Les différents types de pinces

Types De Pinces Bricolage
Tous les bricoleurs le savent bien, il est nécessaire de posséder différents types de pinces pour pouvoir réaliser de nombreux travaux ou réparations. Voici un focus sur les différentes pinces que vous devez avoir et leur utilisation !

Les différentes pinces usuelles

Pour chaque travail à réaliser, vous aurez besoin d’outils spécialement dédiés. Voici quelques pinces qui sont plus ou moins indispensables et leur cadre d’utilisation :

Les pinces incontournables

La pince universelle :

C’est une pince avec laquelle il est pratiquement possible de tout faire : pincer, serrer, couper… Vous l’utiliserez fréquemment et si vous ne devez en avoir qu’une, ce sera certainement celle-là. Vous coupez avec la partie la plus proche de l’axe, vous pincez avec une pièce plate en vous servant du bout et une pièce ronde sur la partie la plus large.

La pince coupante :

C’est également une pince indispensable qui comme l’évoque son nom vous offre la possibilité de couper des clous, des fils électriques, des morceaux de fil de fer… Vous découvrirez ce type de pinces sur le marché dans différentes formes, avec une partie coupante à gauche ou à droite et une pointe plus ou moins fine. Elle est absolument indispensable quand vous vous lancez dans des travaux concernant l’électricité. Vous la choisissez en fonction de vos besoins, tout dépend de la forme de la mâchoire : frontale, en bout, d’un côté ou en diagonale.

La pince monseigneur ou coupe-boulon :

Cette pince permet de tout couper ou presque par démultiplication. Elle offre la possibilité de couper une grosse section de fil d’acier trempé et divers aciers comme les fers à béton, des chaines, des tiges en fer, celui des cadenas… Elle peut le faire grâce à ses longs manches et ses grandes mâchoires.

La pince multiprise :

Avec sa tête réglable, cette prise est extrêmement pratique. Elle permet de serrer et de desserrer des boulons de différentes tailles et des écrous. Cette pince est fréquemment utilisée en plomberie notamment pour l’installation des raccords pour l’alimentation en eau. Ses mâchoires arrondies et son embout plat sont parfaits pour tous les matériaux qu’ils soient plats ou ronds.

La pince étau :

C‘est un modèle un peu particulier qui offre la possibilité de serrer des pièces de verrouillage, surtout si vous avez besoin de garder les mains libres ou si vous fixez une pièce sur votre établi. Vous pouvez parfaitement verrouiller une position pour la garder bien en place. Elle est fréquemment employée pour les matériaux comme le métal, car elle est plus solide et résistante que le serre-joint.

La pince à rivet ou à riveter :

Cette pince ne vous est utile que dans une seule utilisation : riveter. Il faut savoir que sans elle, vous ne pourrez pas poser de rivets qui pourtant s’avèrent très utiles.

La pince à becs :

Il existe de nombreux modèles de pinces à bec qui offrent la possibilité de serrer modérément afin de respecter une position bien précise. Elle peut être à bec long, courbé, coudé, plat, demi-rond, rond, isolé et effilé, c’est sans doute la pince qui est proposée dans les plus nombreuses versions.

La pince Molly :

La pince Molly est également utilisée pour un seul usage, elle est conçue seulement pour poser des chevilles Molly dans le plâtre. Si vous n’en posez pas, elle ne vous servira à rien.

La pince à dénuder :

C’est par excellence l’outil de l’électricien qui vous offre la possibilité de dénuder des fils électriques très rapidement et avec une précision parfaite. Elle peut être manuelle, automatique ou semi-automatique. Il faut la choisir en fonction de la cadence d’utilisation et des qualités attendues.

Pinces Istock
© istock

Les pinces à usage unique et employées moins souvent

La pince de clôture :

C’est un outil dont vous vous servirez uniquement pour la pose de clôtures, elle permet d’agrafer, de clouter, de couper, de vriller et de pincer.

La pince à collier :

Elle est juste destinée à serrer les colliers en plastique et à les couper.

La pince à sertir :

Elle est employée pour sertir une cosse sur un conducteur électrique.

La pince à circlips :

Elle vous offre la possibilité d’élargir ou de resserrer un anneau en acier de son logement. Les circlips sont uniquement utilisés en mécanique.

La pince de précision ou brucelle :

C’est une pince très fine qui est utilisée seulement pour des opérations de précision. Elle ressemble à une pince à épiler.

La pince emporte-pièce :

Elle vous sera surtout utile si vous décidez de travailler le cuir, vous permettant de faire des trous de diamètres différents.

La pince à œillets :

Elle est employée pour sertir un œillet sur du cuir ou une bâche par exemple. Elle répond elle aussi à un usage spécifique et unique.

La pince à cintrer :

C’est un outil qui vous permet de courber un tuyau de cuivre, elle est utile lors de vos travaux de plomberie.

La pince à dégrafer :

Elle est surtout employée dans le placage ou l’automobile, elle permet d’écarter deux parois.

La pince à cheville :

Elle est destinée à poser des chevilles dans le placoplâtre.

Pinces Outils Bricolage
© istock

Comment faire votre choix ?

Pour une caisse à outils de base, il vous faudra une pince coupante, une pince à bec long demi-rond, une pince multiprise et une pince universelle.

Ne perdez pas de vue que plus vous coupez ou serrez près de l’axe, plus la pince produit un effort intense. Plus les manches sont longs, plus l’effet de levier est puissant et la pince, efficace.

Choisissez des pinces de qualité, cela vous évite d’avoir à les changer trop souvent et à courir au magasin en plein milieu de vos travaux parce que la précédente a lâché.

Pour bien choisir vos pinces, vous tiendrez compte d’autres critères comme la taille. Ses dimensions changent suivant l’effort que vous devez produire pour serrer ou couper et de la force que vous avez dans les mains. Les manches longs demandent moins d’effort et de force. Les petites mâchoires sont souvent plus performantes. En bref, votre choix dépend de la précision et de la minution requises et de votre morphologie.

Les mâchoires doivent être fabriquées dans un alliage de qualité pour que la coupe soit parfaite. Vous tenez compte de l’unité de dureté : plus elle est élevée, plus le métal est dur et résistant. Les alliages recommandés pour les pinces de serrage sont le vanadium, le chrome et le molybdène.

Les branches sont également importantes : elles vont déterminer votre confort et la performance de l’outil. Vos exigences dépendent de la fréquence d’utilisation. Choisissez un outil de très bonne qualité. Il faut que le manche soit confortable pour que vous puissiez l’utiliser sans avoir mal.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.