Blog décoration et maison Ctendance

Actualite

Cétoine : précieux allié ou ravageur de votre jardin ?

Que vous l'ayez déjà rencontré ou non, la cétoine dorée est un insecte souvent confondu avec le hanneton. Faut-il vous en débarrasser pour autant ? Quelle est son utilité au jardin ?

Dorine Alanoix

Publié le

La cétoine

Arborant une couleur vert métallique au jardin, la cétoine est un insecte qui est beaucoup plus croisé sous sa forme larvaire dans les composts ou dans les jardinières. Est-elle pour autant dangereuse pour vos plantes ?

Quel est donc cet insecte ?

Mesurant seulement 13 à 20 mm, la cétoine est un insecte vert métallique avec quelques points blancs ou d’éventuelles teintes bleues ou rouges que vous pouvez retrouver partout en Europe.

Aussi appelé imago sous sa forme d’adulte, vous pouvez le retrouver dans votre jardin durant les périodes estivales.

À lire Tillandsia : adoptez la fille de l’air au jardin !

Il est malheureusement détesté par les jardiniers, car il a la fâcheuse tendance à se nourrir non seulement du nectar de vos plantes, mais aussi des étamines qui referment les graines de pollen. Ce qui impacte lourdement la floraison future de vos cultures.

Il convient néanmoins de noter que cet insecte est aussi considéré comme pollinisateur, car il disperse avec brio le pollen sur les fleurs.

Cétoine
  • Save
Cétoine

Larve de cétoine ou larve de hanneton : quelle différence ?

Contrairement à la cétoine, le hanneton est un nuisible qui peut ravager vos cultures en un clin d’œil, quel que soit son stade d’évolution.

Il n’est pas évident de les différencier directement à l’état larvaire. Mais en y regardant de plus près, vous pouvez distinguer quelques détails :

À lire Lychnis coronaria : comment réussir sa culture dans votre jardin ?

  • Les larves de cétoines ont une couleur blanche grisâtre tandis que celle des hannetons est plutôt jaunâtre.
  • Les cétoines ont de courtes pattes tandis que celles des hannetons sont plus longues.
  • L’extrémité de l’abdomen des larves de ces pollinisateurs est quelque peu enflée tandis que celle de ces ravageurs est plus fine.

Vous pouvez aussi les observer au niveau de la tête : si elle est relativement grosse, vous avez affaire à un hanneton. Dans le cas contraire, c’est une larve de cétoine.

Larve de hanneton
  • Save
Larve de hanneton

Quel est son rôle au jardin ?

À partir de l’état larvaire, la cétoine se nourrit déjà des bois morts. Elle est connue pour être une recycleuse de qualité dans les composts.

Sachez que ces larves en petite quantité permettent certes l’accélération de la maturation d’un compost, mais ils peuvent néanmoins porter préjudice à vos plantes lorsqu’elles sont présentes en grande quantité.

Il vous faudra alors les déplacer vers des bois morts ou des feuilles mortes pour protéger vos cultures les plus fragiles.

À lire 5 plantes annuelles résistantes à la canicule pour un jardin fleuri en été

Ne les mettez pas non plus dans vos pots, car cela peut gêner le développement des racines.

Peut-on rencontrer d’autres espèces au jardin ?

Nombreuses sont les espèces de cétoines que vous pouvez croiser dans votre jardin. Vous pouvez observer par exemple la Oxythyrea funesta qui est plus petite et qui peut causer des dégâts non seulement aux racines, mais aussi aux parties aériennes des plantes.

La Trichius fasciatus est une espèce au contraire inoffensive, toute jaune, et qui ne cause aucun dégât aux plantes qu’elle visite.

Vous pouvez également vous retrouver nez à nez avec des variétés tropicales comme les Goliaths qui peuvent mesurer 11 m de long.

À lire Tomates et eau salée : une nouvelle irrigation pour améliorer la qualité de vos récoltes

Vous l’aurez compris, la cétoine est un insecte qui, lorsqu’il est correctement contrôlé, peut vous apporter de nombreux bénéfices dans le jardin.

4.7/5 - (21 votes)
  • Save

Partagez votre avis