Ctendance

Jardin

Cet hiver, pensez à protéger les oiseaux de votre jardin !

Les 5 astuces que nous allons vous citer vous permettront de protéger dans les meilleures conditions les oiseaux présents en saison hivernale dans vos jardins.

Dorine Alanoix

Publié le

Lu 2311

Cet hiver, pensez à protéger les oiseaux de votre jardin !

Lorsque vous regardez par la fenêtre de votre maison, il est possible que vous aperceviez des oiseaux de passage furtif pour la saison. Il s’agit notamment de piverts, de merles, de chardonnerets élégants… Leurs chants égaient vos journées et vous appréciez leur présence dans votre jardin arboré et feuillu. Vous désirez alors les protéger pour qu’ils continuent à vivre sereinement et sans embûches. Voici donc nos astuces et bons plans à saisir pour leur garantir un confort optimal.

Les raisons de protéger les oiseaux de votre jardin

Avant d’aborder les cinq conseils, il est essentiel de savoir et de comprendre pourquoi protéger un oiseau peut devenir une action utile pour ces petits volatiles.

En effet, leur donner un coup de pouce comme amener de l’eau ou leur proposer un nichoir adapté à leurs besoins est nécessaire à leur aisance de vie. Et, avec la douceur de la saison automnale et du début de saison hivernale, de nombreux oiseaux ont fait leurs nids dans les jardins des individus. Mais, désormais, ils doivent rester vigilants aux aléas climatiques, aux températures et à la verdure moins courante. Ainsi, il est possible de les accompagner durant la saison froide.

Et, cela pour différentes raisons distinctes telles que : 

  • ils chanteront dans les prochains mois
  • ils ne seront pas face à des ennemis imbattables comme les chats ou autres types d’adversaires
  • ils vivront confortablement
  • ils viendront picorer dans votre jardin précis si ce n’est pas le cas déjà puisqu’ils y trouveront des intérêts 

En résumé, les aider vous permettra d’en voir en plus grand nombre dans votre jardin et de manière plus fréquente. Et, grâce à votre aide discrète, ils ne rencontreront aucune difficulté avec leurs petits durant la saison. Une aubaine pour leur croissance et leur longévité.

A lire aussi  Gendarme : voilà pourquoi vous devez absolument laisser cet insecte aux nombreux bénéfices dans votre jardin

Pensez à ne pas couper les arbres

Comme première astuce que nous vous conseillons vivement est de ne pas couper les arbres, arbustes et haies de votre jardin si cela est possible. Puisque cela leur offrira une diversité d’aliments disponibles dans la verdure comme des baies, des insectes…

Avoir un jardin plus feuillu réconfortera l’oiseau à y vivre de manière plus paisible et tranquille. Alors, n’hésitez pas, car c’est une idée qui peut réellement se trouver avantageuse pour eux et qui ne demande au final aucun effort de votre part.

Installer un nichoir ajusté

Comme second conseil, il s’agit de mettre en place un nichoir adapté à leurs besoins de vie. Pensez à installer le nichoir avec les dimensions souhaitées par un oiseau de votre région. En effet, les oiseaux varient selon les régions en France. Optez donc pour une taille moyenne de 28 à 50 cm d’ouverture.

Pensez, en outre, à accrocher le nichoir de manière solide et sûre dans le but d’éviter les potentiels dangers et accidents. C’est-à-dire en protégeant les oiseaux des prédateurs. Installer ce nichoir en hauteur ainsi et davantage face au soleil pour que les petits volatiles soient éclairés. 

Nourrir et hydrater les volatiles autrement

Comme nous l’avons précisé en amont, durant la saison hivernale, les oiseaux sont sûrement en manque de nourriture étant donné que la verdure pousse moins et que les insectes sont moins nombreux.

Pensez alors à suspendre un autre type de nourriture, mais qui leur plaira tout autant : les boules de graisse. Ou bien, n’hésitez pas non plus à leur remplir leur mangeoire de graines adaptées que l’on peut trouver en jardinerie ou en magasin spécialisé. On retrouve, par exemple, des graines de : 

  • tournesol
  • colza
  • cacahuète
  • lin
  • chanvre et bien d’autres
A lire aussi  Framboisiers : Comment les bouturer correctement, et quelle est la saison à privilégier ? On vous dit tout !

Pour ce qui est question des aliments à contourner, il existe : 

  • le sel en majorité
  • les produits laitiers en second plan
  • et, tout ce qui est relié au pain et aux biscottes

Cela s’explique par le fait que ces aliments sont mauvais pour leur santé et leurs intestins digestifs. Placez les mangeoires seulement là où ils pourront s’engager sans que les prédateurs ne s’y rendent également.

Pour ce qui est question de leur donner de l’eau, veillez à leur en offrir quotidiennement en la changeant fréquemment. Et, cassez la glace qui s’est formée sur le dessus de l’abreuvoir si tel est le cas.

Nettoyer régulièrement

Veillez à rendre leur lieu de vie propre pour limiter les maladies existantes, autant le nichoir, l’abreuvoir et la mangeoire. Et ce, au moins une fois par semaine pour leur confort personnel.

Partagez votre avis