Ctendance

Travaux

Quelle est la différence entre le béton et le ciment ?

Amandin QG

Publié le

Lu 37

Quelle Est La Différence Entre Le Béton Et Le Ciment

Souvent confondus, le béton et le ciment sont pourtant deux matériaux bien distincts. De nombreux travaux de bricolage impliquent l’utilisation de ces deux matériaux ou encore de mortier : comment savoir les différencier et lequel utiliser ? Voici les différents points de divergence de ces deux matériaux.

Le béton est composé de ciment

La première différence entre ces deux matériaux, c’est que le ciment est un constituant du béton. En effet, la recette utilisée pour obtenir ce matériau de construction repose sur le mélange de l’eau, du sable, des graviers et enfin du ciment.

Appartenant à la famille des liants hydrauliques, le ciment se transforme en pâte grise lorsqu’il est mélangé à une certaine quantité d’eau. Progressivement, cette pâte grise durcie et le ciment peut alors être utilisé dans le béton pour lui offrir plus de résistance.

Peu de personnes le savent, mais le ciment ne sera jamais utilisé seul. Le terme ciment est en réalité donné à une poudre fine de couleur grise ou blanche.

Cette poudre est vendue en vrac ou en sacs. Le ciment est souvent utilisé pour la création de différents matériaux, tels que le mortier ou encore la création de coulis.

Le béton est principalement utilisé pour le gros œuvre

Le Béton Est Principalement Utilisé Pour Le Gros œuvre

Comme évoqué précédemment, cette matière est alors composée d’eau, de sable, de graviers et de ciment. Le béton est reconnu pour être un matériau robuste grâce à sa composition.

De ce fait, il est le matériau le plus sollicité pour la réalisation du gros œuvre des bâtiments et pour des rénovations. On retrouve cette matière dans la création de dalles, de poutres, de radiers, de planchers, mais aussi de poteaux, dans la création de murs et d’autres encore.

S’il est principalement utilisé dans la réalisation du gros œuvre, on retrouve également ce matériau dans certains ouvrages d’art et de génie civil comme pour la construction de ponts, tunnels, barrages et bien d’autres. On distingue plusieurs types de bétons, les plus connus sont alors :

  • Le décoratif
  • Le fluide S4
  • Le béton autoplaçant
  • Le fibré
  • Le béton hautes performances
  • Le coloré

L’usage de ces différents types dépend des besoins. Ce matériau peut tout à fait être réalisé par vos soins en disposant de ces constituants. Cependant, il est essentiel de bien respecter le dosage des ingrédients pour profiter pleinement des propriétés de ce matériau.

Le mortier et le béton : deux matériaux proches et pourtant différents

Le mortier et le béton sont deux matériaux proches par leurs compositions presque identiques. En réalité, ces matériaux présentent quelques différences.

Le mortier est conçu à partir d’un mélange de sable et d’eau, auxquels peut être ajouté du ciment, de la chaux ou encore d’un mélange des deux. Contrairement au béton, aucun gravier n’est présent dans la composition du mortier.

De la même façon que le ciment, le mélange de ces constituants crée une pâte qui durcit progressivement. L’autre différence entre ces deux matériaux est que le mortier reste bien moins résistant que le béton.

Il n’est alors pas utilisé pour réaliser le gros œuvre mais plutôt le second. On retrouve le mortier dans l’assemblage de briques ou de parpaings, dans la construction de chapes ou d’enduits par exemple. On distingue encore plusieurs types de mortiers : le mortier de chape, d’enduit, de calage et d’autres encore.

Réaliser du béton ou du mortier

Le béton et le mortier peuvent être conçus par vos soins. À la main ou avec une bétonnière, il suffit de respecter quelques dosages de base et de connaître quelques astuces pour obtenir un parfait matériau pour la réalisation de vos travaux.

Réaliser Du Béton Ou Du Mortier

Dosages

Concernant la réalisation d’un béton tout usage, le dosage suit la règle du 1-2-3. En effet, on mélangera un volume de ciment avec deux volumes de sable et trois volumes de graviers. À ces trois éléments, sera ajouté un demi volume d’eau. Les dosages peuvent varier selon l’usage prévu pour votre matériau.

Pour réaliser votre mortier, le mélange est tel qu’un volume de ciment est mélangé à trois ou quatre volumes de sables et un demi volume d’eau. ( A lire : Dosage mortier : comment bien le doser ?)

Vous pouvez déterminer l’efficacité de votre béton ou de votre mortier si celui-ci ressemble à une pâte collante et que cette dernière accroche bien à son support.

Si votre matériau paraît trop liquide, il est préférable de recommencer le mélange. Il ne doit être ni trop sec, ni trop liquide, pour pouvoir profiter de l’ensemble de ses caractéristiques et d’une parfaite résistance.

Conseils et astuces

Lorsque vous tentez de concevoir votre matériau, veillez à ne pas mettre trop d’eau. C’est une erreur courante qui peut être fatidique. La quantité d’eau est généralement égale à une moitié de quantité de ciment.

Réalisez plutôt votre matériau par petite quantité pour ne rien gâcher. Quitte à recommencer le mélange, vous évitez ainsi de faire face à un matériau trop sec ne pouvant plus être utilisé.

Il existe des adjuvants permettant d’améliorer la qualité de votre béton comme de l’antigel, un accélérateur de prise et d’autres encore. Enfin, il existe aussi des matériaux prêts à l’emploi pour limiter les erreurs de dosages. Vous n’aurez qu’à ajouter l’eau et mélanger le tout.

Partagez votre avis