Comment repeindre une grille de porte ?

Rouille Grille Porte Repeindre
Véritable gangrène, la rouille constitue l’ennemi numéro un des métaux ferreux. Provoquée par une longue exposition à l’humidité, elle peut entraîner des dégâts irréversibles si sa progression n’est pas enrayée ! D’où la nécessité d’un entretien régulier.

La seule parade contre l'oxydation consiste à recouvrir les métaux ferreux (acier, fer, fonte...) d'un film qui les isole parfaitement de l'air ambiant. Bien entendu, cette solution n'est efficace que si le support n'est pas déjà oxydé. Dans le cas contraire, l'élimination ou la neutralisation de la rouille est un préliminaire indispensable.

Sur une porte d'entrée vitrée par exemple, les grilles de protection en fer forgé sont parfois sérieusement oxydées. Leur rénovation passe par trois étapes : un premier dérouillage mécanique suivi d'une neutralisation chimique des parties atteintes et enfin, l'application d'une finition.

Dérouiller mécaniquement

Il s'agit non seulement d'éliminer toutes les particules friables qui risquent tôt ou tard de se décoller, mais aussi les "vestiges" de l'ancienne peinture, complètement cloquée. L'opération est d'autant plus fastidieuse que chaque grille suit un dessin tourmenté. Même si la solution n'a pas été retenue pour une porte vitrée, et il peut être préférable de les démonter pour faciliter les manipulations.

  • La vitre ouverte, le décapage débute à l'aide d'une brosse métallique, manuelle ou montée sur perceuse. La grille est ensuite poncée avec des feuilles ou des patins abrasifs souples, voire une ponceuse triangulaire. Dans tous les cas, autant choisir un gros grain afin d'ôter un maximum de matière. Dans les angles et sur les parties particulièrement abîmées, là ou l'oxydation forme une "croûte" très résistante, le recours à une lime est parfois nécessaire.
  • Décapée et grattée, la grille est époussetée avec une brosse souple. À ce stade, aucune particule ni poussière ne doit subsister sur le support, parfaitement dégraissé et sec.
Repeindre Grille Porte
© istock

Dérouiller chimiquement

Bien qu'efficace, la précédente intervention peut être insuffisante pour venir à bout de l'oxydation. Il est donc nécessaire d'utiliser un moyen chimique pour éliminer les dernières traces : il s'agit ici d'un "transformateur" de rouille.

  • Curative et préventive, son action transforme la couche oxydée en une "croûte" noire particulièrement dure. Attention : pour être efficace, le produit doit être appliqué (au pinceau ou par pulvérisation) sur un support bien dérouillé mécaniquement. Il agit alors par "saturation", grâce à un fort pouvoir pénétrant qui chasse l'air enfermé dans le métal oxydé.
  • Généralement, une seule couche suffit pour apporter une protection durable, avec ou sans finition. Par ailleurs, ce type de produit favorise l'adhérence du futur revêtement. Même s'il change la rouille en une gangue rugueuse (inutile d'espérer des surfaces lisses !). Il est appliqué sur toutes les parties oxydées de la grille.
  • Autre solution, le "destructeur" élimine radicalement la corrosion et favorise lui aussi l'accrochage de la finition. À la différence du précédent, une fois rincé il laisse des surfaces parfaitement lisses et régulières. Mais il n'apporte qu'une protection passagère sans traitement ultérieur, l'oxydation reprendra de plus belle ! La formation d'une barrière étanche (primaire ou peintures antirouilles) est donc indispensable après séchage.

À lire également : Produits chimiques dans la maison : les produits à risques et dangereux

La finition

La grille est en général recouverte d'une peinture décorative glycérophtalique, diluée avec un antirouille pénétrant.

Bien entendu, il faut consulter la notice du fabricant pour vérifier si l'additif est miscible avec le type de finition choisie (acrylique, glycérophtalique, polyuréthane...). L'application, en deux couches pour plus de tranquillité, ne doit laisser aucune partie métallique apparente. Les liaisons entre le bois et le fer doivent être particulièrement soignées.

Dans tous les cas, évitez de recouvrir un objet métallique sans neutralisation préalable de la rouille. Le plus souvent, vous ne feriez que reporter le problème... En revanche, pour améliorer la protection, vous pouvez appliquer une sous- couche. Elle est d'ailleurs recommandable en présence de climats marins, toujours très agressifs.

Matériel et produits pour repeindre le métal

Petit aperçu des produits de protection et de décoration :

  • un transformateur ;
  • un anti- rouille pénétrant à utiliser pur ou dilué avec le produit de de finition ;
  • deux peintures qui comprennent d’origine des agents antirouilles ;
  • des bandes abrasives ;
  • un disque de perceuse un patin de ponceuse triangulaire ;
  • une brosse métallique et même une lime ne seront pas de trop pour dérouiller l'ensemble de la grille ;
  • une pointe métallique qui permet de gratter les points de rouille en profondeur.

À lire aussi :

  • High Gloss Varnish Vaporiser Vinyle plein Dip 400 ml
  • Spray Full Dip Couleur Fumé Vinyle Liquide 400 mL
  • Spray Full Dip Couleur Solide Vinyle Liquide 400 mL
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.