Comment conserver un bouquet de fleurs ?

Conserver Bouquet Fleurs
Offrir ou recevoir des fleurs est toujours un plaisir, pour en profiter plus longtemps, il y a quelques astuces. Entre les conseils de jardiniers et ceux de grand-mères, nous vous livrons les secrets de la longévité des bouquets.

Mettre les fleurs dans l'eau très rapidement

On doit ramasser les fleurs des champs à la fraîche, c'est-à-dire, le matin avant que la rosée ne s'évapore. Auparavant, il aura fallu préparer de quoi les conserver jusqu'à la maison. Un seau d'eau ou un journal mouillé fera l'affaire. Dans ce dernier, il ne faut pas mettre plus de 20 fleurs par paquet. Elles doivent être maintenues au frais, pendant le trajet ainsi qu'au moment de la préparation avant d'être en vase.

Si vous achetez des fleurs directement chez le fleuriste, ne les gardez pas trop longtemps avant de les mettre dans l'eau, elles ne peuvent pas vraiment tenir plus d'une heure hors de l'eau. Plongez-les dans un seau, un évier, en attendant de les offrir, mais surtout au frais.

Le vase et la température de l'eau

Le vase doit être assez haut et large pour que les fleurs se sentent à l'aise. La température de l'eau comme celle ambiante ne doit pas excéder 22°C, mais par contre, elle peut descendre jusqu'à 6°C sans aucun problème. Pensez à changer l'eau toutes les 24 h, et si elle est un peu trop chaude, ajoutez-y des glaçons. Certains fleuristes refusent d'ajouter quoi que ce soit à l'eau des fleurs, pour eux, changer l'eau régulièrement est suffisant. Pour d'autres, il est important de nourrir les fleurs et désinfecter l'eau.

La lumière

Une fleur possède de belles couleurs grâce à la lumière. Dans l'ombre, sa beauté risque de ternir et elle pourrait se flétrir. Les fleurs ne doivent pas avoir trop chaud, une orientation Est ou Sud devrait leur convenir à condition de ne pas être exposées en plein soleil.

Tailler les tiges

Plus on s'occupe des fleurs et plus elles durent. Dès leur réception, on doit en tailler la tige. Comme tout organisme vivant, la fleur se répare, elle cicatrise et l'eau ne peut plus être absorbée. En coupant un peu la tige chaque jour, la fleur pourra puiser ce dont elle a besoin par capillarité. Lorsqu'elle n'est pas encore coupée, c'est la sève qui est poussée vers les pétales alors qu'une fois en vase, il faut aider la fleur à attirer l'eau. Remplissez le vase de façon à ce que la tige soit bien humidifiée sur au moins la moitié de sa hauteur.

Commencez par éliminer toutes les feuilles au bas de la tige pour qu'il n'y ait pas de pourrissement dans le vase. Tailler ensuite en biseau sur environ 2 cm.
Certaines fleurs possédant une tige molle, comme la tulipe, n'ont pas besoin d'être taillées tous les 2 jours, elles ne cicatrisent pas totalement. Elles n'ont besoin que de peu d'eau, il suffit de 5 cm de hauteur sinon elles pourraient pourrir.

Éliminer les fleurs et feuilles fanées

Pour éviter que les pétales et feuilles fanées ne tombent dans l'eau et la souillent, il est nécessaire de les éliminer dès qu'on les voit. Les moisissures contaminent l'eau et dont les fleurs en remontant par la tige.

Le sucre

C'est un nutriment qui aide vraiment à prolonger la vie du bouquet de fleurs. Une densité de 7 grammes par litre d'eau est le dosage idéal, comme le soda 7up dont les fleurs raffolent.

L'eau de Javel

Le chlore en petite quantité, l'eau de Javel, le vinaigre ou le petit sachet offert par le fleuriste sont autant de désinfectants à ajouter à l'eau du vase. Les bactéries sont nocives à la fleur, il faut les éliminer. Mais attention au dosage : 1 goutte de chlore par litre d'eau ; 6 à 7 gouttes d'eau de Javel par litre d'eau suffisent ; la valeur d'une cuillerée à soupe de vinaigre assainira l'eau, on peut y ajouter les fameux 7 morceaux de sucre par litre.

Le bicarbonate de soude

C'est la poudre magique de la maison. Ici encore, elle est utile. Une simple cuillerée à café de bicarbonate dans 1 litre d'eau prolonge la vie des fleurs. Il a le pouvoir d'assainir l'eau et de garder la belle couleur aux pétales.

L'aspirine dans l'eau

C'est ce que l'on pourrait appeler, une fausse bonne idée. Cette astuce était très répandue, mais en fin de compte, elle n'apporte rien à l'eau des fleurs. On aurait pu croire que l'aspirine faciliterait la montée de l'eau dans la tige, comme elle facilite la circulation du sang dans nos veines, mais non, car on ne rend pas l'eau plus liquide qu'elle ne l'est déjà. Il n'y a aucun constat d'une durée de vie allongée pour le bouquet de fleurs ayant de l'aspirine dans son eau, que le cachet soit effervescent ou non.

Toutes les astuces données sont à utiliser en plus de la coupe et du changement d'eau régulier. Si l'on peut en associer certaines, ce n'est pas le cas de toutes. Le sucre est passe-partout, mais ne vous amusez pas à mélanger du bicarbonate et du vinaigre dans le même vase, il y aurait une réaction chimique provoquant une mousse saturée en CO2 qui pourrait asphyxier les fleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.