Ctendance

Jardin

Feuilles de tomates : Comment les utiliser ? En jardin ou en cuisine ? Réponse ici !

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 140

Feuilles de tomates : Comment les utiliser ? En jardin ou en cuisine ? Réponse ici !

Les feuilles de tomates présentent peu d’intérêt par rapport aux tomates elles-mêmes. L’observation des feuillages, qui sont au centre de la photosynthèse, est la partie la plus importante pour diagnostiquer la santé des plantes, mais elles sont également utilisées comme engrais pour protéger d’autres cultures du potager. Sachez que, malgré leur apparence inoffensive, les feuilles de tomate sont vénéneuses. Cependant, la feuille de tomate cache de nombreux secrets qui sont révélés à qui veut bien les découvrir.

Peut-on utiliser les feuilles de tomate au jardin ou en cuisine ?

La feuille de la tomate peut être retirée du plant pour diverses raisons, mais cela ne signifie pas qu’il faut nécessairement la jeter. En effet, il est possible de lui trouver des utilisations intéressantes et pratiques au quotidien.

Peut-on cuisiner la feuille de tomate ?

Les tomates sont un légume commun dans les jardins potagers, mais elles sont toxiques à l’exception des fruits que nous mangeons. Toutes les parties vertes, y compris les feuilles, contiennent de la solanine, un glycoalcaloïde toxique pour les humains et les animaux. Ainsi, si certaines personnes n’ont rencontré aucun problème en consommant celles-ci, il s’agit d’une pratique qui reste peu recommandée.

Tragédie de la tomate qui passe de son tuteur à son bourreau.

Effectuer du purin de tomate

L’engrais pour tomates est fabriqué à partir des parties vertes et saines des tomates. Il est hors de question de couper des feuilles nécessaires au développement des fruits, on utilise donc des pousses prélevées à l’aisselle du plant. Le lot de feuilles est fermenté avec de l’eau de pluie pour obtenir un engrais utile pour les jardiniers dans divers domaines. Durant le processus de macération, l’eau s’imprègne des nutriments que contient la feuille.

Afin de produire votre propre purin, suivez ces quelques étapes :

  • Hachez grossièrement un lot de feuilles de tomates d’environ 500 g et placez-les dans un bol en plastique ou en bois.  
  • Recouvrez-les de cinq litres d’eau de pluie.
  • Couvrir la cuve sans la sceller, et laisser fermenter pendant quelques jours en remuant quotidiennement. La fermentation est achevée quand les bulles cessent de se manifester.
  • Filtrer le résultat dans un récipient en plastique pour un usage plus simple. 

Le purin fait à partir de tomates est exploité par les jardiniers afin de combattre les ravageurs.  Ce dernier agit comme répulsif contre les altises ou comme insecticide contre les pucerons. Il nourrit par ailleurs les plantes et les légumes, permettant d’assurer la bonne croissance de ceux-ci. 

Pourquoi retirer les feuilles de ses tomates ?

Il y a plusieurs utilités à retirer le feuillage de ses plants de tomate, à savoir :

  • Cela empêche le feuillage à ras le sol d’infecter l’intégralité du plant avec des maladies.
  • Cette technique favorise la circulation de l’air dans la végétation afin d’avertir les dangers de contamination.
  • Retirer une feuille sale et porteuse de maladie bénéficie grandement à la plante dans son ensemble.
  • À la fin de l’été, cela permet de donner plus de lumière à vos tomates. Comme nous le rappelons, les plantes effectuent principalement la photosynthèse au niveau des feuillages, or certains d’entre eux émettent des zones d’ombre couvrant une zone trop large.

Quelques semaines après la plantation, lorsque la plante a formé une ou deux couches de feuilles supplémentaires, coupez le feuillage avec un outil adapté pour enlever les deux couches du bas. Une fois que les plants sont prêts, placez du paillis à la base d’autres plantes telles que les carottes, les radis, les betteraves, le chou et la ciboulette.

La forte odeur de ces derniers repousse les divers insectes ainsi que les parasites. Les plants de tomates immatures sont généralement très vigoureux et se ramifieront à chaque nœud si l’on n’y prend pas garde.

Une fois que vous avez suffisamment d’espace, placez les tiges et étalez-les uniformément. Sinon, pressez les gourmands pour ne retenir que deux tiges. Si vous voyez encore le feuillage se toucher, enlevez-en feuille par feuille pour révéler le bouquet. Si certaines d’entre elles ont une couleur inhabituelle, retirez-les et ne les mettez pas dans le compost. 

Travaillez toujours par temps sec et appliquez un fongicide si l’infection se reproduit ou si le temps est froid et humide. En récupérant un tas de feuillages de cette façon, vous pourrez profiter d’une efficacité accrue pour votre jardinage. Dans un premier temps, vous augmenterez la croissance de vos plants. Puis, dans un second temps, vous pourrez créer un purin pour éloigner les parasites.

Partagez votre avis