Faites pousser votre propre citronnier ! Toutes les astuces

Afficher Masquer le sommaire

Le citron est un fruit rempli de bienfaits, que ce soit pour votre santé ou encore accompagner vos plats. Les pépins présents dans les citrons sont, eux aussi, très précieux. En effet, ils permettent de pouvoir faire pousser un arbuste soi-même. Il n’est pas toujours évident de faire pousser son propre citronnier, voici toutes les astuces et les étapes à suivre pour le faire évoluer correctement. 

Pousse d’un citronnier : Raisons et conditions 

Il semble difficile de faire pousser soi-même un citronnier. Pourtant, cette pratique est de plus en plus commune. En effet, il n’y a rien de complexe à entreprendre la pousse de ce joli arbuste. Quelques conditions doivent cependant être réunies pour favoriser une évolution correcte. Une pratique qui risque de changer votre vie.

Quel est l’intérêt de faire pousser un citronnier ?

Il peut paraître inutile de faire pousser son propre arbuste. Toutefois, cette pratique pourrait bel et bien vous apporter bien plus d’avantages que ce que vous imaginiez. Tout d’abord, cultivez un petit arbre est une occupation des plus relaxantes, elle permet de faire le vide. De plus, vous pourrez vous servir des récoltes pour bénéficier de fruits maisons et bio à 100 %. Un passe-temps qui vous fera également économiser.

Si l’aspect dynamique de la plante peut s’avérer être un vrai élément de décoration, plusieurs autres raisons prouvent que le citronnier maison est une excellente idée. Le citronnier est un arbre résistant, il assure seul l’entretien de son apparence et offre des fruits à la couleur vive pour attirer les regards. Les fruits récoltés vous feront faire un plein de vitamine et peuvent même servir pour des tâches ménagères.

Les conditions à respecter 

La provenance des pépins que vous allez planter est très importante. En effet, les pépins d’un citron traité avec des produits chimiques empêchera la pousse de votre arbre. De plus, il serait mauvais de disposer d’une plante provenant d’un produit traité. Pour un citronnier biologique, choisissez les pépins d’un citron local et bio. Pour que la plante n’empiète pas trop sur l’espace de votre foyer, vous pouvez toujours choisir une variété naine.

A lire aussi  Le savon noir, idéal pour l'entretien de votre maison !

Le terreau qui accueillera votre citronnier doit être de bonne qualité si vous souhaitez que la pousse se fasse correctement. La profondeur du pot ne doit pas être trop importante, le citronnier sera petit lors des premières semaines. Un second pot sera à prévoir pour un changement lorsque la plante sera assez grande. De plus, un endroit bien exposé au soleil doit être réservé à la plante.

Toutes les étapes à suivre

Tout d’abord, veillez à ce que le terreau qui accueillera la plante soit bien humidifié. Il ne doit cependant pas être imbibé. Placez-le dans le petit pot, en laissant quelques centimètres avant d’atteindre le bord. Prenez un citron remplissant les conditions ci-dessus, et retirez un pépin de ce dernier. Une fois cela fait, nettoyez le pépin à l’eau bien claire.

Le pépin doit absolument être humide lorsqu’il sera planté dans le pot, c’est pourquoi il ne faut pas tarder avant de l’insérer dans le terreau. Plantez donc la graine à approximativement 2 cm de profondeur. Une fois cette étape réalisée, vaporisez de l’eau claire sur le sol encore neuf.

Couvrez ensuite votre petit pot avec du film cellophane en veillant à ce que l’air ne puisse plus passer. Percez ensuite ce film à l’aide d’un couteau pour créer des petits trous. Une fois le pot filmé, placez-le dans un endroit bénéficiant d’une luminosité forte. L’ensoleillement du pot est une nécessité. Occasionnellement, arrosez votre pot pour que le soleil ne puisse pas assécher le sol. Le citronnier ne doit pas être noyé, ni asséché, il doit simplement bénéficier d’une certaine humidité.

Comment entretenir son citronnier ?

Les premiers changements constatables apparaitront au bout de quelques semaines. Soyez patient avec votre plante si vous souhaitez qu’elle soit resplendissante.

Une fois que la plante est assez développée dans son petit pot, placez-la dans un nouveau pot aux dimensions adaptées. Cela permettra au citronnier de continuer à se développer correctement. Retracez les étapes de la plantation pour que la transition se fasse dans les meilleures circonstances possibles. La plante aura besoin de moins d’eau au fil du temps, même s’il est important de veiller à ce qu’elle n’en manque pas. Vous n’avez plus qu’à attendre la récolte pour profiter de bons citrons, respectueux de l’environnement et plein de bienfaits pour votre corps.

Partagez votre avis