Comment faire le mélange d’une tronçonneuse ?

Mélange Huile Essence Tronçonneuse
La tronçonneuse est un outil qui est très utile pour entretenir vos arbres et vos arbustes et procéder à la taille annuelle. Il faut donc faire très attention à son entretien. Vous le savez, la qualité du mélange est un élément important pour l’entretien de votre machine. Il faut donc faire très attention à celui-ci. Nous essayons de vous expliquer tout sur le mélange pour tronçonneuse.

Qu’est-ce que le mélange entre l’huile et l’essence ?

Sachez tout d’abord que dans la tronçonneuse, l’huile est incorporée dans l’essence. Le fabricant vous fournit toujours le pourcentage d’huile nécessaire. Respectez avec rigueur les proportions qui sont indiquées. Généralement, la part d’huile dans le carburant représente entre 2 et 4 %. Le reste étant l’essence. Le mélange ne se réalise pas dans le réservoir directement. Il est plus simple de prendre un jerrican de 5 litres que vous remplissez à la pompe avec de l’essence sans plomb 95. Achetez ensuite de l’huile de moteur 2 temps. L’indication 2T doit apparaitre sur le bidon. Versez ensuite 100 ml d’huile.

Une fois réalisé, le mélange ne dépasse pas plus d’un à trois mois, selon les conditions dans lesquelles il est stocké. Il n’est de ce fait pas utile d’en faire beaucoup d’avance.

Il est possible de trouver ce type de mélange déjà fait en magasin, le produit sera de meilleure qualité. Il a une durée de conservation de deux à trois ans. Son inconvénient : il coûte entre 5 et 8 euros le litre.

Comment réaliser votre mélange pour tronçonneuse ?

Les produits et le matériel nécessaires :

  • De l’huile pour moteur 2 temps.
  • Le carburant adapté.
  • Un bidon de 5 litres pour réaliser le mélange.
  • Un entonnoir qui vous permet de remplir le bidon.
  • Un verre doseur pour réaliser les mesures.
  • Un bouchon bec-verseur pour remplir votre machine.

Quel carburant utiliser ?

Différents types de carburants existent et s’y retrouver n’est pas toujours facile. Voici un petit récapitulatif :

  • Sans plomb 95 (E5): il s’agit du carburant le plus recommandé pour réaliser le mélange.
  • Sans plomb 95-E10 (E10): vous pouvez l’utiliser, mais comme il contient une plus grande proportion d’éthanol qui le rend instable, plus encore que le sans-plomb 95, il se conservera alors encore moins longtemps.
  • Sans plomb 98 (E5): il est fortement déconseillé à cause de ses caractéristiques chimiques qui le rendent incompatible avec cet outil.
  • Superéthanol E85 (E85): il ne faut pas l’employer, car il est incompatible.

Quelle huile utiliser : synthèse ou minérale ?

L’huile de synthèse : elle présente un  prix élevé, mais un niveau de qualité qui l’est aussi. Elle s’altère moins rapidement et présente une viscosité meilleure. Elle se détériore moins sous l’effet de la chaleur ou du froid intense.

L’huile minérale : elle présente un véritable atout grâce à son prix moins élevé que l’huile synthétique. Elle est sensible aux variations de température et elle s’abime plus rapidement au niveau de sa qualité.

L’huile semi-synthétique : c’est une huile minérale à laquelle on ajoute entre 10 et 30 % d’huile de synthèse. Elle est de ce fait moins chère que l’huile synthétique, mais elle résiste moins aux températures élevées.

Mélange Tronçonneuse
© istock

Comment la mettre dans votre outil ?

Versez déjà l’huile dans un verre doseur pour ne pas vous tromper dans la quantité. Ensuite, versez le contenu dans le bidon d’essence. Mettez un fond de mélange dans le verre doseur pour nettoyer le fond et versez dans le bidon. Secouez pour bien mélanger le liquide.

Le dosage d’huile est compris entre 2 % et 4 %. Le principal défaut des mélanges faits maison est souvent dû à un dosage mal fait. Le verre doseur est pratique pour éviter de genre d’erreur. Il coûte une dizaine d’euros, mais de cette manière, vous assurez une plus importante durabilité à votre outil. De plus, il est très facile grâce à celui-ci d’avoir sous les yeux les repères pour chaque dosage classique.

Le bidon est également indispensable pour faire le mélange correctement.

Les mélanges vendus prêts à l’emploi présentent de nombreux avantages : ils sont de meilleure qualité et la combustion est de ce fait optimale. La tronçonneuse offre alors des performances sans faille très rapidement. Elle ne fume pas et fait moins de bruit. Le mélange est moins polluant et la durée de vie de cet outil est plus importante. Il est également plus stable.

Les précautions à prendre durant les manipulations

  • Ne fumez pas près de l’essence.
  • Manipulez l’essence avec soin et loin d’une source de chaleur.
  • Manipulez le carburant dans un endroit aéré.
  • Ne pas démarrer la machine au même endroit que celui où vous l’avez rempli.
  • Prenez soin d’avoir un extincteur non loin.
  • Utilisez des outils et accessoires adaptés.

À lire aussi : Mélange pour débroussailleuse : comment le faire soi-même ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.