Ctendance

Jardin

Comment faire pour que votre chat ne tue pas les oiseaux de votre jardin ?

Les chats sont de véritables chasseurs lorsqu’ils voient un oiseau dans leur direction. Mais, quelques fois, ils ont tendance à les tuer. Nous allons donc vous donner des astuces pour les divertir et arrêter cette hécatombe.

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 5361

Comment faire pour que votre chat ne tue pas les oiseaux de votre jardin ?

On sait tous que les chats, qu’ils soient sauvages ou domestiques, sont des animaux carnivores quelque peu obstinés lorsqu’ils voient leurs proies en action ou en vol. Ce comportement qui au début est naturel peut vous attrister puisque tuer un bel oiseau peut se révéler dommage et sans pitié. En plus de cela, vous appréciez les différents sifflements des petits volatiles dans votre jardin. Alors, vous vous demandez sûrement comment réagir face à cela. Nous allons, dans cet article, vous transmettre les différentes méthodes pour résoudre ce souci sans que votre animal soit résigné et frustré.

Les différentes raisons qui font qu’un chat tue des oiseaux

En effet, le chat possède un instinct de prédation ce qui l’entraîne à chasser différents petits animaux comme les rongeurs, les souris et dans ce cas-ci les oiseaux. Lorsque le chat est sauvage, cette action devient vitale pour sa survie sur le long terme. Mais, lorsque le chat est domestiqué, alors il a tendance à reproduire la même attitude face à ses adversaires. Et, ce, pour jouer ou s’amuser. 

Ou encore puisque sa mère l’a éduqué de telle sorte lorsqu’il était chaton.

En résumé, retenez qu’un chat de ce type reste un prédateur naturel dans la nature et qu’il agit ainsi par habitude.

Néanmoins, il arrive parfois que vous ayez un chat qui traque les proies à l’extérieur dans votre jardin, mais qui à aucun moment ne développe un sens du jeu et de la chasse. En d’autres termes, il traque sans tuer les animaux. Cela est possible, mais tout dépend de votre animal de compagnie, de son caractère et de son comportement.

A lire aussi  Que faire dans son jardin durant le mois d'Août ? Toutes les astuces

De plus, cela peut aussi dépendre du nombre de fois où il sort en extérieur. Parce qu’à force, le chat peut ressentir un désintéressement face à ses proies potentielles. Aucune règle n’est avérée, ce ne sont que des généralités.

Il est important de savoir deux aspects majeurs : 

  • un chat qui chasse et tue des oiseaux est un souci fréquent
  • ce problème peut être résolu et est en aucun cas définitif et incurable

Vous connaissez ainsi les différentes raisons qui conduisent un chat à tuer. Place désormais aux conséquences sur les espèces et aux manières de limiter ce fléau qui vous attriste.

Les conséquences sur les espèces d’oiseaux

Les répercussions sur les populations sont un enjeu à étudier. En effet, de manière individuelle, un chat qui tue quelques oiseaux dans le jardin par moments n’affecte pas la faune et la flore ainsi que l’environnement en lui-même. Ce n’est pas une répercussion importante à relever et signaler.

Pourtant, à plus grande échelle, notamment au niveau national ou international, il existe un risque à considérer. Puisque le chat peut potentiellement être la cause de nombreuses morts et disparitions d’oiseaux dans le monde. En une année, au minimum un milliard de volatiles sont sûrement tués à cause des chats. Et, dans un contexte où il y a de moins en moins d’oiseaux sur Terre, il est utile d’en prendre conscience et de limiter ce fléau.

Mais, il est tout de même crucial de souligner que les chats ne sont pas les seuls meurtriers face aux espèces volatiles. Les activités humaines entraînent en partie la disparition de ceux-ci.

A lire aussi  Comment enrichir une terre pauvre ?

Les manières de restreindre l’hécatombe

Nous allons maintenant aborder les méthodes pour réduire, voire empêcher qu’un chat tue un oiseau. Certaines astuces simples peuvent facilement être réalisées par tous pour empêcher cette action.

Tout d’abord, pensez à accrocher à votre chat un collier à son cou contenant une cloche. Ce bruit sourd avec le grelot permettra de faire fuir les volatiles, et ce, sans gêner le chat au quotidien. Attention cependant à ne pas reproduire cette astuce si votre chat rencontre des difficultés d’audition.

Ensuite, il est possible de créer des petites maisons ou nichoirs artificiels, ou bien des mangeoires à hauteur importante. Cela permettra d’offrir à l’oiseau une hauteur suffisante pour lui assurer une sécurité sans que le chat ne l’attrape. Le volatile aura alors une vue sur les environs tout en restant hors de portée.

Pour finir, vous pouvez jouer et vous amuser avec votre chat dans le but qu’il soit davantage épuisé rapidement. Et, ce, pour qu’il ne souhaite pas chasser ses adversaires à l’extérieur dans le jardin.

Partagez votre avis