Rénovation et peinture : comment bien peindre ?

Rénovation Pièce Bien Peindre
Avant de commencer, retirez les cadres, les bibelots et le plus de meubles possibles. Déplacez les gros meubles au fur et à mesure que vous peignez le plafond. Placez-les ensuite au centre de la pièce recouverts d’une bâche.

Travailler avec de la peinture proprement

Recouvrez le sol avec du papier journal ou des vieux draps. Portez des vêtements de protection. Essayez de travailler sans interruption car elles peuvent susciter des incidents tels qu'un pot de peinture renversé ou marque à l'endroit où vous vous êtes arrêté.

Les pots de peinture

Ouvrir les pots. Epoussetez le bord du pot pour que rien ne tombe dedans. Soulevez le couvercle à l'aide d'un tournevis.

Garder le rebord propre. Collez du ruban adhésif sur le rebord du pot pour empêcher la peinture de s'y déposer. Le couvercle se fermera aussi bien.

Seau à peinture

Sans poussière. Versez la peinture par petites quantités dans le seau pour qu'elle ne prenne pas la poussière.

Doubler l'intérieur. Pour que le seau reste propre, doublez-le d'aluminium avant d'y verser la peinture. Jetez l'aluminium lorsque vous avez terminé.

Résoudre les difficultés

La peinture sans coulures. Pour éviter que la peinture ne coule le long du pot, attachez un morceau de ficelle sur le dessus du pot et essuyez-y le pinceau.

Pour protéger le sol, posez le pot sur une assiette en carton.

Filtrer les peaux. Si la peinture comporte des peaux ou des saletés, filtrez-la avant de l'utiliser. Étirez un vieux bas, une paire de collants ou un morceau de mousseline au-dessus d'un seau à peinture pour filtrer la peinture.

À lire aussi : Comment préparer une pièce avant de la peindre ?

Les différentes peintures

  • Les sous-couches. Elles s'appliquent avant la peinture sur des surfaces poreuses, telles que le plâtre, le bois et différents métaux.
  • Les monocouches. S'utilisent sur les plafonds et les murs. Une seule couche suffit.
  • Les peintures à l'eau. Faciles à appliquer, elles existent dans de nombreuses couleurs.
  • Les peintures laquées. Très résistantes, elles sont utiles pour peindre le bois, mais plus difficiles à appliquer que les peintures à l'eau.
  • Les crépis. Ils dissimulent les fissures et les défauts. Ils sont généralement épais et donnent un fini rugueux.

Conseil : Réduisez les odeurs de peinture en laissant dans la pièce un demi-oignon posé sur une assiette, côté coupé vers le haut. Remplacez l'oignon tous les jours jusqu'à ce que l'odeur de peinture ait disparu.

Peinture et techniques de base

Rouleaux et applicateurs conviennent pour les grandes surfaces mais peuvent se révéler salissantes. Pour obtenir la meilleure finition, il n'y a rien de tel que le pinceau. Retirez les particules de poussières sur les pinceaux propres en les brossant légèrement contre votre main.

Les pinceaux

Éviter les marques de pinceaux. Pour que la marque du pinceau n'apparaisse pas, peignez dans les deux sens par petites zones, en dépassant à chaque fois sur la zone suivante, jusqu'à ce que le mur soit entièrement peint.

Les rouleaux

Peindre une grande surface. Utilisez les rouleaux : versez la peinture dans un bac, trempez le rouleau dedans, puis faites-le rouler pour bien répartir la peinture. Appliquez la peinture en traçant des W ou des X.

Les applicateurs

Comment les utiliser. Les applicateurs, à recharges, existent en plusieurs tailles. En partant d'un angle, faites glisser l'applicateur dans toutes les directions sans le soulever. Tracez de larges bandes de couleur.

Peinture Plastifiée
© istock

Repeindre une pièce

Procédez avec ordre pour ne pas éclabousser des surfaces qui viennent d'être peintes. Travaillez sur une zone bien délimitée. Si vous faites une pause, peignez jusqu'à l'angle d'un mur avant de vous arrêter car, en vous interrompant au milieu, même peu de temps, vous laisseriez une marque.

L'ordre idéal pour peindre une pièce

Travaillez du haut vers le bas. Commencez par le plafond, puis les murs, et terminez par les menuiseries, en n'oubliant pas les portes, les entourages de fenêtres et les plinthes.

Estimer la bonne quantité de peinture

Pour estimer la quantité de peinture nécessaire, visualisez la pièce comme une série de rectangles. Multipliez la hauteur des rectangles par la largeur et faites le total.

Considérez les fenêtres comportant des moulures comme des rectangles entiers. Calculez la surface des portes comme indiqué ci-dessus. Si la porte est lambrissée, calculez la surface et ajoutez 25 %.

Les quantités :

  • Sous-couche : 1 litre pour 12 m2 ;
  • Première couche : 1 litre pour 16 m2 ;
  • Peinture à émulsion : 1 litre pour 12 m2 ;
  • Laque : 1 litre pour 14 m2.

À lire aussi : Rénovation et peinture : à savoir avant de se lancer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.