Ctendance

Fleurs du jardin

Hortensias et leur hivernage : voici les erreurs à éviter absolument pour ne pas qu’elles se fanent !

Hiverner ses hortensias n'est pas forcément simple quand on dispose de peu d'expérience avec ce type de fleur. Aujourd'hui, nous vous proposons d'apprendre à préparer celles-ci à affronter l'hiver !

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 156

Hortensias et leur hivernage : voici les erreurs à éviter absolument pour ne pas qu'elles se fanent !

Lorsqu’il fait froid, surtout dans les régions aux hivers rigoureux, certaines fleurs nécessitent d’être préservées du froid. Une partie des hortensias, en bac ou en pleine terre, font partie des végétaux sensibles au froid. Découvrez comment profiter de nouveau des pompons majestueux des hortensias l’été prochain.

L’hortensia peut-il résister au froid ?

L’hortensia peut être cultivé en pot, en bac ainsi qu’en pleine terre, faisant de cette fleur une formidable plante à ajouter à son jardin. Cependant, le froid affecte celle-ci de façon néfaste, allant jusqu’à causer la mort du végétal. 

Comme il s’agit de sous-arbrisseaux, les pousses annuelles ne sont lignifiées qu’à la base, de sorte que pendant les hivers rigoureux, les extrémités des tiges peuvent geler, détruisant la fleur suivante. Des nuits froides et des vents glacés peuvent ainsi complètement détruire les fleurs suivantes.

Ainsi, selon les variétés, ces fleurs sont relativement sensibles au froid. Notez cependant que certaines d’entre elles peuvent tolérer des températures allant jusqu’à −9 °C. Si vous vivez dans une région aux hivers très rigoureux, ou si vous envisagez de planter votre hortensia dans une zone exposée au vent et au froid, il est important de protéger cette fleur

Il est également conseillé de la protéger pendant au moins les deux premières années pour assurer un bon enracinement et une croissance vigoureuse.

Comment pratiquer correctement l’hivernage des hortensias pour qu’elles ne fanent pas ?

L’hortensia est une fleur vigoureuse, mais elle a besoin d’une protection contre le froid afin de pouvoir fleurir en été. De ce fait, il est très utile de savoir comment hiverner ce végétal, d’autant plus que les méthodes varient selon que la plante est en pot ou en pleine terre.

Pratiquer l’hivernage sur des hortensias en pot ou d’autres conteneurs

Si vous disposez d’hortensias en pots ou en bacs, il vous est possible de les garder à l’extérieur si vous leur fournissez une protection contre le froid adéquate. Voici quelques idées de protection :

  • Vous pouvez enrouler plusieurs fois du papier bulle autour du conteneur dans lequel se trouvent vos végétaux. Ensuite, placez un tapis coco épais sur tout le contour et fixez-le fermement avec du fil. Assurez-vous qu’il dépasse d’une dizaine de centimètres au-dessus du bac afin de protéger le système racinaire qui pourrait se trouver relativement proche de la surface du sol.
  • Placez le pot ou le bac à hortensias dans un endroit ombragé, loin de tout aléa météorologique. Par exemple, vous pouvez le mettre sur le mur de votre maison. Cependant, arrosez-le régulièrement pour que ses racines puissent correctement se développer, mais modérément pour que l’eau ne s’accumule pas trop.
  • Si votre bac est sur un sol de type pavé, vous pouvez positionner une feuille de polystyrène ou une planche de bois épaisse en dessous.

Si vous habitez dans une zone où les saisons froides sont particulièrement rigoureuses, c’est une bonne idée de rentrer vos plantes à l’intérieur. Idéalement, le pot ou le conteneur peut être placé dans une serre froide (qui n’est donc pas chauffée). L’ombre est privilégiée pour éviter les grands écarts de température causés par le soleil d’hiver. 

L’hortensia peut être conservé dans un endroit sombre où la température ne dépasse pas 6°. Face à cet état d’hibernation, les plantes ajustent leur métabolisme. Évitez de les mettre dans un endroit lumineux et chaud, car ne pas entrer dans un état végétatif affectera grandement la prochaine fleur. Cela engendrera également plus facilement des maladies parmi vos végétaux.

La couleur du printemps se retrouve dans les fleurs ; la couleur de l’hiver dans l’imagination.

Effectuer l’hivernage de ses hortensias en pleine terre

Si vous cultivez des hortensias dans le sol, il y a de fortes chances que vous ayez choisi la bonne variété pour votre région. L’hivernage n’est généralement pas nécessaire dans ce cas, surtout si le site est adapté, c’est-à-dire un sol semi-ombragé et riche en humus.

Pour garder vos hortensias en bonne santé, nous vous recommandons de pailler le sol toute l’année. Cela permet de garder le sol frais en été et chaud en hiver. 

En automne, une épaisse couche de feuilles et de branches de pin peut être utilisée. Ce paillis protège non seulement les racines, mais fournit aussi des nutriments supplémentaires aux hortensias qui en ont fortement besoin.

Si des gelées plus fortes sont annoncées, elles peuvent être recouvertes d’un voile d’hiver à ce moment-là. Une protection hivernale est recommandée pour les hortensias nouvellement plantés qui n’ont pas encore été habitués aux hivers.

Partagez votre avis