Peut-on cumuler plusieurs primes énergie ?

Primes énergies
Vous réalisez des travaux de rénovation énergétique, le savez-vous ? Vous avez droit à des primes énergie qui vous aident à financer cette dépense. Elles peuvent même être cumulables dans certaines conditions pour alléger votre budget au maximum. Les critères d’éligibilité diffèrent suivant la nature des travaux, les revenus du foyer et la prime en elle-même. Voici un panorama sur les primes et les possibilités de cumul.

Les différentes primes énergie

Les certificats d’économie d’énergie ou CEE

Les certificats d’économie d’énergie sont un dispositif qui vous permet de toucher des subventions lors de vos travaux en vue d’une rénovation énergétique. Ces aides sont versées sous la forme de prime énergie, de services comme le diagnostic avant rénovation ou de prêts bonifiés.

MaPrimeRenov’

Elle est versée par l’Anah qui est l’agence nationale de l’habitat. C’est une nouvelle aide, fusionnant le CITE et l’aide Habiter Mieux agilité. Elle s’adresse aux propriétaires qui louent ou occupent leur logement et qui souhaitent améliorer son confort.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco prêt à taux zéro ou éco-PTZ vous permet de vous aider à payer vos travaux pour améliorer la performance énergétique de votre habitation. Vous pouvez même profiter d’une deuxième éco-PTZ sur une même habitation jusqu’au 31 décembre 2021, sous certaines conditions : les travaux doivent concerner un autre poste, la somme cumulée ne peut pas excéder 30 000 euros et la demande pour le deuxième ne doit pas être faite au-delà de 5 ans après avoir obtenu le premier.

La TVA à taux réduit

Elle concerne l’achat et la pose de matériaux. Au lieu d’être de 20 %, elle est réduite à 10 % pour les travaux de rénovation énergétique et à 5.5 % pour les travaux d’amélioration éligibles au CITE.

À lire également : Rénovation : ce qu'il faut savoir sur la TVA à taux réduit 5,5 % et 10 %

Les aides des collectivités locales

Il existe également des aides versées par la commune, le département ou la région. Elles sont regroupées par les agences départementales d’information sur le logement (ADIL) et consultables sur le site de l’ANIL.

Quelles sont les aides cumulables ?

Il faut savoir que seule l’aide versée par l’Anah est dépendante de vos conditions de ressources.  Les aides sont souvent conditionnées à la nature des travaux entrepris.

L’éco-prêt zéro et la réduction de TVA sont les seules aides que vous pouvez cumuler avec toutes les autres.

La Prime énergie peut être cumulable avec MaPrimeRenov’, la TVA à taux réduit et l’éco-PTZ.

Il est possible de bénéficier de plusieurs primes énergie concernant certains travaux, mais à condition la plupart du temps que les projets soient différents.

MaPrimeRenov’ et la prime Effy sont cumulables. Il suffit de s’inscrire en premier pour bénéficier de la prime Effy. MaPrimeRenov’ est maintenant accessible sans condition de revenus, mais son montant varie en fonction des travaux et de vos revenus.

La prime énergie est cumulable avec le CITE, l’éco-prêt à taux zéro et le taux de TVA réduit. Elle ne peut pas être cumulée avec les aides susceptibles de vous être versées par l’Anah.

Si vous êtes éligible au CITE et aux subventions de l’Anah, vous devrez choisir entre les deux. Il faut savoir qu’en général, les aides de l’Anah sont plus intéressantes financièrement, mais elles ne sont pas automatiques et si celle-ci n’a plus de budget, l’aide peut être refusée. Si votre dossier répond aux conditions de versement de la Prime énergie, elle vous est automatiquement accordée.

À lire aussi : La prime Coup de Pouce Isolation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.