Ctendance

Entretien / Nettoyage

10 astuces pour assainir l’air de la maison

L'équipe de Ctendance

Publié le

Mis à jour le

Maison Saine

Il faut savoir que l’air de la maison est pollué par différentes choses, c’est le cas du mobilier, des matériaux de construction, des peintures et des produits d’entretien… L’Organisation mondiale de la Santé a d’ailleurs alerté sur le sujet en affirmant que l’air dans une maison peut être pollué 8 fois plus que l’air extérieur. Cependant, il existe des remèdes pour y remédier assez facilement. Il s’agit surtout de bonnes habitudes à prendre et de petits travaux pour le bien-être de toute la famille.

Nous passons en moyenne 90 % de notre temps dans des espaces clos et le plus souvent pollués et mal ventilés. C’est le cas des transports en commun, de la voiture, du bureau ou même de notre propre habitation. Si l’air n’est pas renouvelé, il est chargé en poussières et bactéries. Il comprend également des pollens et particules fines qui proviennent de l’extérieur. Enfin, votre équipement comme les appareils électroménagers, les meubles, les matériaux de construction, les parfums d’ambiance, les appareils de chauffage, sont également des polluants.

Il convient donc de tout mettre en œuvre pour éviter ces sources qui sont nocives pour notre santé. Voici quelques astuces pour garantir un air pur à l’ensemble de la famille.

Aérer matin et soir votre maison

L’aération est primordiale que ce soit en plein hiver comme en été. Il faut savoir que de nos jours près du quart de la population française souffre d’allergies, notamment les enfants de moins de 5 ans et les personnes âgées. Il existe pourtant un moyen simple et à la portée de tous pour réduire ces risques. Aérer toutes les pièces, 10 minutes par jour, matin et soir, pour renouveler l’air permettrait de limiter ce risque d’après les conclusions rendues par l’Institut National de Prévention  et d’éducation pour la Santé. Une astuce aussi simple que facile à mettre en œuvre et qui en plus ne vous coûte rien.

L’installation d’une VMC

Installer une VMC est un investissement absolument indispensable surtout dans les logements qui sont parfaitement isolés. Elle permet ainsi de renouveler l’air sans cesse ou quand c’est nécessaire. Elle est d’ailleurs installée quasiment systématiquement dans les logements construits depuis les années 80. Elle fonctionne avec un extracteur, posé sous les toits généralement, associé à des grilles d’aération dans la maison. Il existe également des VMC double flux qui empêchent les entrées d’air froid et limite les déperditions de chaleur, mais utilisent les calories de l’air vicié de la maison pour réchauffer ensuite l’air filtré. L’air est renouvelé tout le temps et en plus vous faites des économies d’énergie, le tout pour un budget compris généralement entre 4 000 et 8 000 euros.

Vmc Extracteur Air
© istock

À lire également : Comment nettoyer une bouche de ventilation ?

Habiller vos sols avec des revêtements bruts et naturels

Oubliez la moquette sur vos sols et préférez les revêtements bruts et naturels. Ils isolent vos sols et vous évitent tous les produits polluants et les dérivés du plastique comme dans le cas du PVC ou vinyle. Vous avez le choix : la pierre : le marbre, les pierres calcaires ou le granit ou encore le parquet en pose clouée ou collée, le linoléum naturel, les revêtements en fibres naturelles comme le sisal, le coco, la toile de jute ou le jonc de mer, ou tout autre revêtement qui est fabriqué à partir de matériaux naturels.

Opter pour des meubles en bois

Le saviez-vous ? Les meubles fabriqués en panneaux de bois reconstitués comme le MDF, le contreplaqué ou l’aggloméré sont fabriqués avec des colles contenant le plus souvent du formaldéhyde, qui est potentiellement cancérigène. Or, ce sont la plupart des meubles de la grande distribution qui utilisent ces matériaux.

Recouvrir vos murs d’un enduit naturel

Les enduits à l’argile ou à la chaux permettent d’assainir les murs, de dissimuler les imperfections et de les protéger de l’humidité. Cela est possible sur les surfaces brutes comme les briques, le ciment, les pierres ou sur un revêtement en plâtre. En isolant votre mur de l’humidité, vous évitez l’impression de murs froids. Les enduits sont de plus pleins d’atouts, ils sont décoratifs, antibactériens et fongicides.

L’aspirateur à eau : un appareil multifonction

Ces nettoyeurs vapeur, combinés ou avec filtre à eau sont redoutables. Leur point fort réside dans le fait que la poussière, une fois mouillée, ne vole plus partout. Ils permettent de nettoyer très efficacement et sans employer de produits ménagers toxiques et nocifs pour votre santé. Il faut savoir et c’est important, il n’agit pas que sur la poussière, mais il serait capable de purifier l’air à plus de 99 %. Il est aussi possible d’en profiter pour diffuser des huiles essentielles.

Nettoyeur Vapeur Cuisine
© istock

Les plantes dépolluantes

Ce n’est certes pas une solution miracle, mais vous pouvez disposer quelques plantes dépolluantes pour améliorer légèrement la qualité de l’air. Il existe de nombreuses variétés de plantes dépolluantes qui ont souvent des caractéristiques différentes et des capacités qui varient. Il faut se renseigner et bien les choisir. Certaines plantes sont réputées pour leurs vertus purificatrices et anti-ondes électromagnétiques, c’est le cas de la Zamioculcas, le Beaucarnéa ou la Crassula Ovata. La Sanseviera est connue pour éliminer certaines toxines comme le benzène contenu dans la fumée de cigarette. Le bénéfice de la présence de plantes dans votre maison a été démontré par la NASA concernant notamment la famille des Sansevieria. Il faudrait avoir, selon elle, au moins une plante chez soi, et une dans chaque pièce si possible.

Le purificateur d’air

Le purificateur d’air est un appareil formidable qui est capable de supprimer les mauvaises odeurs, mais également de capter les particules de pollutions et ceci grâce aux filtres qui sont présents. Certains d’entre eux, plus haut de gamme, sont équipés d’un ioniseur. Celui-ci génère des ions négatifs qui permettent d’amalgamer les particules en suspension pour les faire retomber au sol. Le dernier modèle d’une marque célèbre a la capacité de mesurer les niveaux d’humidité dans l’air et de pollution et il diffuse de l’air humidifié et purifié.

Privilégiez les produits nettoyants naturels

Pour tout un tas de raisons, sachez que lors de votre ménage, il est plus simple de choisir des produits naturels qui ne sont pas polluants. C’est une solution économique et très pratique en plus. Certains basiques sont terriblement efficaces bien que peu coûteux. C’est le cas du citron, du vinaigre blanc, du savon noir, du bicarbonate de soude. Redoutables, ils possèdent de nombreuses qualités que vous apprécierez et évitent d’ajouter des molécules polluantes chez vous. C’est un moyen pour vivre dans une maison saine.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent également vous aider à obtenir une habitation saine et un air plus pur. L’aromathérapie possède  de nombreuses vertus qui sont profitables dans cette quête. Il faut cependant ne pas faire n’importe quoi, les huiles essentielles ne sont pas anodines et peuvent présenter des dangers surtout si vous avez des enfants jeunes. Faites-vous conseiller par votre pharmacien !

À lire aussi : 6 conseils pour lutter contre l’humidité dans la chambre

Partagez votre avis