Comment installer l’électricité dans son jardin ?

Vous souhaitez installer l’électricité (un raccordement électrique) dans votre jardin pour avoir de l’électricité ? Sachez que c’est tout à fait possible, et que cela ne demande pas nécessairement l’intervention d’un professionnel.

Si vous vous renseignez bien en amont et que vous vous fournissez avec du bon matériel électrique, vous devriez pouvoir réaliser cette installation seul, sans le moindre souci.

Faites néanmoins en sorte de bien choisir votre magasin de fourniture de matériel électrique pour avoir une installation robuste et durable dans le temps.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les différents types d’installation, ainsi que sur les étapes cruciales pour mener à bien votre raccordement électrique, sachez que cet article est là pour ça.

Nous allons tout d’abord rappeler pourquoi il est intéressant d’installer l’électricité dans votre jardin puis nous vous présenterons les différents types de pose.

Enfin, nous entrerons dans le vif du sujet en présentant les différentes étapes d’un raccordement électrique extérieur, ainsi que les normes à respecter.

Pourquoi installer de l’électricité dans son jardin ?

Quelles sont les raisons qui vous incitent à réaliser cette installation dans votre jardin ? Il est assez courant, lors d’un aménagement de jardin, d’installer un raccordement électrique. Cela vous permet notamment d’y installer des éclairages extérieurs et autres aménagements.

Si vous appréciez tout particulièrement installer des décorations lumineuses à Noël, il sera d’autant plus facile de les brancher grâce à votre installation.

Vous l’avez compris, installer de l’électricité dans votre jardin est tout particulièrement intéressant pour pouvoir l’aménager et y créer une atmosphère chaleureuse. Mais, avant de parler installation, nous allons vous aider à déterminer quel type d’installation vous conviendra le mieux.

Choisir entre une pose apparente ou enterrée

Choisir Entre Une Pose Apparente Ou Enterrée

Lorsque vous effectuerez votre installation et votre raccordement électrique, vous aurez la possibilité de choisir entre une pose apparente ou encore une pose enterrée. Il est bien sûr fortement recommandé d’effectuer une pose enterrée pour plus de sécurité.

Néanmoins, cela engendre une installation plus complexe, ce qui ne peut donc pas vraiment vous arranger. Il est toutefois possible de se tourner vers la pose apparente dans certains cas de figures. Voici tout ce que vous devez savoir sur chacune de ces poses.

La pose apparente

La pose apparente est possible si vous souhaitez installer des luminaires ou des installations simples de ce type. Elle est fortement déconseillée s’il y a un risque d’exposition à l’humidité.

Bien que votre installation soit apparente, vous devrez tout de même protéger votre raccordement à l’aide de conduits appelés IRL (isolant rigide lisse), qui sont des conduits spécifiques également utilisés en intérieur.

Il est primordial que votre installation soit étanche. C’est pourquoi vos conduits doivent être munis de boîtes de dérivation étanches à chaque extrémité. Faites également en sorte de cheviller vos gaines rigides dans le mur avec des colliers conçus à cet effet.

La pose enterrée

Bien que la pose enterrée soit plus sécurisée et bien plus recommandée, il y a également bon nombre de normes et de consignes à respecter si vous optez pour cette pose :

  • L’appareil électrique doit directement être desservi par le circuit.
  • Une ligne électrique doit toujours se trouver à 20 cm minimum des canalisations de gaz et d’eau.
  • Vous devez enterrer vos câbles à une profondeur de minimum 50 cm (85 s’il s’agit d’une allée).
  • Un grillage avertisseur de couleur rouge doit impérativement être installé 20 cm au-dessus de vos gaines.

Les étapes d’un raccordement électrique en extérieur

Les étapes D’un Raccordement électrique En Extérieur

Vous connaissez à présent les deux types de poses principales, ainsi que celle qui convient le mieux à votre installation. Nous allons entrer dans le vif du sujet et parler des normes mais également des étapes principales à suivre pour effectuer votre raccordement.

Bien respecter les normes

Il existe bien évidemment des obligations à respecter vis-à-vis de la norme en vigueur. Comme pour n’importe quelle installation électrique, extérieure comme intérieure, vous devez respecter la norme NF C 15‑100.

Voici donc ce qu’elle impose :

  • Votre raccordement extérieur doit obligatoirement être raccordé au disjoncteur différencié de manière indépendante.
  • Tous les circuits extérieurs doivent être indépendants et ne peuvent être raccordés les uns aux autres.
  • Vous devez utiliser un câble R2V pour distribuer le courant.
  • L’équipement extérieur doit toujours être relié à la terre et être étanche.
  • Les prises de courant doivent se situer à minimum 1 m du sol lorsqu’il s’agit d’une installation extérieure.

Les 3 étapes principales

Maintenant que vous connaissez les normes en vigueur, voici les 3 étapes cruciales de votre raccordement électrique :

  • Réalisez un plan du circuit en effectuant un circuit par type d’appareil.
  • Enterrez vos câbles, en faisant toujours en sorte de les sortir du tableau électrique intérieur.
  • Une fois que votre installation est effectuée, il ne vous reste plus qu’à raccorder vos appareils en suivant le mode d’emploi de branchement, une fois que vous êtes sûr de l’étanchéité de votre raccordement.

Vous connaissez à présent toutes les informations nécessaires pour vous lancer dans votre raccordement électrique.

Partagez votre avis