Achat immobilier : quelle assurance habitation choisir ?

Assurance Habitation
Vous avez récemment acquis un bien immobilier, maintenant il faut penser à l’assurance habitation. Vous devez la choisir avec soin de manière à être correctement assuré en cas de problème. Le choix en la matière est très important, cependant quelques points sont à vérifier pour être certain de faire le bon choix.

Vous pouvez parfaitement choisir de conserver l’assureur auprès duquel vous aviez souscrit un contrat pour votre ancienne habitation, mais la tentation est grande d’opter pour une autre compagnie et c’est le moment idéal pour changer. Vous avez de toute façon intérêt à faire le point sur votre contrat tous les deux ou trois ans, de manière à faire le tour des offres qui sont proposées à ce moment. Vous vérifierez alors les garanties, les franchises qui vous sont appliquées, les plafonds d’indemnisation et les services annexes.

Comment souscrire votre contrat ?

Assurance Habitation
© Tumisu Pixabay

Pour choisir votre assureur, vous disposez de différents moyens, mais faire appel à un comparateur d’assurance est la meilleure solution. La démarche est rapide, elle peut être faite à tout moment et vous obtenez, sans avoir à vous déplacer ou à attendre, différents devis. Il en existe beaucoup sur Internet comme Lecomparateurassurance ou d’autres qui vous offre un service intéressant. Une fois que vous avez rempli un petit questionnaire, il interroge différents partenaires et vous permet de trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins. Vous avez le temps de comparer efficacement sans être influencé par un interlocuteur.

Vous pouvez également prendre rendez-vous avec divers compagnies d’assurances ou agents d’assurances indépendants. Vous pourrez leur poser toutes les questions que vous souhaitez. Mais sachez que vous risquez de signer un peu trop vite peut-être votre contrat. Demandez un délai de réflexion et comparez les offres d’au moins deux ou trois assureurs. C’est une solution qui convient parfaitement à ceux qui aiment être conseillés de manière personnalisée. Vous pouvez également vous adresser à un courtier qui travaille avec diverses compagnies et peut ainsi vous proposer des contrats parfaitement adaptés à votre situation particulière.

Opter pour une grande marque ou une petite ?

Sur le marché, vous trouvez des offres très différentes en dehors de ceux qui sont les plus connus au nombre d’une vingtaine environ. Il faut savoir que les outsiders doivent parfois se battre sur ce marché concurrentiel, pour se faire une place au soleil. De ce fait, ils proposent parfois des garanties très intéressantes au meilleur prix. Il faut se donner la peine de jeter un œil sur leurs propositions. Il s’agit bien souvent d’enseignes de grandes filiales qui baissent leurs coûts de fonctionnement en ne passant que par Internet ou par téléphone. Si vous n’avez pas de difficulté à souscrire un contrat sans aide ou à remplir votre déclaration, n’hésitez pas à passer par ce biais qui est financièrement d’un prix moins élevé à prestations égales.

 

Assurance Maison

Mutuelle d’assurances ou société d’assurances ?

Vous n’avez que l’embarras du choix entre mutuelles d’assurance, sociétés d’assurances ou réseaux de bancassurances. Les produits et les services se ressemblent de plus en plus, mais c’est le modèle économique qui diffère.

Les compagnies d’assurance ou sociétés anonymes d’assurances sont des entreprises privées qui sont réglementées par le Code des assurances. Ils fonctionnent dans la logique des bénéfices ensuite reversés aux actionnaires.

Les mutuelles d’assurances ne fonctionnent pas dans une logique de bénéfices, elles sont d’ailleurs implantées sous le régime de société civile sans but lucratif. En fait, l’argent qu’elle gagne est réinvesti pour le profit de tous leurs adhérents ou sociétaires. Vous n’êtes pas un client, mais un sociétaire. Elles dépendent également du Code des assurances. Elles sont souvent confondues avec les mutuelles régies par le Code de la mutualité qui n’interviennent que dans le domaine de la prévoyance et de la santé.

Les établissements bancaires : ils sont de plus en plus nombreux à proposer à leurs clients des assurances, mais il faut savoir qu’ils le font par le biais de sociétés d’assurances, qui peuvent être leurs filiales ou avec lesquelles ils ont un partenariat.

Vérification avant signature

Quel que soit le choix que vous faites, il faut être attentif à certains aspects avant d’apposer sa signature. Vous ne devez pas vous focaliser sur le montant de la prime seulement. Il faut notamment vérifier :

  • Les plafonds pour les différentes garanties
  • Les franchises et leur montant
  • Les services utiles et inutiles
  • Les exclusions de garantie

Conseils pour bien choisir

Assurance Dommage Ouvrage

Évaluez la superficie de votre nouvelle habitation et le nombre de pièces : sachez qu’une pièce principale doit mesurer au moins entre 7 et 9 m², ce chiffre variant selon les contrats. Vous ne comptez pas la cuisine et la salle de bain, mais les mezzanines et combles aménagés le seront. Les pièces de plus de 40 m² comptent pour deux en général.

Le calcul des biens que vous possédez :  il est préférable de surestimer vos biens afin d’être suffisamment couvert même si votre prime augmente un peu. Garder les justificatifs et prendre des photos est indispensable.

Regardez bien les plafonds de garantie concernant vos objets précieux comme les œuvres d’art, les bijoux… Ce plafond est souvent limité et diffère d’une assurance à l’autre.

Pour la garantie dégâts des eaux, regardez bien si la recherche de fuite est comprise dans la garantie, car le montant de cette opération peut monter très rapidement.

Concernant la garantie vol, il est primordial de faire attention aux exigences de l’assurance : serrure de sécurité trois points, volets aux fenêtres, alarme…

Si vous vous absentez souvent durant l’année pour des séjours de plus de 90 jours sur un an, il est préférable de négocier et de faire supprimer les clauses concernant l’inhabitation du bien. De cette manière, il est protégé en cas de vol en votre absence.

Si vous vivez en région orageuse : couvrez vos équipements contre les dommages électriques.

Si votre maison est équipée de miroirs, d'une véranda ou d’un insert de cheminée, la garantie bris de glace est indispensable.

Pensez à couvrir les dépendances : cave, garage, appentis…

Si vous avez un jardin, essayez de garantir le mobilier, les arbres, la piscine, l’éolienne, les panneaux solaires, etc.

À lire aussi : Nos 9 conseils pour baisser le coût de votre assurance habitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.