ainsi de financer un bien immobilier neuf ou ancien avec ou sans travaux à condition qu'il s'agisse d'une résidence principale. Si vous décidez de mettre le bien en location par la suite, vous devrez racheter le prêt qui vous a été accordé par un prêt classique.

Le prêt d'accession sociale offre l'avantage de pouvoir financer votre projet immobilier à hauteur de 100%, frais d'agence et frais d'expertise compris ! Il donne également droit à l'Aide Personnalisée au Logement ou APL et à l'intervention d'un médiateur en cas de défaillance de l'emprunteur, dans le cadre du Fond de Garantie à l'Accession Sociale (FGAS).

Le prêt lissé

Il n'est pas rare dans le cadre d'un projet immobilier de devoir cumuler plusieurs prêts à la fois. En sollicitant un prêt « lissé » auprès de votre banque, vous pourrez harmoniser les remboursements de crédits vous permettant de vous en acquitter en un remboursement unique et à mensualité unique.

Vous l'aurez compris, le prêt lissé n'est pas à proprement parler une solution de financement, mais une solution grâce à laquelle vous pourrez mieux gérer et organiser vos remboursements.

A lire aussi : Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.