18 conseils pour protéger sa maison des termites

Termites
Vous avez une crainte à l’égard de l’invasion de termites dans votre maison ? C’est vrai qu’il est difficile de s’en protéger, mais cela n’a rien d’impossible… Heureusement ! Il faut juste s’y prendre tôt. Les termites sont en effet des insectes qui peuvent endommager lourdement la structure d’une maison. Il faut donc rester vigilant et essayer de s’en protéger. Voici quelques conseils pour vous y aider.

Les termites : qu’est-ce que c’est exactement ?

Les termites sont des insectes rampants qui sont capables de détruire une maison en moins de deux ans et de causer de dommages structurels graves en six mois seulement. Il est donc préférable de prévenir ce risque. Les termites se nourrissent de cellulose or, c’est justement le composant principal de la plupart des murs de la maison. C’est également d’ailleurs le composant organique certainement le plus présent sur notre terre.

C’est durant le printemps et les premiers mois que votre maison court le plus de danger, car c’est le moment durant lequel les termites essaiment. C’est la période durant laquelle l’insecte s’accouple pour débuter la création d’une nouvelle colonie qui pourrait parfaitement s’installer chez vous. Il faut donc être vigilant à cette période.

Ces insectes très destructeurs sont présents en France, mais certaines régions en particulier sont plus touchées que d’autres. C’est le cas de Bordeaux et ses environs, de Paris et la banlieue proche et d’une manière plus générale, du sud et du sud-ouest de la France. Dans ces régions le risque est plus important ce qui n’exclut pas qu’il soit présent ailleurs également.

Termites Invasion Maison
© istock

Comment repérer les termites ?

La première chose à faire, c’est inspecter régulièrement la maison pour repérer la présence éventuelle de termites et pouvoir agir très vite. Partez à la recherche des termites qui sont morts, repérez leurs excréments ou leurs ailes, ce seront alors des indicateurs de leur présence. Au premier coup d’œil, les termites ressemblent aux fourmis ailées, la différence à noter cependant tient au fait qu’ils perdent leurs ailes une fois qu’ils ont essaimé.

Quelques signaux pour les dénicher facilement :

  • Examinez l’antenne de l’insecte que vous avez repéré, si elle est bien droite, c’est un termite si elle est recourbée, c’est une fourmi.
  • Les tunnels de boue vermiformes que vous voyez sur les murs de la maison sont évocateurs de cet insecte, ils sont destinés aux termites ouvriers.
  • Les termites souterrains ne laissent pas d’excréments, car ils les utilisent pour construire les tunnels.
  • Le bois et son apparence sont également des indices, si vous repérez des petits trous ou un genre de sciure qui est en fait constituée des excréments, inquiétez-vous.
  • Avec une épingle, inspectez le trou.
  • Examinez la peinture : si elle est écaillée ou cloquée, c’est le signe que les termites se sont installés en colonie dans le mur.
  • Inspectez les fondations et le vide sanitaire : il est possible que les termites établissent leur nid sous la maison, à l’extérieur ou à l’intérieur des fondations.
  • Touchez les murs qui ne sont pas creux, vous verrez ainsi s’il y a des trous indiquant leur présence. Les murs pleins font un bruit sourd, alors qu’un mur creux résonne et fait écho quand vous tapez.

Comment se prémunir de termites ?

C’est en général de l’extérieur de votre maison que commence l’invasion des termites.

Le toit : les tuiles qui sont cassées créent une entrée d’humidité et attirent cet insecte. De plus cela leur permet de pénétrer dans votre habitation. Réparez-les tout de suite et ensuite vérifiez l’humidité au niveau de la toiture et faites-le nécessaire si elle est bien présente.

Les climatiseurs : ils ont tendance à attirer les termites en raison de l’humidité qu’ils produisent. Il faut faire en sorte que celle-ci soit évacuée le plus loin possible de fondations.

Le grenier : c’est un emplacement que les termites apprécient le plus, cet insecte s’y installe et vaque à ses occupations tranquillement. Ils peuvent s’installer ainsi durablement. Il faut donc le vérifier en permanence.

Les poutres en bois : dans des combles ou dans le grenier, les poutres en bois constituent un véritable garde-manger pour les termites qui se régalent. Il faut donc regarder très fréquemment pour dénicher leur présence et pulvérisez ensuite un traitement contre les termites. Faites appel à un spécialiste si elles sont installées.

Les boites : les boites en carton que vous entreposez au grenier et qui contiennent des photos ou autres souvenirs familiaux sont également une réserve de nourriture pour ces insectes. Privilégiez le plastique pour le stockage.

Le salon : Dans le salon si vous avez de nombreux meubles en bois, ou même dans les chambres, les termites trouvent un refuge qui leur convient parfaitement. Soyez vigilant et ouvrez l’œil !

Les plinthes sont intéressantes pour les termites à deux titres : elles leur fournissent de quoi manger et elles sont un lieu de vie parfait. Appuyez votre pouce sur la plinthe pour voir si elle est infestée.

Le parquet en bois est également une source de nourriture inépuisable, il constitue également un tremplin pour se diffuser dans toute la maison. Regardez régulièrement celui-ci. Lors de la construction d’une maison, il faut penser à placer un obstacle ou une barrière contre les termites.

Les meubles en bois sont un refuge privilégié pour ces insectes qui s’en nourrissent abondamment. Il est préférable de les éviter dans des maisons à risque et en tout cas, il faut les éloigner des murs.

Termites Maison
© istock

La buanderie : Les termites aiment également les vêtements et les abiment évidemment. Cela s’explique par le fait que certaines matières contiennent de la cellulose. Ne les laissez jamais trainer au sol ou près des murs !

Le garage : il est possible que l’invasion démarre dans le garage si celui-ci est juxtaposé à la construction. Selon ce que vous y stockez, c’est une mine d’or pour ces insectes. C’est le cas des étagères en bois, du bois en réserve pour votre cheminée…

La cuisine : dans cette pièce, c’est la nourriture qui attire les insectes et les termites n’y font pas exception, elle sert également de point d’entrée dans la maison.

Les portes et les fenêtres sont également des endroits stratégiques par lesquels entrent les termites en été quand elles sont ouvertes souvent. Fermez-les durant les périodes d’essaimage, au début du printemps.

Les fuites d’eau : elles attirent les termites en raison de la présence d’humidité, inspectez vos tuyaux et réparez-les rapidement !

Les rangements en bois : placards, armoires… sont des nids à termites en raison de la nourriture qu’ils leur apportent, d’autant plus qu’ils touchent les murs et le plancher. Inspectez-les régulièrement et traitez-les au moindre doute.

Le jardin : C’est très souvent le point de départ de l’invasion de termites, ces derniers s’y installent tranquillement avant d’envahir la maison. Dans les souches d’arbre, en particulier. Il faut donc les retirer. Le paillis est également propice aux termites, constitué de copeaux de bois, il leur apporte leur repas sur un plateau et en plus, il est humide. Laissez un vide entre le paillis et la maison ou utilisez un paillis sans bois. De la même manière ne conservez pas vos bûches pour l’hiver en les empilant juste à côté de la maison. Stockez-le en hauteur et loin des fondations.

Les poteaux de clôture et la terrasse doivent être examinés très souvent. C’est une source de nourriture et un passage pour les termites. Utilisez des poteaux traités contre cet insecte.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.